Prise en charge des enfants abandonnés : Une circulaire du procureur général appelle à une "intervention positive"    La CNSS lance l'opération d'immatriculation des personnes assujetties à la CPU    Le Maroc plaide pour une approche respectueuse de l'environnement    Le roi Mohammed VI écrit à la reine du Danemark    Botola Pro : Le WAC tenu en échec par le MCO    Barça: l'offre de Laporta à Messi    Coronavirus : 40 arrestations lors d'une manifestation pour réclamer la tenue des prières surérogatoires, tarâwîh    Opération Marhaba : Sebta et Melilla craignent l'exclusion    La généralisation de la couverture sociale, un projet avant gardiste en Afrique et dans le monde arabe    Covid-19 : Monaco allège ses restrictions et rouvre ses restaurants    Sahara : Elliott Abrams soutient à nouveau le Maroc, un coup dur pour les séparatistes et Alger    Piratage : Londres "gravement préoccupé" par des "activités malveillantes" de la Russie    L'Icesco lance la 2e édition de ses programmes ramadanesques    Blockchain et Immobilier : le grand défi    Achraf Hakimi ne quittera pas l'Inter Milan    MAT-RCA ce soir à Rabat (22h00) : Le Raja pour réduire l'écart avec le Wydad, le Moghreb de Tétouan pour s'éloigner de la zone rouge !    Footballeurs marocains de l'étranger : Accusé de geste obscène, Hamdallah a été blanchi !    HUSA-RSB : Hakam pour la continuité, Benali pour le déclic !    3ème promotion de Madaëf Eco6 : la Société de Dévelopement Saïda annonce les lauréats    La BVC débute en hausse    La FAO et l'UA publient un guide pour renforcer le commerce des produits agricoles en Afrique    Vaccins anti-Covid : le patron du laboratoire Pfizer évoque la possibilité d'une troisième dose    Les prières des Tarawih sont-elles effectuées à Fès ?    VACCIN, ES-TU LÀ?    Les radios historiques de Fès et Tanger désormais en 24/24    L'Académie du Royaume du Maroc publie « Tebraâ », un recueil qui célèbre la poésie féminine Hassanie    Coronavirus : le Maroc suspend ses liaisons aériennes avec 13 nouveaux pays    Versement des bourses d'études aux stagiaires de l'OFPPT à partir du 15 avril    Votre e-magazine Challenge du vendredi 16 avril 2021    6 chantiers et 31 projets prévus : La Douane dévoile son plan stratégique 2023    États-Unis: une fusillade à Indianapolis fait huit morts    Prix à la consommation pendant Ramadan: Les produits les plus touchés    CNOM : La liste des athlètes marocains qualifiés pour les JO de Tokyo sera annoncée en juillet prochain    Météo : Pluies et averses orageuses sur plusieurs régions ce vendredi 16 avril    UA: le Maroc plaide pour inscrire la sécurité sanitaire en Afrique comme point permanent à l'ordre du jour du COREP    Conseil de gouvernement : Adoption d'un projet de décret relatif à l'organisation judiciaire    Maroc - Egypte : M. Bourita s'entretient avec son homologue égyptien    Mali : la date des élections présidentielles fixée au 27 février 2022    L'ONU condamne avec fermeté    «Trilogie Marocaine 1950-2020» au musée national de Madrid    «Je me suis engagé à faire entendre la voix des habitants des montagnes»    «Hididane» aimé, «Hdidane» plagié ... par les gens de l'Est !    "Cultures ouvertes : L'Espagne et le Maroc " , une exposition virtuelle de l'Institut Cervantès    Cérémonie des Oscars: Des stars en chair et en os, pas sur Zoom    USA / Affaire Daunte Wright : la policière impliquée est inculpée d'homicide involontaire    Justice : Recomposition des commissions permanentes du CSPJ    Le Festival du rire de Casablanca du 15 au 18 avril    Algériens bloqués à Roissy, en France : le régime d'Alger accusé de «cruauté et d'inhumanité»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





RDC : Kabila c'est fini!
Publié dans Albayane le 22 - 01 - 2019

Faisant fi des demandes de l'Union Africaine lui enjoignant de surseoir à la proclamation officielle des résultats des élections présidentielles qui se sont déroulées au titre de la succession de Joseph Kabila et du recours déposé par Martin Fayulu qui s'était déclaré «seul président légitime» du pays, la Cour Constitutionnelle de la République Démocratique du Congo a officiellement proclamé, ce dimanche 20 janvier 2019, Félix Tshisekedi, comme nouveau chef de l'Etat.
Considérant comme «non fondée» la requête déposée par Martin Fayulu au motif que ce dernier n'aurait pas «apporté la preuve» que les résultats annoncés par la Commission Electorale n'étaient pas conformes à la réalité, la Cour a validé les résultats provisoires tels qu'ils avaient été annoncés le 10 janvier par la Commission Electorale et qui avaient donné la victoire à Félix Tshisekedi avec 38,5% des voix suivi de Martin Fayulu avec 34,8% des suffrages puis par Emmanuel Ralazani Shadary avec 23%.
Les partisans de Martin Fayulu espéraient que la Cour Constitutionnelle allait procéder à l'annulation des «résultats erronés» et ordonner un recomptage manuel des voix mais rien n'y fit.
Aussi, en dénonçant le «putsh électoral» dont se serait rendu «totalement complice» Félix Tshisekedi, Martin Fayulu qui continue de clamer qu'il aurait obtenu 60% des suffrages exprimés et qui a appelé ses concitoyens à sortir dans la rue pour contester de manière «pacifique» la décision de la Cour Constitutionnelle, s'est écrié : «Ce n'est ni plus ni moins qu'un coup d'Etat constitutionnel car il porte à la magistrature suprême un non-élu (…) Par cet arrêt, la Cour Constitutionnelle vient, une fois de plus, de confirmer qu'à l'instar de la Commission électorale, elle est au service d'un individu et d'un régime dictatorial qui ne respecte ni les lois de la République ni les règles les plus élémentaires de la démocratie et de la morale».
En confirmant les résultats communiqués le 10 janvier par la Commission Electorale, la Cour Constitutionnelle de la RDC ne s'est pas mis à dos le candidat malheureux aux élections présidentielles Martin Fayulu mais l'Union Africaine en tant qu'instance panafricaine qui avait elle-même considéré que les résultats annoncés par la CENI étaient entachés de «doutes sérieux».
Mais qui est donc Félix Tshisekedi qui, à 55 ans et pour une première transmission pacifique du pouvoir depuis l'indépendance du pays le 30 Juin 1960, succède au président sortant Joseph Kabila resté au pouvoir depuis l'assassinat de son père Laurent-Désiré Kabila en janvier 2001?
Félix Tshisekedi, désigné en Avril dernier président et candidat de l'Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) fondée dans les années 80 par son père Etienne contre la dictature du Maréchal Mobutu Sessé Seko est bien l'héritier politique de son géniteur qui, lui-même, avait contesté la réélection «forcée» et entachée de fraude de Joseph Kabila en 2011.
Mais les voies de la politique étant bien souvent aussi impénétrables que celles du Seigneur, il n'y a pas lieu de s'étonner de voir que dès que les résultats provisoires annoncés par la CENI lui avaient conféré la victoire le président-élu Félix Tshisekedi a tenu à rendre hommage au Président Kabila qu'il considère, désormais, comme étant un partenaire.
De quoi donc demain sera-t-il fait dans cette République Démocratique du Congo maintenant que l'ère Kabila est bel et bien révolue ? Attendons pour voir…


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.