Tariq Ramadan reconnait avoir eu des rapports sexuels avec deux plaignantes    Nouveau modèle du développement : Résultats du brainstorming de Skhirat (Document)    Khashoggi : Ankara parle d'un meurtre « planifié », la presse implique MBS    Retrait américain d'un traité nucléaire : John Bolton à Moscou pour explications    Italie : Rome maintient son budget mais promet à l'UE de contenir la dette    Le Maroc décide l'expulsion des migrants stoppés devant Melilla    Télémédecine : Lancement des premières activités de téléconsultations    Andalousies Atlantiques. Raymonde El Bidaouia et Hajja El Hamdaouia en "cœur" à Essaouira    Sanchez, VRP du Maroc auprès de l'UE    Botola Maroc Telecom D1 : L'Ittihad de Tanger tarde à décoller    Régions. L'Etat tient ses promesses    IAM: la Data accélère la croissance    Tennis de table : Le Maroc au 30e Championnat arabe prévu du 2 au 8 novembre à Tunis    Real Madrid / Lopetegui: « Je serai encore l'entraîneur demain »    Partenariat : CFC signe un protocole d'accord avec Shanghai    Météo : Temps passagèrement stable dès mardi    Douze militaires blessés à Melilla    Attijariwafa bank : Deux nouveaux Espaces Libre service Bancaire à Agadir et Tiznit    Tourisme. L'embellie pour Tanger-Tétouan-Al Hoceima    Coin de l'expert    Le Wydad de Casablanca s'imposé à domicile face au Mouloudia d'Oujda    Secousse tellurique de magnitude 3,2 dans la province de Meknès    Inondations dans l'Aude : 200 millions d'euros de dégâts    Transformation numérique : L'industrie 4.0 en débat à l'Ecole Centrale Casablanca    Le Projet «Réussir» laisse place au bilan    Le prince Moulay El Hassan préside la cérémonie de remise des prix SM le Roi Mohammed VI de saut d'obstacles    Culture et identité : quels défis à relever?    « Visa for Music » dévoile la sélection officielle    Abdelwahab Doukkali expose ses «génies» à Bab Rouah    Edito : Exercice particulier    Le conseil communal de Mohammedia destitue son président PJD    Tanger Med : Plusieurs opérations de trafic de produits de luxe avortées    Pour avoir provoqué un accident de la route en état d'ébriété : Un brigadier-chef placé en garde à vue à Béni Mellal    Mouhcine Malzi, artiste jusqu'aux tripes    Ramed. 2019, l'année de la fin des galères ?    Kamal Lahlou : La participation du Maroc aux JOJ à Buenos Aires a été très honorable    Des Centres de santé défaillants    Divers    Séminaire international sur le rôle des Parlements et des CES d'Afrique face aux défis de la migration    News    Tenue à Asunción de la première session des consultations politiques Maroc-Paraguay    La Russie réitère sa volonté d'approfondir sa coopération avec le Maroc    Le choc OCK-Raja débouche sur un nul    Jack Lang : Ceux qui ont suscité la polémique contre l'enseignement de l'arabe sont en vérité des xénophobes et leurs arguments sont absurdes    Le conte populaire marocain, un patrimoine humain authentique et millénaire au bord de l'extinction    La rareté du lectorat pèse lourdement sur la chaîne du livre    L'Affaire Khashoggi et la main de Washington…    Malgré les aveux saoudiens, Trump et l'UE réclament plus de détails sur le meurtre de Khashoggi    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La campagne agricole 2017-2018 s'annonce prometteuse
Publié dans Albayane le 22 - 07 - 2018

Après un démarrage inquiétant caractérisé par l'arrivée tardive des premières précipitations, la campagne agricole 2017-2018 s'est annoncée exceptionnelle et prometteuse à la faveur d'un cumul pluviométrique favorable observé entre décembre 2017 et avril 2018 dans plusieurs régions du Maroc.
En raison du retard des pluies d'automne, les discussions portaient, durant octobre et novembre 2017, essentiellement sur les mesures à prendre pour sauver une saison agricole qui est devenue, par la suite, une campagne record, en particulier pour la récolte céréalière, suite aux précipitations abattues sur le Royaume au cours des trois premiers mois de 2018.
Ainsi, le ministère de l'Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts a annoncé, en avril dernier à l'occasion des 10è Assises nationales de l'Agriculture, que la production prévisionnelle des céréales devrait atteindre un niveau exceptionnel de 98,2 millions de quintaux au titre de la campagne agricole 2017-2018.
Cette production, répartie entre 48,1 millions qx de blé tendre, 22,8 millions qx de blé dur et 27,3 millions qx d'orge, a été réalisée sur une superficie emblavée en céréales principales de 4,5 millions d'hectares.
Soutenue par l'abondance, la régularité et la bonne répartition dans l'espace et dans le temps de la pluviométrie observée pendant la période décembre 2017- avril 2018, cette campagne agricole, qui a enregistré un cumul de précipitation de 370 mm, supérieur de 16% à la normale, est le résultat des capacités d'intervention développées depuis le lancement du Plan Maroc Vert (PMV).
Ce plan, qui est une stratégie sectorielle lancée sous l'impulsion de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, a bouclé ses 10 ans cette année, permettant à l'agriculture marocaine, principal moteur de la croissance économique nationale, de réaliser un saut qualitatif et quantitatif.
Durant cette dernière décennie, le PMV a en effet, permis une hausse de 7,3% à 125 milliards de dirhams (MMDH) du produit intérieur brut agricole, avec une création de plus de 250.000 emplois, profitant de trois facteurs, en ligne avec les priorités actuelles du Maroc, à savoir la mise en œuvre de la régionalisation avancée, la transformation des institutions et le développement de l'agriculture solidaire.
Un accès aux crédits de financement à plus d'un million d'agriculteurs, trois fois plus qu'en 2008, la création de 8.000 coopératives, l'achèvement de 215 projets d'une enveloppe totale de 15 MMDH de l'agriculture solidaire, sont entre autres, les retombées positifs de ce plan qui a également donné une nouvelle dynamique à l'agriculture marocaine, laquelle s'est traduite par un doublement du volume global d'investissement annuel pour se chiffrer à 105 MMDH en 2018, avec une superficie plantée de 415.000 ha.
En outre, le PMV a encouragé les agriculteurs à s'orienter davantage à l'export, ce qui a permis aux exportations agricoles d'afficher une croissance de 65% entre 2008 et 2018, pour représenter 12% du total des exportations du Royaume et d'accéder à de nouveaux marchés internationaux.
L'agriculture poursuit ainsi son essor et voit sa position se consolider en tant que pilier de l'économie marocaine et outil efficace de lutte contre la pauvreté, notamment avec une contribution d'environ 14% au PIB.
De plus, le secteur agricole demeure le principal pourvoyeur d'emplois, particulièrement en milieu rural où près de trois quarts de la population active tire son revenu de la branche alimentaire (agriculture, forêt et pêche).
Les investissements réalisés ont également contribué à une accumulation de capital, accompagnée d'une amélioration durable de la productivité et des revenus, ainsi que le développement des emplois de qualité dans le monde rural au profit des emplois non rémunérés et vulnérables. À elle seule, l'activité agricole emploie environ 40% de l'emploi total.
Les atouts et réalisations des différentes filières agricoles sont annuellement mis en avant à travers l'organisation de plusieurs manifestations, en particulier deux événements phares à savoir les Assises nationales de l'Agriculture et le Salon international de l'Agriculture au Maroc (SIAM).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.