Énergie électrique: la production progresse à fin avril    Melilla : Les décès parmi les migrants atteignent 18, aucun mort au sein de la police (autorités)    Météo Maroc: temps assez chaud ce samedi 25 juin    Les jeunes astronomes à l'honneur lors de la 10e édition du festival d'astronomie d'Ifrane    Voici les déchets les plus fréquents sur les plages du Maroc    USA: la Cour suprême révoque l'arrêt sur l'avortement    C'est parti pour la première édition de l'évènement « Anfa Park en fête » (VIDEO)    Seul le courage paiera [Par Jamal Berraoui]    Soirée à Dublin sous le signe de la culture et de l'histoire du Maroc    «Première symphonie», la première exposition au Maroc de l'artiste peintre Chaimaa Mellouki    Festival des arts populaires : Participation de près de 600 artistes et 34 troupes folkloriques    Cinq migrants clandestins trouvent la mort dans une tentative d'assaut contre Mellilia    Fouzi Lekjaa réélu à la tête de la FRMF pour un troisième mandat    Coupe arabe de futsal : Le Maroc prend le dessus sur la Libye et se qualifie en demi-finale    Football : Match nul entre l'équipe nationale féminine et son homologue ivoirienne    Ouverture à Rabat du Bureau de formation de l'ONU contre le terrorisme    Maroc : Pour Aïd Al Adha, l'ONSSA renforce les contrôles des aliments pour animaux    Covid-19/Maroc : 33 nouveaux cas admis en REA en 24H    Abdellatif Hammouchi reçoit les membres de la Sûreté nationale se rendant à la Mecque    Féminicide : Après Nayira en Egypte, Wafaa en Jordanie    ONCF: un plan Eté 2022 avec une offre renforcée et des avantages tarifaires    Africa Motors -Groupe Auto Hall- lance officiellement la nouvelle marque automobile CHERY    Maroc – Algérie : RSF condamne l'expulsion de 9 journalistes venus pour les Jeux méditerranées    Mike Pence soutient l'opposition iranienne    Appel en Espagne à la mobilisation pour accompagner le retour des expatriés marocains    Insécurité alimentaire et guerre en Ukraine: lettre ouverte des ambassadeurs accrédités au Maroc    Tanger Med: Mise en échec d'une tentative de trafic d'environ 85.000 euros    Maroc PME a soutenu 2531 projets en 2021    Espagne: 7 Algériens arrêtés pour transport de migrants clandestins    Construction : Israël s'apprête à recevoir 15.000 travailleurs marocains    « Awrach »: plus de 30.000 bénéficiaires ont reçu leurs salaires    Jeux Méditerranéens : Après une séquestration qui a duré 30 heures, les journalistes marocains de retour    Le FMI se dit prêt à lancer des négociations avec la Tunisie    Billets d'avion: les étudiants marocains en Russie déplorent la cherté des prix    Qui est Zyad Bendourou, le Marocain qui s'apprête à gravir 10 sommets en 6 jours ?    Hausse des prix des manuels scolaires : le gouvernement a tranché    Frontières maritimes: Madrid se prépare aux négociations avec le Maroc    Mondial 2022 : La FIFA autorise 26 joueurs par équipe    BM-Maroc: Prêt de 250 millions $ en soutien au projet de développement économique de la région Nord-Est    Hilale saisit le Conseil de sécurité et le SG de l'ONU sur les silences, les mensonges et les obstructions de l'Algérie    Shireen Abu Akleh tuée par les forces israéliennes : bilan de l'ONU    Variole du singe : première réunion à Genève du comité d'urgence de l'OMS    Le comité d'audit de la CAF tient ses assises sous la houlette de Tariq Sijilmassi    Marché monétaire : allègement du déficit de liquidité bancaire (BKGR)    Nuit des musées et des espaces culturels : C'est parti pour la première édition !    Prix national du théâtre La valeur financière portée au double    Réhabilitation du Centre international du commerce extérieur de Dakar : Aziza Chaouni élabore le projet    Le Maroc propose d'installer une usine d'engrais au Guatemala    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le football tue au Maroc
Publié dans Albayane le 22 - 03 - 2016

La série des violences dans les stades au Maroc continue. Samedi dernier dans la soirée, le complexe sportif Mohammed V a connu des incidents mortels. Au moins deux personnes ont été tuées et plus d'une cinquantaine de blessées au terme d'un simple match de la Botola entre le Raja de Casablanca et le Chabab Rif Al Hoceima au complexe Mohammed V. Les incidents ont eu lieu sur les gradins suite à des affrontements graves entre deux groupes de supporters du Raja de Casablanca, indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale.
