Football : la Coupe de la Ligue disparaîtra dès la saison prochaine    Trump annonce un durcissement « substantiel » des sanctions contre l'Iran    Brexit : l'UE appelle Londres à négocier sérieusement pour empêcher un « no deal »    Les Clintons à Marrakech pour l'anniversaire du milliardaire marocain Marc Lasry    Tourisme : La tendance positive du début d'année se confirme    U.S. Seeks to Heighten Scrutiny of Foreign Investment in Tech, Infrastructure, Data    Le CESE appelle à accélérer l'éradication de la pratique du mariage d'enfants    Royal Air Maroc, transporteur officiel de la Biennale de Luanda    Nador: Arrestation d'un récidiviste pour tentative d'homicide volontaire à l'arme à feu    Affaire Hajar Raissouni: La demande de liberté provisoire sera examinée jeudi    Festival national du théâtre de Tétouan : Lancement de l'appel à candidatures    «Eco-Tire» remporte le prix de l'écocitoyenneté offert par Vivo Energy Maroc    L'intervention fracassante de Adil Miloudi cause la suspension du Kotbi Tonight    Rapport de la Cour des comptes : Tamek tire à boulets rouges sur Jettou    Un concours pour créer l'identité visuelle de l'Agence nationale de la sécurité routière    Assemblée Générale Ordinaire de la FRMF    Croissance et Gouvernance!    Aux 12èmes rencontres photographiques de Bamako : Yasmine Hajji s'exprime sur les «Words of world» en installation vidéo    Meknès. Le Barbe et l'Arabe-Barbe à l'honneur    Maroc-France. Appel à projet pour l'enseignement des soft skills à l'université    Guaido poursuivi pour ses liens présumés avec des narco-trafiquants    Heetch Maroc propose à ses partenaires le statut d'auto-entrepreneur    Mur à Sebta. Vox se fait remonter les bretelles par le PP    Moga Festival ou l'avant-garde de la musique électronique    Le Professeur Rachid Yazami reçoit à Paris le Prix de l'Investisseur arabe    La « Cour suprême » de Facebook pourra annuler les décisions de Mark Zuckerberg    Incendies: Fermeture de milliers d'écoles en Indonésie et en Malaisie    Sahara : A quoi joue l'Espagne ?    Quel gouvernement pour le PLF 2020?    Aéroport Mohammed V : Inauguration d'un espace arrivée dédié aux nationaux    Le Maroc invité d'honneur du festival d'Helsinki de la musique sacrée    Météo: le temps qu'il fera ce mercredi    Bolton, un va-t-en-guerre finalement incompatible avec le trumpisme    Brad Pitt parle d'apesanteur et de corne des pieds avec un astronaute    Le Maroc remporte le prix Cheikh Aissa Al Khalifa d'actions bénévoles    Le Sénégal réitère son soutien à la marocanité du Sahara    Habib El Malki reçoit une délégation de diplomates accréditées en Australie    Innovation et technologie agricoles, clés de la réduction de la pauvreté    Divers    La performance de la Bourse de Casablanca quasi stable    Revanche Atlético-Juventus : Retrouvailles Félix-Ronaldo    Le PSG sans Mbappé et Cavani et le Real sans Marcelo    Réélection de Said Naciri à la tête de la Ligue nationale du football professionnel    Concentration des recettes fiscales sur un nombre limité de contribuables    Coup d'envoie de la 4ème Semaine du cinéma marocain en Côte d'Ivoire    La Maison de la poésie de Tétouan entame sa saison culturelle par une nuit de la poésie    Bouillon de culture    Ligue des champions: Raja et Wydad proches de la phase de poules    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Un mort dans la région de Fkih Bensalah
Premières pluies et déjà des dégâts
Publié dans Albayane le 17 - 09 - 2013

La colère du ciel met souvent à nu les défaillances de nos infrastructures, ce qui n'est pas sans provoquer parfois des dégâts corporels et matériels. Des égouts bouchés, des routes qui ne résistent pas aux premières ondées, des maisons submergées d'eau, sans oublier des intempestives coupures de l'électricité complètent le décor. Le scénario se répète chaque année, surtout avec l'arrivée des premières pluies au début de la saison d'automne.
Alors que la saison d'automne est à nos portes, les pluies diluviennes qu'a connues le centre de Ouled Zemmman relevant de la province de Fkih Bensalah dans la soirée de samedi à dimanche ont provoqué la mort d'un enfant, âgé de 14 ans, élève de son état au collège Abdelmalek Sâadi. Et au passage, des dégâts matériels importants ont été enregistrés.
Le petit garçon a rendu l'âme suite à l'effondrement du mur d'une habitation, au moment où il tentait de se protéger contre les fortes pluies. L'orage qui a duré presque une quarantaine de minutes a occasionné l'arrachage de dizaines d'oliviers dans la commune de Ouled Nasser. Des Douars se sont également vu privés de l'électricité durant plusieurs heures, notamment au niveau des villes de Ouled Ayad, Souk Sebt et autres quartiers.
Par ailleurs, de fortes pluies orageuses se sont abattues dimanche soir sur la région de Marrakech causant quelques dégâts matériels dans le périmètre urbain de la ville. En fait, les habitats du Douar Belaaguida ont souffert le martyre à cause de la montée de la crue de Oued Beramram, un affluent de Oued Tensift. Selon des témoins sur place, les pluies abondantes ont causé l'effondrement d'un mur. Aucune victime n'est à déplorer. Par ailleurs, six maisons ont été inondées ont souligné les mêmes sources. Heureusement que les autorités locales, appuyées par les agents de la protection civile et la gendarmerie royale, étaient rapidement sur place pour évacuer les eaux, procéder à l'enlèvement des détritus et prêter assistance aux habitants du douar relevant de la commune Ouahat Sidi Brahim. Lundi, la situation est revenue à la normale et la crue commence à baisser ont indiqué les autorités locales.
Cependant, il faut dire que chaque fois que les pluies arrivent, elles mettent à nu les défaillances de l'infrastructure dans certaines villes du royaume. Un tel phénomène suscite, en outre, des interrogations de la part de la population sur le degré de mobilisation des services concernés, surtout dans ces périodes où le monde connait des changements climatiques imprévisibles. Ce qui se passe au Colorado, au Mexique. .., où des centaines de personnes sont portés disparues en raison des intempéries, oblige nos responsables à revoir leur stratégie de prévention et gestion des risques.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.