Coronavirus : 26 nouveaux cas, 7.859 au total, mardi 2 juin à 10h    Le Maroc accède au 2ème rang africain en tests de dépistage du Covid-19    Le Bureau politique réitère son appel à tous les militants de rester unis autour de leur parti    La capitale des alizés prépare sa relance post-confinement    La culture en détresse    Les différentes pistes du CMC pour relancer l'économie nationale    La CAF accélère le décaissement de l'aide financière destinée aux Associations membres    Achraf Hakimi de nouveau buteur    Violents affrontements entre manifestants et miliciens du Polisario devant le bagne d'Errachid    Les humanitaires espagnols en effroi devant le détournement des aides destinées aux camps de Tindouf    Pr Abderrahmane Machraoui : Les mesures prises par les autorités marocaines ont été prudentes, sages et exemplaires    Arrestations pour violation de l'état d'urgence sanitaire à Essaouira    De la drogue saisie par les FAR près du mur de protection    Christo, l'artiste «emballeur» n'est plus    Echanges extérieurs: Tout baisse, sauf l'alimentaire    Les Etats-Unis s'embrasent    France: C'est l'heure de la reprise économique    Hyperpuissance    Article 1062726    Lettre à l'éditeur de The Lancet    Salé: Les derniers malades de Covid-19 quittent l'hôpital    Foot: LaLiga fixe le calendrier de reprise    La démocratie locale…reportée    Un fidèle en amitié et en militantisme    Mendyl, direction Bordeaux?    Moto GP: le Grand Prix du Japon annulé    Ronaldo: «Messi est bien sûr le numéro 1»!    L'Amérique et ses démons    Turquie-Grèce: Bruits de bottes à la frontière…    Assurance: le groupe Holmarcom opère la fusion de ses deux filiales    Coronavirus : la CNT tire la sonnette d'alarme    Maroc Telecom lance sa solution de paiement mobile    Coronavirus : 12 nouveaux cas, 7.819 au total, lundi 1 juin à 10h    Trump met fin au partenariat des Etats-Unis avec l'OMS    Tanger: La plaque commémorative de la Rue Abderrahmane El Youssoufi saccagée    Décès à Tanger de la libraire et éditrice Marie-Louise Belarbi    Taïa: «Le Covid-19 a créé une misère plus mortelle que le virus»    Message de condoléances d'Abbas El Fassi    Ursula von der Leyen dit "Shukran" au Maroc    Epidémies... Ces romanciers qui ont tout vu !    Le gouvernement à l'écoute des syndicats    Hong Kong: Le Parlement chinois adopte sa «loi sur la sécurité»…    Pillages et échauffourées aux Etats-Unis malgré des couvre-feux    Hicham Sabir, une étoile montante de l'écriture…    La coupe du Trône, un cadeau d'adieu avant l'heure    Danielle Skalli tire sa révérence    À quoi sert la littérature en période de confinement?    CIO : Kamal Lahlou réélu au sein de la commission Marketing    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le chaud et le froid pour le foot national
Publié dans Albayane le 22 - 01 - 2019

Les clubs marocains ont soufflé le chaud et le froid lors des compétitions africaines de football, Ligue des Champions et Coupe de la CAF, disputées le week-end écoulé.
Après avoir commencé avec un nombre record de 5 clubs, ils vont continuer maintenant à 4. L'IR Tanger, qui a été repêché en Coupe de la CAF après une élimination inattendue en Ligue des Champions n'a pas pu tenir bon. Le club tangérois a définitivement quitté les lieux sur une défaite plus ou moins logique en Egypte devant le Zamalek (3-1), après le nul blanc concédé à domicile lors des matches barrages menant vers la phase de poules. Ce qui reste une leçon à retenir pour le club du Détroit champion du Maroc pour la première fois dans son histoire, la saison écoulée, après avoir terminé sur la 3e place du podium de la Botola, une année auparavant. Ce qui lui avait permis de découvrir également la Coupe de la CAF tout en la quittant aussi au dernier Cap avant la phase de groupes. Peu importe pour l'IRT appelé à prendre plus d'expérience en compétitions africaines.
Cependant, le football national va continuer avec 4 clubs dans la phase de poules des 2 compétitions continentales. Raja Casablanca, Hassania Agadir et Renaissance Berkane en Coupe de la CAF en compagnie du Wydad Casablanca qui est à sa 4e présence d'affilée en Ligue des Champions. HUSA et RSB ont été les seuls à se qualifier plus ou moins à l'aise. Le club soussi a réalisé une double victoire au détriment des Ethiopiens de Jimma Aba Jifar (4-0 au retour après le 1-0 en aller). Le club des Oranges a réussi une belle remontada chez lui par (5-1) après la défaite à Dakar (2-0) devant les Sénégalais de Jaraaf.
Le Raja, lui, a souffert pour arracher une qualification qui reste méritée loin de son stade habituel (victoire à Marrakech 1-0 après le nul (1-1) en Namibie contre une formation d'African Stars, accrocheuse mais aussi agressive. A tel point que le Raja nous a fait peur avant de réaliser l'essentiel face à cette formation qui s'est déplacée pour n' y laisser des plûmes si c'est l'élimination avec les honneurs. Chose réalisée devant le tenant du titre et qui reste désormais le club à battre…
Mais le Raja ne peut s'en prendre qu'à lui-même. Il a, parait-il, sous-estimé son adversaire qui lui a créé beaucoup de problèmes. En tombant dans le piège des Namibiens provocateurs et agressifs, le Raja a fait preuve d'un jeu décousu et loin d'être à la hauteur. Avec un milieu de terrain faible, une attaque perdue et un engagement technico-tactique absent, le Raja a peut être joué un de ses mauvais matches en Coupe d'Afrique. D'ailleurs, le but du salut est réussi par un défenseur, le capitaine Badr Banoun, qui a profité d'une balle arrêtée pour marquer de la tête comme à son habitude. Si donc le match était tellement difficile, le Raja l'a rendu encore plus compliqué en passant à côté de la concentration de ses joueurs et du jeu organisé, facile, réaliste et efficace.
Les leçons s'imposent donc pour le Raja avant d'entamer les choses sérieuses dans la phase de poules tout en faisant les corrections nécessaires si les Verts comptent bien aller de l'avant vers la défense de leur titre.
Ce qui est dit pour le Raja l'est aussi pour le Wydad qui venait de trébucher en Ligue des Champions en subissant une défaite sévère dans le fief Mamelodi Sandows (2-1) en Afrique du sud pour le compte de la 2e journée de la phase de poules. Heureusement pour le WAC qui s'est imposé (5-2) en ouverture de cette phase face à l'ASEC Mimosa. Ce dernier s'est racheté en prenant le meilleur sur Lobi Stars de Nigéria qui s'était imposé auparavant au détriment des Sud-africains sur le même score. Ce qui a rendu les 4 protagonistes à égalité de points (victoire et défaite chacun) avec un avantage du goal-average pour le WAC (6 buts marqués contre 4 encaissés). Le WAC, qui jouera le prochain match également à l'extérieur, devant Lobi Stars, n'a plus le droit à l'erreur s'il espère continuer en quiétude dans un groupe difficile à pronostiquer et où toutes les chances restent égales pour ses 4 composantes.
Alors, places aux choses sérieuses pour tous nos 4 clubs restant en course. Ils devront préciser les objectifs et les priorités de chacun s'ils veulent aller plus loin, le Raja pour défendre son titre de la CAF, le WAC pour renouer avec la consécration en Champion's League, le HUSA et la RSB pour réaliser leur premier sacre à l'échelon continental.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.