La lune et le doigt    Casablanca/transport par bus: Faut-il revenir à la gestion directe?    Managem renforce son engagement RSE    Terres collectives: Le dispositif bientôt en plénière    Ecole publique: Sortir de l'idéologie de l'échec    Enfin un lycée français international à Oujda    Brèves Internationales    Brèves    Johnny Clegg, un blanc parmi les Zoulous    Une investiture à haut risque se profile pour Pedro Sanchez    La Juventus casse sa tirelire pour la pépite de Ligt    Klopp restera à Liverpool    Eliminatoires de la CAN 2021    Nasser Bourita : Le Maroc dispose de tous les atouts pour se positionner en tant que partenaire crédible de l'Europe    Rapport du gouvernement sur la situation des droits de l'Homme    Cryptomonnaie Le casse du siècle    Des peines de mort prononcées contre les assassins de deux Scandinaves à Imlil    Familly School, l'éducation comme figure de proue    Les bateaux de pêche européens retournent dans les eaux territoriales marocaines    Grogne à la CGEM    Kabiné Komara : L'eau est à la fois une ressource indispensable et un facteur potentiel de conflit entre les individus et les nations    Tom Cruise présente la bande-annonce du nouveau "Top Gun"    "Accro" à Terminator, Schwarzenegger ne pouvait refuser une suite    Muslim et Cheb Younes enchantent le public oujdi    Qui va remporter la CAN ?    Du casse-tête à la dream team ? la future Commission Von der Leyen    Soulaliyates. Premier cap franchi pour trois projets de loi    Maroc-UE. L'Espagne "satisfaite" de l'adoption de l'Accord de pêche    L'Iran a saisi un tanker étranger soupçonné de « contrebande »    CAN 2021 : Le Maroc connaît ses adversaires pour les éliminatoires    Sbagha Bagha 2019. Les murs ont des poèmes...    Adam Naas : Vieille âme du futur    Partenariat CGEM/SFI pour stimuler l'employabilité des femmes    Le Crédit Agricole du Maroc : un passage réussi au Parlement    CAN 2019: Algérie-Sénégal en finale inédite    Communiqué du Bureau politique du PPS    La MAP inaugure son nouveau siège à Casablanca    Boucetta met en avant à Washington l'engagement continu du Maroc en faveur des libertés religieuses    Ramid présente le premier rapport sur "les réalisations en matière des droits de l'homme au Maroc"    Préscolaire, le ministère dresse son bilan    Rabat. Un quinquagénaire arrêté pour meurtre    Primes : La CAF augmente le «prize money»    Polémique sur un meeting Trump, une élue le traite de « fasciste »    L'UE sanctionne la Turquie pour forage au large de Chypre…    10.000 dollars d'amende pour la fédération algérienne    La syphilis regagne du terrain    Avant Trump, Clinton n'était pas épargné par la diplomatie britannique    Bouillon de culture    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





18 FICAM®: L'Espagne à l'honneur
Publié dans Albayane le 18 - 03 - 2019

Et de 18 pour le FICAM®. En effet, la ville de Meknès s'apprête à recevoir les festivaliers et les amoureux du cinéma d'animation pour nouvelle édition pleine de surprises. Evénement cinématographique très attendu, la 18ème édition du FICAM® organisée par la Fondation Aïcha en partenariat avec l'Institut français de Meknès aura lieu du vendredi 22 au mercredi 27 mars 2019.
Fidèle à sa ligne éditoriale, le festival a fait, au fil des années, de la ville ismaélite, la capitale du cinéma d'animation en attirant lus de 30 000 passionnés issus de toutes les catégories d'âge et de couches sociales. Ainsi, le festival mise sur le volet pédagogique en s'ouvrant les écoles et les établissements scolaires. En détails, ce sont plus de 7500 écoliers, près de 8 000 spectateurs du grand public et 200 étudiants prennent part à cet événement et y participent à la formation.
Un festival doit s'ouvrir sur la ville, mais aussi sur d'autres horizons cinématographiques plus vastes et variés. Cette année, le regard sera tourné à l'autre rive de la méditerranée, plus précisément à l'Espagne. Dans cette optique, un focus sera consacré au cinéma d'animation espagnol. Pour ce faire, trois figures emblématiques du cinéma d'animation espagnol dont Alberto Vazquez, qui a marqué les esprits par son long-métrage Psiconautas, Carolina Lopez, directrice du Festival International de Cinéma d'Animation de Catalogne (ANIMAC) et Emilio de la Rosa, producteur et réalisateur de films d'animation honorent le FICAM, expliquent les organisateurs de l'événement.
Pour cette 18ème édition, une programmation colorée, riche et variée sera servie, comme à l'accoutumée, au public fidèle du FICAM. Au menu, des projections, des échanges, des tables rondes, Work in progress, Master-Class, conférences et ateliers de formation pour les élèves et les étudiants.
Le festival a gardé, depuis toujours d'ailleurs, son aspect convivial et son sens de partage entre le public et les invités du festival. Une occasion de plus pour découvrir de près les chefs d'œuvre du cinéma d'animation et ses figures de proue.
Dans le jardin de l'Institut français, et dans le cadre du Pique-nique deux projections seront programmés à savoir «Asterix – Le secret de la potion magique », en présence de Louis Clichy, réalisateur et «Dilili à Paris, César du meilleur long-métrage d'animation 2019» en présence de Michel Ocelot.
Le FICAM se déroula dans de différents lieux de la ville à savoir l'Institut français de Meknès (Projections scolaires, projections grand public, tables rondes, ateliers de formation…), le théâtre Mohammed El Mennouni (Projections scolaires, projections grand public), le conservatoire Municipal de Musique et de Danse (Les Cartes Blanches), le centre Interculturel Foundouk El Henna (Ciné Médina).
La partie des hommages sera l'un des moments forts du festival. Le FICAM rendra hommage cette année à l'illustrateur Américain, Peter de Sève, au producteur français, pour l'ensemble de sa carrière, Didier Brunner et au réalisateur néerlandais de Père et Fille, Oscar du meilleur court-métrage d'animation en 2001, Président du Jury du Court Compèt, Michael Dudok de Wit.
Pour ce qui est des projetions 6 films en compétition seront tous en avant-première. Que des nouveautés qui seront projetées sur les grands écrans entre autres les films «Funan» qui sera projeté en présence de Denis Do, réalisateur et Sébastien Onomo, producteur, le film «Mango» en présence de Trevor Hardy, réalisateur et Neil James, producteur, le film «Okko et les fantômes» en présence de Kitarô Kôsaka, réalisateur et Masahiro Saitô, producteur, le film «Tito et les oiseaux» en présence de Gustavo Steinberg, réalisateur ,le film «Pachamama» en présence de Juan Antin, réalisateur et Didier Brunner, producteur et le film «Happiness road».
Le court métrage ne sera pas en reste de la programmation. Une bonne sélection des courts métrages sera projetée pour le bonheur des festivaliers. CESARS 2019
En outre, le festival ne sera pas enfermer dans la ville de Meknès. D'autres villes marocaines abriteront pendant 20 jours des ciné-concerts, un programme de courts et de longs-métrages, et des rencontres avec des professionnels dans les différents instituts français.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.