Casablanca : La commune mobilise plus de 2300 agents pour Aïd Al Adha    PUMA signe Luis Suarez    PLF 2018 : la lettre de cadrage de El Otmani    Aïd Al Adha : les conseils de Autoroutes du Maroc    Le tramway de Casablanca s'adapte à Aïd Al Adha    Transfert : La nouvelle destination de Hamza Mendyl    Munir El Haddadi décide de rester au FC Barcelone    Italie : un séisme d'une magnitude de 5,2 touche le centre du pays    Coupes africaines : Des destins opposés attendent le Wydad et le DHJ    Le Maroc et l'Australie-Méridionale examinent les opportunités de coopération    Le cadrage royal    Le BCIJ loue la coopération antiterroriste avec l'Espagne    La crise de la livre turque : est-ce vraiment un complot ?    Le potentiel d'Agadir Ida Outanane!    50.000 enseignants contractuels déjà en ordre de bataille    Averses orageuses fortes et temps chaud attendus vendredi et ce weekend dans plusieurs provinces ce weekend    Madona, «Berber Queen» pour son anniversaire à Marrakech    Mohamed Brahmi, le Cheikh qui veut moderniser la danse Reggada    Recrudescence de cyberattaques sur les comptes Instagram    Pont effondré à Gênes: encore 10 à 20 disparus selon les médias italiens    Facebook offre la diffusion de la Ligue des champions à l'Amérique latine...et la Liga à l'Asie du Sud    Israël: Netanyahu entendu par la police pour corruption présumée    Pakistan: Imran Khan sur le point d'être élu Premier ministre    Le Médiateur dresse son bilan : Près de 10.000 plaintes en 2017    Edito : Jeunesse d'esprit    «Hacky hack hack» : un adolescent australien de 16 ans pirate les systèmes d'Apple    Les jeunes, notre avenir    Un Canadien à la tête d'Air France-KLM    Le «Ceuta est marocaine», fait refuser la nationalité espagnole à une résidente marocaine    Emploi, social, politique : Ce que propose le CESE    Pluie d'hommages mondiaux après la mort d'Aretha Franklin    Classement mensuel de la FIFA: La Maroc perd 5 places et pointe au 46ème rang    Aretha Franklin la reine de la Soul s'est éteinte    760.000 spectateurs au Festival Jawhara    Le Festival des plages Maroc Telecom touche à sa fin    3e tour de qualification pour la Ligue des champions d'e l'UEFA : Elimination précoce de Celtic et Fenerbahçe    Appel à l'Union    Vaste opération de ratissage de l'Etat!    Ali Yata ou la fidélité à un grand fidèle à la patrie et au peuple    Cheb El Hindi se retire de la scène artistique algérienne!    La FNM rend hommage au professeur Joudia Hassar-Benslimane    Les recherches de survivants continuent dans les décombres    Le «Momo challenge», un nouveau défi dangereux pour nos enfants ?    Loi sur l'avortement : Les Algériennes gagnent une partie du pari    Méningite : La situation épidémiologique n'est pas préoccupante    Le Paraguay soutient la marocanité du Sahara    L'Atlético de Madrid bat le Real Madrid et remporte la Super coupe    Agadir accueillera une conférence internationale sur la gestion de la pénurie d'eau    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La campagne agricole 2017-2018 s'annonce prometteuse
Publié dans Albayane le 22 - 07 - 2018

Après un démarrage inquiétant caractérisé par l'arrivée tardive des premières précipitations, la campagne agricole 2017-2018 s'est annoncée exceptionnelle et prometteuse à la faveur d'un cumul pluviométrique favorable observé entre décembre 2017 et avril 2018 dans plusieurs régions du Maroc.
En raison du retard des pluies d'automne, les discussions portaient, durant octobre et novembre 2017, essentiellement sur les mesures à prendre pour sauver une saison agricole qui est devenue, par la suite, une campagne record, en particulier pour la récolte céréalière, suite aux précipitations abattues sur le Royaume au cours des trois premiers mois de 2018.
Ainsi, le ministère de l'Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts a annoncé, en avril dernier à l'occasion des 10è Assises nationales de l'Agriculture, que la production prévisionnelle des céréales devrait atteindre un niveau exceptionnel de 98,2 millions de quintaux au titre de la campagne agricole 2017-2018.
Cette production, répartie entre 48,1 millions qx de blé tendre, 22,8 millions qx de blé dur et 27,3 millions qx d'orge, a été réalisée sur une superficie emblavée en céréales principales de 4,5 millions d'hectares.
Soutenue par l'abondance, la régularité et la bonne répartition dans l'espace et dans le temps de la pluviométrie observée pendant la période décembre 2017- avril 2018, cette campagne agricole, qui a enregistré un cumul de précipitation de 370 mm, supérieur de 16% à la normale, est le résultat des capacités d'intervention développées depuis le lancement du Plan Maroc Vert (PMV).
Ce plan, qui est une stratégie sectorielle lancée sous l'impulsion de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, a bouclé ses 10 ans cette année, permettant à l'agriculture marocaine, principal moteur de la croissance économique nationale, de réaliser un saut qualitatif et quantitatif.
Durant cette dernière décennie, le PMV a en effet, permis une hausse de 7,3% à 125 milliards de dirhams (MMDH) du produit intérieur brut agricole, avec une création de plus de 250.000 emplois, profitant de trois facteurs, en ligne avec les priorités actuelles du Maroc, à savoir la mise en œuvre de la régionalisation avancée, la transformation des institutions et le développement de l'agriculture solidaire.
Un accès aux crédits de financement à plus d'un million d'agriculteurs, trois fois plus qu'en 2008, la création de 8.000 coopératives, l'achèvement de 215 projets d'une enveloppe totale de 15 MMDH de l'agriculture solidaire, sont entre autres, les retombées positifs de ce plan qui a également donné une nouvelle dynamique à l'agriculture marocaine, laquelle s'est traduite par un doublement du volume global d'investissement annuel pour se chiffrer à 105 MMDH en 2018, avec une superficie plantée de 415.000 ha.
En outre, le PMV a encouragé les agriculteurs à s'orienter davantage à l'export, ce qui a permis aux exportations agricoles d'afficher une croissance de 65% entre 2008 et 2018, pour représenter 12% du total des exportations du Royaume et d'accéder à de nouveaux marchés internationaux.
L'agriculture poursuit ainsi son essor et voit sa position se consolider en tant que pilier de l'économie marocaine et outil efficace de lutte contre la pauvreté, notamment avec une contribution d'environ 14% au PIB.
De plus, le secteur agricole demeure le principal pourvoyeur d'emplois, particulièrement en milieu rural où près de trois quarts de la population active tire son revenu de la branche alimentaire (agriculture, forêt et pêche).
Les investissements réalisés ont également contribué à une accumulation de capital, accompagnée d'une amélioration durable de la productivité et des revenus, ainsi que le développement des emplois de qualité dans le monde rural au profit des emplois non rémunérés et vulnérables. À elle seule, l'activité agricole emploie environ 40% de l'emploi total.
Les atouts et réalisations des différentes filières agricoles sont annuellement mis en avant à travers l'organisation de plusieurs manifestations, en particulier deux événements phares à savoir les Assises nationales de l'Agriculture et le Salon international de l'Agriculture au Maroc (SIAM).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.