Amnesty International appelle l'Algérie à libérer les prisonniers d'opinion    Déplafonnement de dette extérieure: Les mises en garde du PPS    Le Masi lâché parles secteurs Banques et Télécommunications    Masques, visières, valves: L'impression 3D à la rescousse des hôpitaux    DOC- Port du masque de protection: Voici ce que dit la circulaire du Parquet général    Tanger: Mobilisation pour la place d'Espagne    D'après Moulay Hafid Elalamy : Plus de 5,3 millions de masques ces dernières 48h    Remaniement partiel : El Firdaouss nommé ministre de la Culture, Amzazi porte-parole du gouvernement    Pour une application stricte de l'obligation du port du masque    L'engouement culturel à l'ère du confinement     Montée des défaillances et double choc d'offre et de demande    Mesures exceptionnelles pour le bon déroulement des travaux de la session parlementaire    L'hôpital militaire d'instruction Mohammed V de Rabat consolide ses structures dédiées à la lutte contre le Covid-19    L'hôpital Moulay Youssef de Casablanca renforce sa capacité litière    Session du printemps : Les parlementaires en mode crise    Direction du Trésor et des finances extérieures : Rachat de BDT pour un montant de 1 MMDH    Fonds de soutien : Le message de Crédit Agricole du Maroc aux ménages bénéficiaires    Casablanca : Une polyclinique CNSS mise à la disposition des autorités publiques    Les pharmaciens tiennent leur position avec conviction    Le port des masques de protection est obligatoire depuis hier    Coronavirus : l'UIR développe des solutions innovantes    Hicham Daoudi : «Pratiquement 60% de notre chiffre d'affaires est suspendu en ce moment»    Coronavirus : 21 nouveaux cas confirmés au Maroc, 7 nouvelles guérisons, mardi à 8h    Enquête auprès des entreprises :Le HCP recourt aux e-mail et fax    Changement de modèle ?    « Les Casques bleus ne sont pas le remède, mais ils tiennent une place dans la lutte contre le Covid-19 »    Secousse tellurique de magnitude 3,2 dans la province de Figuig    Rooney : Les joueurs de foot en Angleterre sont des cibles faciles    City n'aura pas recours au chômage partiel    Youssef El Arabi : Le plus important est de rester à la maison pour empêcher la transmission du virus    Les médecins privés de Marrakech appelés à prêter main forte à ceux du public    Journée internationale du sport : TIBU Maroc annonce plusieurs actions    Driss Lachguar : La grâce Royale est hautement noble et humaine    Le Premier secrétaire à la Fondation Fkih Titouani    Quand le poème se fait consolation au temps du coronavirus    Confiné en famille, Michel Drucker se rend utile    Le top 10 des meilleurs buteurs de l'histoire de la LDC    EST-WAC : le TAS rendra son verdict le 29 mai    Coronavirus : la France devrait connaître en 2020 sa plus forte récession depuis 1945    Un symbole de la mobilisation du monde sportif en faveur des valeurs de solidarité    Coronavirus : 40 marocains bloqués aux Maldives    Abdelkader Retnani : «Les éditeurs sont en confinement total, soit à l'arrêt à 80% du secteur»    Elisabeth II appelle à la résilience: «Nous vaincrons»    Quelle leçon nous apprend l'Histoire!    «La lecture, mon échappatoire!»    Football : Les clubs marocains dans le flou total    Assistance aux familles de nos compatriotes décédés en France et en Belgique    Grâce Royale au profit de 5.654 détenus    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les grabuges de la petite politique
Publié dans Albayane le 04 - 06 - 2013

Quelle vilaine morsure subit certains politiques ces temps-ci ? A voir leurs «sorties» enragées, on sent la perte de tout sens de retenue et de décence. Une excitation à son paroxysme ! A bout de patience, elle n'hésite pas d'emprunter, sans scrupule, la fameuse anecdote qu'on avait l'habitude de reprendre à chaque fois que l'occasion se présentait, à savoir «Et l'avion chute au milieu du verger rayonnant de fleurs, d'oiseaux, de parfums...».
Cette citation qu'on rabâchait d'accoutumance en bas âge, convenait parfaitement à cette politique hystérique puisqu'elle n'a jamais froid aux yeux de s'en prendre à ses collimateurs quoique ses sujets soient ailleurs. Mais quels sujets aborde-t-elle ? Des dénigrements dans tous leurs états ! Elle fait montre d'une hallucination de toutes pièces.
Une véritable acrimonie qui ne dit pas son nom. Au plan du contenu, elle débite intempestivement une série incalculable de fariboles, dans tous les sens, au point de susciter des réactions acariâtres au sein de l'entourage fort outré. D'aucuns fustigent, alors, ce hideux lynchage, même au sein de ses proches. Au niveau de la forme, ces petites politiques, aveuglées par une hargne gueuse, se paient le luxe de donner libre cours à un conceptuel des plus sarcastiques, défiant tout sens de mesure et de vertu. Et dire que ces immoralités émanent de pseudo-défenseur des intérêts suprêmes de la nation...Quelle imposture!
A ce propos, on ne comprendra jamais l'attitude d'un politique qui continue à ne respirer que par des allégations délirantes. On ne comprendra pas non plus cette conduite inappropriée dont les réelles visées demeurent occultes. Que reproche-t-on à une nouvelle équipe qui, depuis son arrivée, n'a jamais cessé de colmater les brèches d'une situation en plein bourbier ? Le discours paradoxal que tient cette petite politique ne saurait, en aucun cas intimider ni fléchir les bonnes volontés dans leur action empreinte de conviction et de détermination. Sauf les renégats et les chahuteurs, d'aucuns constateraient, les élans constructifs insufflés dans une ambiance âpre et hostile. Les trouble-fêtes maculés de vilenie, commandités à distance par des médiocraties vindicatives, n'ont nullement épargné cet entrain et font tout pour l'émousser. Les cartouches mouillées que lâche avec ostentation cette petite politique errante ne fait que cribler de baroud ses propres mains souillées. La myopie politique continue donc à se fourrer le doigt dans l'œil, en face d'une volonté sans faille de poursuivre les réformes, en dépit du croassement des corbeaux.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.