Crédit du Maroc explose son bénéfice    Marrakech: Quand des personnalités parlent «identité»    Sahara Marocain : Guterres nomme Zia Ur Rehman en tant que nouveau commandant de la force de la MINURSO.    Vidéo – Le Raja arrache une victoire dans les arrêts de jeu    Algérie : Un maire limogé pour avoir suscité une manifestation contre Bouteflika    Vidéo – Le Wydad s'impose face au Youssoufia de Berrechid et creuse l'écart    Le nouveau cadre de partenariat entre le Maroc et la Banque mondiale approuvé    Crédit du Maroc améliore son RNPG    Luis Planas : La visite de S.M Felipe VI témoigne de l'amitié maroco-espagnole    Insolite : Bagarre au Parlement    Affaire Benalla : "Dysfonctionnements majeurs" à l'Elysée    L'armée vénézuélienne déterminée à empêcher l'entrée de l'aide    Le satisfecit des syndicats : Grève réussie    Coopération CNDP-AUSIM : Un pas de plus vers la diffusion de la culture de la protection des données à caractère personnel    Haj Larbi Benbarek mis à l'honneur à l'IMA    Divers sportifs    Victoire de Keltoum Bouaâssria et Mustapha Hedadi au championnat national de cross-country    Grippe : Un nouveau pas dans la longue quête du vaccin universel    Le tatouage sur le visage, autrefois une rareté, aujourd'hui une mode    Divers    Cigarettes électroniques. Dangereuses ou pas pour les femmes enceintes ?    Soutien international à l'initiative "Ceinture bleue" lancée par le Maroc    Les infos insolites des stars : Le père de Sean Penn    Oggitani Quintet s'offre à nouveau la sympathie du public casablancais    "Le Ciel sous nos pas" de Leïla Bahsaïn, une lutte pour l'émancipation des femmes ici et ailleurs    La CGEM s'engage en faveur du financement de la TPME    Clash et ego trip, le rap avant l'heure de la poésie arabe    ODD : Le Maroc s'est engagé de « manière claire » dans l'absence d'un cadre institutionnel    Honda annonce la fermeture de son usine britannique de Swindon en 2021    L'UE va pour la première fois limiter les émissions de CO2 des camions    Voitures d'époque : La fédération dévoile son programme sportif de 2019    Affaire Benalla : Les conclusions du Sénat    Halieutis    Oulad Mogador Music Action : Trois jeunes groupes sélectionnés    «Le groupement artistique» honore Mohamed Belmou    «Ana nabghiha», nouveau single de Cheb Kadil    Sécurité routière: El Otmani appelle à accélérer la mise en œuvre de la stratégie nationale    Le Centre de santé urbain «Massira II» à Témara rénové : SAR la Princesse Lalla Hasnaa préside la cérémonie d'inauguration    Les profondes divergences entre Washington et les pays européens    Derby de l'Oriental : Une affaire entre voisins    SM le Roi reçoit les nouveaux walis et gouverneurs    Said Ahmiddouch installé nouveau Wali de Casablanca-Settat    Une justice propre aux mineurs au Maroc ?    Semences. La SONACOS poursuit la diversification de ses marchés    Top 5 des meilleurs buteurs actuels d'Europa League    Commerce en Afrique. Le Maroc approuve l'accord sur la zone de libre-échange    Edito : Du sang neuf    Première enquête sur les hépatites virales au Maroc    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le chaud et le froid pour le foot national
Publié dans Albayane le 22 - 01 - 2019

Les clubs marocains ont soufflé le chaud et le froid lors des compétitions africaines de football, Ligue des Champions et Coupe de la CAF, disputées le week-end écoulé.
