Sahara : José Manuel Albares réfute les élucubrations algériennes    Le parti Giorgia Meloni en tête des élections législatives en Italie    Maroc : Les militantes font leurs adieux à Aïcha Ech-Chenna, inhumée à Casablanca    À Casablanca, une foule hétéroclite pour un dernier hommage à Aïcha Ech-Channa    Transport routier : Soutien exceptionnel supplémentaire pour les professionnels du secteur    SAR le Prince Moulay Rachid préside à Témara le Grand Prix SM le Roi Mohammed VI du Concours de saut d'obstacles trois étoiles    Espagne : Des supporters pointés pour avoir entaché le match Maroc – Chili    EEAU-Allemagne: Accord pour la fourniture de GNL et de diesel sur 2 ans    L'Espagne répond à l'Algérie : Pas de changement de position sur le Sahara    Sahel: Un sursaut international s'impose face à la crise sécuritaire, selon le chef de l'ONU    Israël et le Maroc ou comment Alger façonne le « bon coupable » et la judéophobie sur le mensonge et la confusion    Tanjazz 2022: en images, la clôture de la 21e édition du festival    Vidéo. "Paroles d'Experts" avec Faïçal Tadlaoui de retour sur H24Info    Musique électronique: Dakhla vibre au rythme de « Into the Wild » de festival Oasis    Covid-19 au Maroc : 7 nouvelles infections et aucun décès ce dimanche    Compilation du meilleur de Benjamin Bouchouari avec les Verts    AG de l'ONU/Sahara: Le Bahreïn réaffirme sa position ferme en soutien à l'intégrité territoriale du Maroc    Clôture des Concerts de Rabat : Samira Said, Fnaire, Lartiste et Salif Keita enflamment la scène de l'OLM    Un créateur marocain derrière l'habillement de la reine Maxima des Pays-Bas    Marrakech : Clôture en apothéose du Festival Gnaoua Show    Dakhla. 5200 ha irrigués par dessalement de l'eau de mer à attribuer aux jeunes et aux investisseurs privés    Coronavirus au Maroc: 7 contaminations enregistrées ce dimanche    L'égalité des genres, principe essentiel pour le progrès    Transport routier : soutien exceptionnel supplémentaire pour les professionnels du secteur    Casablanca / L'Boulevard : Deux décennies d'existence festive    Maroc – Sénégal : Pour suivre le match des Lions U23 d'Ammouta    Anass Salah-Eddine, l'oublié de la tanière : "Je progresse..."    Sahara marocain : Alger n'a plus les moyens de ses ambitions néocoloniales au Maghreb    Mission de haut niveau de la CEDEAO au Mali: Bamako décline la date du 27 septembre    Le premier vélo électrique « Made in Morocco » à l'assaut du marché national    Attijariwafa Bank consolide ses performances    L'Iran entre révolution et contre-révolution    Aïcha Ech-Chenna n'est plus    L'émotion du père de Brahim Saadoun, après son arrivée au Maroc (VIDEO)    La chimère algérienne s'estompe!    ONU-Guerre de l'Ukraine : La chine appelle à ne pas laisser le conflit "déborder"    Bourse de Casablanca : le résumé hebdomadaire (19 au 23 septembre)    CHU Ibn Sina: 1ère base de données électronique de l'hémophilie et des maladies hémorragiques    Aïcha Chenna, ange gardien des mères célibataires, est décédée    OCP améliore son CA de 72% au S1-2022    Botola: le Tunisien Mondher Kebaier nouvel entraineur du Raja de Casablanca    Laver Cup: l'Europe repasse devant grâce à Djokovic (VIDEO)    Ligue des nations: l'Espagne dominée par la Suisse, le Portugal en profite (VIDEO)    La région Marrakech-Safi et l'OCP scellent un partenariat pour booster le développement    Rabat, Casa, Tanger, Marrakech...Températures prévues ce dimanche 25 septembre    Saad Lamjarred partage des photos de son mariage    22ème FNF: « Zanka Contact » d'Ismaël El Iraki remporte le Grand prix    Prévisions météorologiques pour ce dimanche 25 septembre    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Un tribunal condamne une militante à deux ans de prison pour insulte à l'islam
Publié dans Al3omk le 16 - 08 - 2022

Le tribunal de première instance de Oued Zem a récemment condamné la militante, Fatima Karim, à deux ans de prison, pour « insulte publique à la religion islamique en publiant des messages par voie électronique », après avoir écrit une série de messages sur son sa page Facebook, dans laquelle elle aborde certaines questions dans relatives à l'islam ainsi que la question de l'existence de Dieu.
La blogueuse et militante , Fatima Karim, a été arrêtée immédiatement après avoir publié un post dans lequel elle commentait le noble verset : « Des houris cloîtrées dans les tentes, (73) Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous? » Le ministère public la poursuit pour un délit de violation des constantes et des symboles sacrés de la Nation.
Karim a considéré, lors de l'enquête menée contre elle par la police judiciaire, que ce qu'elle a écrit sur son compte Facebook concernant la religion islamique relève de la catégorie de la liberté d'expression garantie par la constitution, soulignant qu'elle croit en la pensée laïque.
Par ailleurs, le frère de la détenu a décrit dans son post Facebook, que la peine prononcée à l'encontre de sa sœur est très sévère, « malgré les défenses et éclaircissements apportés par l'avocate sur le sujet et ce qu'elle a déclaré devant l'instance judiciaire.
Son frère a indiqué que sa sœur « s'accroche à son roi et à son pays jusqu'à la folie, respecte la constitution du royaume et fait confiance aux institutions et agences de l'Etat, et s'est déjà présentée aux élections régional de 2015 e, expliquant qu'elle « a choisi une autre croyance religieuse après avoir été la plus ardente défenseure de la religion islamique » pendant environ 34 ans.
Il a souligné que sa sœur « n'a pas un grand niveau scientifique qui la qualifie pour lire une série de livres et de romans pour discuter de sujets liés à la religion islamique et au reste des autres religions, ce qui l'a obligée à se coordonner derrière des groupes sur des sites de réseaux sociaux et être affecté par leur discours et leur pensée. »
Il a ajouté que le tribunal de première instance l'avait condamnée à deux ans de prison pour blasphème (chapitre 267 du code pénal), bien qu'elle ait présenté ses excuses pour ce qui lui était attribué et qu'elle ait présenté ses excuses à la religion islamique et à tous ceux qui croyaient qu'elle avait offensé la religion islamique tolérante.
Rappelons que le tribunal de première instance de Marrakech avait précédemment condamné une autre militante c, à trois ans et demi de prison en plus d'une amende, pour avoir déformé la sourate Al-Kawthar par le biais d'un post sur sa page personnelle sur le site Facebook, avant que la cour d'appel n'allège la peine à deux mois de prison.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.