Le Conseil de gouvernement discutera de la modalité d'application du service militaire    Indécente richesse    Tirage au sort de la Coupe de la CAF : Le trio marocain hérite du même groupe    «Le stade de football, nouvelle arène politique…»    Le chaud et le froid pour le foot national    Forever aide les hommes à maintenir une fertilité normale    Après Casablanca : «Chantons notre patrimoine commun» prévu dans d'autres villes    7 universités françaises refusent d'appliquer la hausse des frais d'inscription    WhatsApp limite le partage de messages    Quand l'Algérie noie le poisson    Tijani en tournée mondiale    Doukkala : La culture de la betterave dépasse les prévisions    L'enfant terrible des islamistes    Ghosn se voit refuser une nouvelle demande de libération    Aujjar rend hommage aux victimes du génocide de 1994 au Rwanda    Benkirane: « Je reviens »    Faible progression de l'indice des prix en 2018, selon le HCP    Nominations aux Oscars : Cap sur l'audace pour Hollywood ?    Brexit : Theresa May compte retourner négocier à Bruxelles    Décès du prétendant au trône de France Henri d'Orléans    Norvège: L'ambassadrice du Maroc dénonce la barbarie aux funérailles de Maren Ueland    Le Groupe BMCE Bank Of Africa lance officiellement sa nouvelle filiale OGS    "TDM Aerospace" signe son premier contrat officiel avec Boeing    Macron et Merkel tentent de braver l'euroscepticisme ambiant    ONU: De nombreux risques pèsent sur l'économie mondiale    El Khalfi: 1.20 MMDH pour lutter contre les disparités territoriales    Les défis du féminisme africain    Premier League : City et Tottenham dans le rythme de Liverpool    Liga : Le Barça conserve sa cadence victorieuse    Laâyoune abrite la 1ère compétition sportive féminine inter-régionale    Rencontres africaines d'intelligence économique à Dakhla en juin prochain    Le Maroc parmi les pays émergents les plus performants en Afrique    Le Maroc, l'un des trois marchés émergents les plus prometteurs pour le secteur automobile au monde    Federer jouera Roland-Garros    Le réchauffement des océans revu à la hausse    L'ouverture de l'école sur son environnement en débat à Khouribga    Divers    Dix Casques bleus tchadiens tués dans la pire attaque contre l'ONU au Mali    La production oléicole a atteint plus d'un million de tonnes dans la région de Fès-Meknès    Les dirigeants historiques de l'USFP et les causes nationales    "Indigo", seul film marocain en lice pour l'Etalon d'or de "Yennenga"    "Glass" et Shyamalan cassent tout au box-office nord-américain    Hausse significative des bénéficiaires de la répartition des droits d'auteur entre 2017 et 2018    Vidéo : Bagarre générale entre les joueurs du Raja et de l'African Stars…    Paris accueille l'Oriental Fashion Show avec la participation du Maroc    Après Abidjan, le Festival "Afrique du Rire" fait escale à Marrakech    Compétitions africaines de football, le bilan du weekend    Casablanca : Un policier contraint d'utiliser son arme pour neutraliser un dangereux récidiviste    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La campagne agricole 2017-2018 s'annonce prometteuse
Publié dans Albayane le 22 - 07 - 2018

Après un démarrage inquiétant caractérisé par l'arrivée tardive des premières précipitations, la campagne agricole 2017-2018 s'est annoncée exceptionnelle et prometteuse à la faveur d'un cumul pluviométrique favorable observé entre décembre 2017 et avril 2018 dans plusieurs régions du Maroc.
En raison du retard des pluies d'automne, les discussions portaient, durant octobre et novembre 2017, essentiellement sur les mesures à prendre pour sauver une saison agricole qui est devenue, par la suite, une campagne record, en particulier pour la récolte céréalière, suite aux précipitations abattues sur le Royaume au cours des trois premiers mois de 2018.
Ainsi, le ministère de l'Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts a annoncé, en avril dernier à l'occasion des 10è Assises nationales de l'Agriculture, que la production prévisionnelle des céréales devrait atteindre un niveau exceptionnel de 98,2 millions de quintaux au titre de la campagne agricole 2017-2018.
Cette production, répartie entre 48,1 millions qx de blé tendre, 22,8 millions qx de blé dur et 27,3 millions qx d'orge, a été réalisée sur une superficie emblavée en céréales principales de 4,5 millions d'hectares.
Soutenue par l'abondance, la régularité et la bonne répartition dans l'espace et dans le temps de la pluviométrie observée pendant la période décembre 2017- avril 2018, cette campagne agricole, qui a enregistré un cumul de précipitation de 370 mm, supérieur de 16% à la normale, est le résultat des capacités d'intervention développées depuis le lancement du Plan Maroc Vert (PMV).
Ce plan, qui est une stratégie sectorielle lancée sous l'impulsion de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, a bouclé ses 10 ans cette année, permettant à l'agriculture marocaine, principal moteur de la croissance économique nationale, de réaliser un saut qualitatif et quantitatif.
Durant cette dernière décennie, le PMV a en effet, permis une hausse de 7,3% à 125 milliards de dirhams (MMDH) du produit intérieur brut agricole, avec une création de plus de 250.000 emplois, profitant de trois facteurs, en ligne avec les priorités actuelles du Maroc, à savoir la mise en œuvre de la régionalisation avancée, la transformation des institutions et le développement de l'agriculture solidaire.
Un accès aux crédits de financement à plus d'un million d'agriculteurs, trois fois plus qu'en 2008, la création de 8.000 coopératives, l'achèvement de 215 projets d'une enveloppe totale de 15 MMDH de l'agriculture solidaire, sont entre autres, les retombées positifs de ce plan qui a également donné une nouvelle dynamique à l'agriculture marocaine, laquelle s'est traduite par un doublement du volume global d'investissement annuel pour se chiffrer à 105 MMDH en 2018, avec une superficie plantée de 415.000 ha.
En outre, le PMV a encouragé les agriculteurs à s'orienter davantage à l'export, ce qui a permis aux exportations agricoles d'afficher une croissance de 65% entre 2008 et 2018, pour représenter 12% du total des exportations du Royaume et d'accéder à de nouveaux marchés internationaux.
L'agriculture poursuit ainsi son essor et voit sa position se consolider en tant que pilier de l'économie marocaine et outil efficace de lutte contre la pauvreté, notamment avec une contribution d'environ 14% au PIB.
De plus, le secteur agricole demeure le principal pourvoyeur d'emplois, particulièrement en milieu rural où près de trois quarts de la population active tire son revenu de la branche alimentaire (agriculture, forêt et pêche).
Les investissements réalisés ont également contribué à une accumulation de capital, accompagnée d'une amélioration durable de la productivité et des revenus, ainsi que le développement des emplois de qualité dans le monde rural au profit des emplois non rémunérés et vulnérables. À elle seule, l'activité agricole emploie environ 40% de l'emploi total.
Les atouts et réalisations des différentes filières agricoles sont annuellement mis en avant à travers l'organisation de plusieurs manifestations, en particulier deux événements phares à savoir les Assises nationales de l'Agriculture et le Salon international de l'Agriculture au Maroc (SIAM).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.