Après avoir commencé avec un nombre record de 5 clubs, ils vont continuer maintenant à 4. L'IR Tanger, qui a été repêché en Coupe de la CAF après une élimination inattendue en Ligue des Champions n'a pas pu tenir bon. Le club tangérois a définitivement quitté les lieux sur une défaite plus ou moins logique en Egypte devant le Zamalek (3-1), après le nul blanc concédé à domicile lors des matches barrages menant vers la phase de poules. Ce qui reste une leçon à retenir pour le club du Détroit champion du Maroc pour la première fois dans son histoire, la saison écoulée, après avoir terminé sur la 3e place du podium de la Botola, une année auparavant. Ce qui lui avait permis de découvrir également la Coupe de la CAF tout en la quittant aussi au dernier Cap avant la phase de groupes. Peu importe pour l'IRT appelé à prendre plus d'expérience en compétitions africaines.
Cependant, le football national va continuer avec 4 clubs dans la phase de poules des 2 compétitions continentales. Raja Casablanca, Hassania Agadir et Renaissance Berkane en Coupe de la CAF en compagnie du Wydad Casablanca qui est à sa 4e présence d'affilée en Ligue des Champions. HUSA et RSB ont été les seuls à se qualifier plus ou moins à l'aise. Le club soussi a réalisé une double victoire au détriment des Ethiopiens de Jimma Aba Jifar (4-0 au retour après le 1-0 en aller). Le club des Oranges a réussi une belle remontada chez lui par (5-1) après la défaite à Dakar (2-0) devant les Sénégalais de Jaraaf.
Le Raja, lui, a souffert pour arracher une qualification qui reste méritée loin de son stade habituel (victoire à Marrakech 1-0 après le nul (1-1) en Namibie contre une formation d'African Stars, accrocheuse mais aussi agressive. A tel point que le Raja nous a fait peur avant de réaliser l'essentiel face à cette formation qui s'est déplacée pour n' y laisser des plûmes si c'est l'élimination avec les honneurs. Chose réalisée devant le tenant du titre et qui reste désormais le club à battre…
Mais le Raja ne peut s'en prendre qu'à lui-même. Il a, parait-il, sous-estimé son adversaire qui lui a créé beaucoup de problèmes. En tombant dans le piège des Namibiens provocateurs et agressifs, le Raja a fait preuve d'un jeu décousu et loin d'être à la hauteur. Avec un milieu de terrain faible, une attaque perdue et un engagement technico-tactique absent, le Raja a peut être joué un de ses mauvais matches en Coupe d'Afrique. D'ailleurs, le but du salut est réussi par un défenseur, le capitaine Badr Banoun, qui a profité d'une balle arrêtée pour marquer de la tête comme à son habitude. Si donc le match était tellement difficile, le Raja l'a rendu encore plus compliqué en passant à côté de la concentration de ses joueurs et du jeu organisé, facile, réaliste et efficace.
Les leçons s'imposent donc pour le Raja avant d'entamer les choses sérieuses dans la phase de poules tout en faisant les corrections nécessaires si les Verts comptent bien aller de l'avant vers la défense de leur titre.
Ce qui est dit pour le Raja l'est aussi pour le Wydad qui venait de trébucher en Ligue des Champions en subissant une défaite sévère dans le fief Mamelodi Sandows (2-1) en Afrique du sud pour le compte de la 2e journée de la phase de poules. Heureusement pour le WAC qui s'est imposé (5-2) en ouverture de cette phase face à l'ASEC Mimosa. Ce dernier s'est racheté en prenant le meilleur sur Lobi Stars de Nigéria qui s'était imposé auparavant au détriment des Sud-africains sur le même score. Ce qui a rendu les 4 protagonistes à égalité de points (victoire et défaite chacun) avec un avantage du goal-average pour le WAC (6 buts marqués contre 4 encaissés). Le WAC, qui jouera le prochain match également à l'extérieur, devant Lobi Stars, n'a plus le droit à l'erreur s'il espère continuer en quiétude dans un groupe difficile à pronostiquer et où toutes les chances restent égales pour ses 4 composantes.
Alors, places aux choses sérieuses pour tous nos 4 clubs restant en course. Ils devront préciser les objectifs et les priorités de chacun s'ils veulent aller plus loin, le Raja pour défendre son titre de la CAF, le WAC pour renouer avec la consécration en Champion's League, le HUSA et la RSB pour réaliser leur premier sacre à l'échelon continental.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.