ONU : Chapeau aux casques bleus    Possible maintien du trend haussier des prix des carburants    Pronostics Cannes 2019    Tenue de la 6ème édition du SITeau à Casablanca    Des services bancaires à portée de clic : La banque privée à l'heure du tout numérique    Banque privée : Les principaux requis de succès    Festival Gnaoua et Musiques du Monde : 22 ans déjà !    Vidéo – WAC-ESS : Les supporters enflamment les gradins du complexe Moulay-Abdallah    Abus sexuels : Le Maroc classé 34ème pour la protection de l'enfance    Messi remporte le sixième Soulier d'or de sa carrière    Des morts et des blessés dans un accident de la circulation à Tanger    Ligue des Champions d'Afrique : Le Wydad évite le pire    Vidéo – Le WAC arrache le nul à 10 et ne se fait pas aider par la VAR (1-1)    Un juge suspendu pour avoir critiqué Donald Trump    Match nul pour le WAC    Noor Midelt I attribué au consortium mené par EDF    Mammifères    Un nouveau festival dédié à la «cuisine de rue»    Coupe d'Allemagne : La dernière danse de Robben    Lyon prépare son grand ménage d'été    La RSB tout près de sa première étoile africaine    Chine : Le contrat secret qui a sauvé des millions de vies    L'Unesco reproche aux assistants vocaux de véhiculer des "préjugés sexistes"    Délais de paiement des entreprises : L'Intérieur animé de bonnes intentions    Les personnes vivant seules souffrent plus de troubles mentaux    Les politiques de vaccination contre la rougeole insuffisantes pour contrer l'épidémie    S.M le Roi inaugure la section régionale du Centre national Mohammed VI des personnes en situation de handicap    Amir Al Mouminine préside la quatrième causerie religieuse du Ramadan    Habib El Malki : Les associations constituent un pilier essentiel pour les institutions    Recul des prix des actifs immobiliers au premier trimestre    Ces tournages qui ont tourné au drame : Resident Evil    Insolite : Enorme surprise pour des étudiants américains    Issam Kamal : Les textes de la chanson marocaine, à quelques exceptions près, n'ont pas encore atteint la qualité souhaitée    Evénements d'Al Hoceima : Le CNDH accueille des mères et membres de familles de détenus    Al Barid Bank: 16% des transactions réalisées via le canal mobile au T1-2019    «Génération Africaine, la force du design» : A la découverte d'une cinquantaine de designers africains    «En cas d'insuffisance rénale ou de dialyse, il faudrait s'abstenir de jeûner»    Khalid Naciri: «En hommage à celui pleuré, seul, à quatre mille kilomètres d'ici»    Certification de documents : L'administration traîne les pieds    Selon un rapport du Conseil de l'éducation : A peine 83.000 handicapés décrochent un job    Santé. Plus de 3,8 millions de rendez-vous en ligne    Mohamed Saïd Afifi, le «Hamlet» marocain    Theresa May pose les armes    Plus de 30.000 tentatives d'immigration clandestine ont été mises en échec en 2019    La guerre contre l'Iran n'aura pas lieu    La politique sanitaire exposée en séance plénière de la Chambre des représentants    L'Everest pour la 23ème fois    Pas de cessez-le-feu en vue en Libye : Haftar reçu par Macron à Paris    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La campagne agricole 2017-2018 s'annonce prometteuse
Publié dans Albayane le 22 - 07 - 2018

Après un démarrage inquiétant caractérisé par l'arrivée tardive des premières précipitations, la campagne agricole 2017-2018 s'est annoncée exceptionnelle et prometteuse à la faveur d'un cumul pluviométrique favorable observé entre décembre 2017 et avril 2018 dans plusieurs régions du Maroc.
En raison du retard des pluies d'automne, les discussions portaient, durant octobre et novembre 2017, essentiellement sur les mesures à prendre pour sauver une saison agricole qui est devenue, par la suite, une campagne record, en particulier pour la récolte céréalière, suite aux précipitations abattues sur le Royaume au cours des trois premiers mois de 2018.
Ainsi, le ministère de l'Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts a annoncé, en avril dernier à l'occasion des 10è Assises nationales de l'Agriculture, que la production prévisionnelle des céréales devrait atteindre un niveau exceptionnel de 98,2 millions de quintaux au titre de la campagne agricole 2017-2018.
Cette production, répartie entre 48,1 millions qx de blé tendre, 22,8 millions qx de blé dur et 27,3 millions qx d'orge, a été réalisée sur une superficie emblavée en céréales principales de 4,5 millions d'hectares.
Soutenue par l'abondance, la régularité et la bonne répartition dans l'espace et dans le temps de la pluviométrie observée pendant la période décembre 2017- avril 2018, cette campagne agricole, qui a enregistré un cumul de précipitation de 370 mm, supérieur de 16% à la normale, est le résultat des capacités d'intervention développées depuis le lancement du Plan Maroc Vert (PMV).
Ce plan, qui est une stratégie sectorielle lancée sous l'impulsion de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, a bouclé ses 10 ans cette année, permettant à l'agriculture marocaine, principal moteur de la croissance économique nationale, de réaliser un saut qualitatif et quantitatif.
Durant cette dernière décennie, le PMV a en effet, permis une hausse de 7,3% à 125 milliards de dirhams (MMDH) du produit intérieur brut agricole, avec une création de plus de 250.000 emplois, profitant de trois facteurs, en ligne avec les priorités actuelles du Maroc, à savoir la mise en œuvre de la régionalisation avancée, la transformation des institutions et le développement de l'agriculture solidaire.
Un accès aux crédits de financement à plus d'un million d'agriculteurs, trois fois plus qu'en 2008, la création de 8.000 coopératives, l'achèvement de 215 projets d'une enveloppe totale de 15 MMDH de l'agriculture solidaire, sont entre autres, les retombées positifs de ce plan qui a également donné une nouvelle dynamique à l'agriculture marocaine, laquelle s'est traduite par un doublement du volume global d'investissement annuel pour se chiffrer à 105 MMDH en 2018, avec une superficie plantée de 415.000 ha.
En outre, le PMV a encouragé les agriculteurs à s'orienter davantage à l'export, ce qui a permis aux exportations agricoles d'afficher une croissance de 65% entre 2008 et 2018, pour représenter 12% du total des exportations du Royaume et d'accéder à de nouveaux marchés internationaux.
L'agriculture poursuit ainsi son essor et voit sa position se consolider en tant que pilier de l'économie marocaine et outil efficace de lutte contre la pauvreté, notamment avec une contribution d'environ 14% au PIB.
De plus, le secteur agricole demeure le principal pourvoyeur d'emplois, particulièrement en milieu rural où près de trois quarts de la population active tire son revenu de la branche alimentaire (agriculture, forêt et pêche).
Les investissements réalisés ont également contribué à une accumulation de capital, accompagnée d'une amélioration durable de la productivité et des revenus, ainsi que le développement des emplois de qualité dans le monde rural au profit des emplois non rémunérés et vulnérables. À elle seule, l'activité agricole emploie environ 40% de l'emploi total.
Les atouts et réalisations des différentes filières agricoles sont annuellement mis en avant à travers l'organisation de plusieurs manifestations, en particulier deux événements phares à savoir les Assises nationales de l'Agriculture et le Salon international de l'Agriculture au Maroc (SIAM).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.