Selon le communiqué de la DGSN, ces affrontements ont éclaté entre des supporters du Raja, juste après la victoire de leur équipe (2-1), ce qui a causé plusieurs blessures et la dégradation de biens publics et privés.
«Deux personnes ont rendu l'âme à leur arrivée à l'hôpital; l'une avait été gravement touchée par un objet tranchant, mais l'autre ne présentait aucun signe apparent de violence. Les 54 autres soi-disant supporters ont été blessés et évacués vers l'hôpital Moulay Youssef pour recevoir les soins nécessaires», précise également le communiqué. Les conséquences seraient encore plus lourdes, puis que d'autres sources parlent d'environ 80 blessés.
Les incidents se sont prolongés jusqu'à l'extérieur du stade sur la voie publique jouxtant le complexe Mohammed V. On parle de plus d'une dizaine de voitures endommagées par des jets de pierres, selon la même source qui a souligné que 10 personnes ont été arrêtées avant le match et plus de 30 l'ont été à la fin de celui-ci en raison de leur implication dans ces actes de vandalisme qui marquent le football marocain, depuis plusieurs saisons. La préfecture de police de Casablanca a ouvert, samedi soir, une enquête judiciaire sous la supervision du parquet compétent pour déterminer les circonstances de ces incidents des plus regrettables et appréhender toutes les personnes impliquées. La police devra faire le nécessaire pour l'application des lois en vigueur. Car le phénomène de ces actes barbares et mortels, qui se répète aussi à l'extérieur de nos stades, risque de s'aggraver si nos départements et service concernés ne réagissent pas à temps et avec grande fermeté.
Et les exemples sont nombreux dont les récents incidents fâcheux ayant entaché le même complexe Mohammed V lors du derby écoulé entre le Wydad et le Raja. Incidents qui ont donné lieu à des blessures graves d'un policier principal et d'un brigadier suite à des actes de vandalisme au cours desquels des véhicules de police ont été endommagés.
On se rappelle toujours des actes de violence et des affrontements dans différents matches entre groupes de supporters du WAC, comme c'est le cas aujourd'hui avec le Raja ; sans oublier les autres actes de vandalisme entre supporters du WAC et de l'ASFAR ; et supporters du Raja et de l'ASFAR. Les mêmes incidents ont été constatés entre supporters de l'équipe militaire et ceux du MAS, du DHJ, du KAC... Et l'hémorragie continue aujourd'hui avec des morts au sein du stade pour la première fois.
Plusieurs grands points d'interrogations se posent donc. Comment se fait-il que les supporters d'un même club s'affrontent entre eux alors que leur formation préférée s'est imposée sur terrain réalisant ainsi la 4e victoire d'affilée... ?
Comment peut-on expliquer la réaction négative des forces d'ordre et de sécurité qui n'ont pas bougé et ont tout simplement brillé comme de simples spectateurs face à ces actes de vandalisme...
Qui a permis à de tels hooligans et d'autres malfaiteurs d'accéder au stade en possession de pierres, de battons, de pierres, de projectiles, de fumigènes... sachant bien que dans un passé récent le principal fournisseur de ces projectiles utilisés à l'intérieur du stade a été identifié et qu'une quantité de projectiles a été saisie à son domicile, nous avaient fait savoir les services d'ordre concernés au terme de leurs opérations sécuritaires lors du récent derby casablancais ?
Où en sommes-nous des caméras utilisées dans les stades afin de superviser les différents hooligans... ?
En somme, notre football est toujours menacé par ces soi-disant supporters. Mais en l'absence de l'application des lois en vigueur, le phénomène de la violence au sein et en dehors des stades ne peut que s'amplifier.
Pour le moment, une chose reste sûre et certaine, le football est devenu une discipline qui tue au Maroc. Qu'en pensent les différents responsables du football, en particulier, et du sport national en général...


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.