Les Marocains bloqués à l'étranger sollicitent l'intervention du Roi    Les confessions de Benatia sur son passage à l'AS Rome    Masque de protection: gare à la mauvaise utilisation qui peut être fatale    La culture, un réconfort en crise en période d'anxiété    L'Espagne retrouve l'espoir dans la gestion de la pandémie    A l'heure de la pandémie, la Pologne adopte le vote par correspondance…    Le Wisconsin vote en pleine pandémie    Aicha Lablak: «La priorité aux questions en liaison avec l'état d'urgence sanitaire»    Coronavirus : Le Maroc prélève 3 milliards de dollars de sa Ligne de précaution auprès du FMI    BVC: les sociétés du Masi devraient verser près de 19,3 MMDH de dividendes    Fort impact sur les Marocains résidant en Espagne    Un concours à distance pour dénicher les jeunes talents de Taroudant et Tata    Coronavirus : 58 nouveaux cas confirmés au Maroc, 1.242 au total, mercredi à 10h    Avis Locafinance : une flotte de véhicules à disposition du personnel soignant    Recherche Covid-19 : Les pays les plus actifs selon le Coronavirus Research Index    Coronavirus : Autoroutes du Maroc applique les dernières recommandations    Coronavirus : 83% des entreprises en arrêt total de travail selon une étude    Confinement : l'Institut du monde arabe se virtualise et lance #LImaALaMaison    Mobilité, logements et restauration assurés : Une chaîne de solidarité au profit du corps médical de Marrakech    En collaboration avec GE Healthcare : Ford produira 50.000 ventilateurs respiratoires dans son usine du Michigan    Grâce à la campagne : 24 élèves du douar Islane bénéficient de tablettes numériques    Casa-Settat : Un groupe de promoteurs immobiliers se mobilise    La récession de l'économie mondiale anticipée par Coface    Ahmed Ghazali : «Nous anticipons un réel effondrement des indicateurs d'activité»    Une œuvre conçue en plein confinement : «Guelssou feddar», un nouveau single de la chanteuse Bouchra    Tanger: Mobilisation pour la place d'Espagne    Remaniement partiel : El Firdaouss nommé ministre de la Culture, Amzazi porte-parole du gouvernement    Pour une application stricte de l'obligation du port du masque    L'engouement culturel à l'ère du confinement    Mesures exceptionnelles pour le bon déroulement des travaux de la session parlementaire    Session du printemps : Les parlementaires en mode crise    Driss Lachguar : La grâce Royale est hautement noble et humaine    « Les Casques bleus ne sont pas le remède, mais ils tiennent une place dans la lutte contre le Covid-19 »    Secousse tellurique de magnitude 3,2 dans la province de Figuig    Le Premier secrétaire à la Fondation Fkih Titouani    Rooney : Les joueurs de foot en Angleterre sont des cibles faciles    City n'aura pas recours au chômage partiel    Youssef El Arabi : Le plus important est de rester à la maison pour empêcher la transmission du virus    Quand le poème se fait consolation au temps du coronavirus    Confiné en famille, Michel Drucker se rend utile    EST-WAC : le TAS rendra son verdict le 29 mai    Le top 10 des meilleurs buteurs de l'histoire de la LDC    Coronavirus : la France devrait connaître en 2020 sa plus forte récession depuis 1945    Un symbole de la mobilisation du monde sportif en faveur des valeurs de solidarité    Coronavirus : 40 marocains bloqués aux Maldives    Football : Les clubs marocains dans le flou total    Assistance aux familles de nos compatriotes décédés en France et en Belgique    Grâce Royale au profit de 5.654 détenus    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Préservation et valorisation des ressources naturelles
Université Ibn Zohr
Publié dans Albayane le 13 - 01 - 2016

Dans le cadre de la dynamique qui marque l'université Ibn Zohr d'Agadir à diverses échelles scientifique, culturelle, socioéconomique, écologique, sportive, l'équipe de recherche en droit, administration et politique de l'environnement relevant de la faculté des sciences juridiques, économiques et sociales d'Agadir a organisé récemment une journée scientifique de l'environnement, sous le thème central, «les ressources naturelles au Maroc : qualité, valorisation et préservation». Cette importante manifestation qui advient au lendemain des recommandations et des conclusions relatives à la conférence de Paris COP21 sur les changements climatiques a drainé une panoplie d'enseignants chercheurs de nombre de spécialités pluridisciplinaires, ainsi que des étudiants imprégnés dans le domaine.
Lors de la cérémonie d'ouverture de cet événement d'envergure, Dr Omar Halli, président de l'université Ibn Zohr n'a pas manqué de souligner la pertinence du choix de cette thématique qui convie nombre de spécialités de la recherche scientifique, géographie, droit, sociologie, biologie et bien d'autres, pour une synergie interactive au service des questions écologiques. Pour sa part, Lahoucine Aboudrar, doyen de la faculté des sciences juridiques, économiques et sociales d'Agadir, a mis en exergue les activités de ce groupe des enseignants chercheurs dans les questions qui ont trait de l'environnement, ainsi que toutes les équipes qui abordent différents thèmes à caractère scientifique au sein de la faculté et ailleurs.
Il faut dire que l'annexion de toutes ses disciplines autour d'une thématique d'actualité a permis, en effet, de fluidifier la recherche, d'autant plus qu'on avait l'habitude de mener ces recherches en solitaire sans se rendre comptes des intersections de spécialités qui pourraient, en effet, enrichir le débat et la recherche. Cette journée sur l'environnement a traduit, en fait, cet esprit de communion de plusieurs spécialités, à travers les multiples interventions qui traitent, il est vrai, le thème central, sous différents angles, mais convergent tous dans la nécessité de fédérer les énergies pour une écologie à même d'assurer une vie meilleure.
Il importe également de signaler, comme l'ont fait des intervenants lors des travaux de cette journée d'environnement, que le traitement de ce genre de thèmes, par des académiciens de multiples disciplines, préparent notre pays à tenir COP22 en novembre 2016, à travers des réflexions et des contributions de tous les coins du royaume, d'autant plus que le Maroc demeure l'un des rares pays qui se conforment aux conventions universelles sur l'environnement. Saluons de passage cette belle initiative de la faculté des sciences juridiques, économiques et sociales d'Agadir qui renforce cette orientation nationale de plus en plus notoire !


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.