Coronavirus : 99 nouveaux cas lundi à 16 heures, 7532 cas cumulés    Coronavirus : 27 nouveaux cas, 7433 au total, dimanche 24 mai à 16h    Anwar El Ghazi : « Ziyech doit aller au gymnase »    Hakim Ziyech n'a que faire des excuses de Hervé Renard    Hicham Boussefiane se dit prêt à devenir leader du FC Malaga    Khalil Boubhi : La pandémie impactera considérablement les contrats sportifs    A Madagascar et à travers l'Afrique, la ruée controversée vers l'artemisia    Vote à distance: La Chambre des conseillers décide de développer une application électronique    238 ONG subventionnées par le programme Moucharaka Mouwatina    Les six grands principes de la doctrine d'intervention de la CGEM    L'AMMC rappelle aux émetteurs les règles et recommandations en matière de communication financière    Webinaires sportifs : Raccourcir les distances et enrichir les compétences    Progression du PNB de la CFG Bank au premier trimestre    L'ambassade du Maroc à New Delhi en première ligne    Sara Bellali : Le Maroc a exploité toutes ses ressources matérielles et humaines.    Etude sur les conséquences de la pandémie du Covid-19 sur la profession de la médecine dentaire    Une étude confirme l'efficacité modeste d'un antiviral contre le Covid-19    Une plongée virtuelle au cœur du patrimoine culturel d'Essaouira    Colère en Malaisie après l'abandon des poursuites contre Riza Aziz    Le Réseau des journalistes contre la peine de mort appelle le Maroc à abolir cette peine cruelle    S.M le Roi accomplit la prière de l'Aïd Al-Fitr    Coronavirus : 27 nouveaux cas, 7433 au total, dimanche 24 mai à 16h    Quel nouveau modèle économique pour le Maroc d'après Covid-19 ?    Quel nouveau modèle économique pour le Maroc d'après Covid-19 ?    Aïd Al Fitr célébré dimanche au Maroc    Roumanie : Le président de l'EMSI Kamal Dissaoui distingué    Vidéo. Pakistan : 97 morts dans un crash d'avion    David Keene… Comment l'Algérie finance la propagande de sécession aux Etats-Unis    Achraf Bencharki plus près que jamais de Trabzonspor    Au temps du confinement, l'expression artistique se réinvente    Nos Vœux    L'ONU lance une initiative mondiale contre la désinformation    Un club chinois s'intéresse à Younès Belhanda    La CAN 2021 toujours sans visibilité…    Nizar Baraka: il est temps de redéfinir les priorités nationales    «REC» de Paco Plaza et Jaume Balaguero: un thriller viral!    La crise et après…    Le porteur de feu (L'Igniphore)    Lire Evelyne ou le djihad?    Israël…Gaza… Les Palestiniens    «Le législateur devrait insérer le télétravail pour une application claire et sans ambiguïtés»    508 mesures proposées par la CGEM et ses fédérations    A quoi sert une frontière?    Déconfinement: Les députés pointent l'absence de vision    Kamal Moummad, «The Man Behind the Scene»    Venezuela: Trump perd la partie…    Confinement et ramadan, un duo gagnant pour la télé!    DOC-Covid19 : Les principaux textes législatifs en un seul clic!    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Ukraine: Un comédien remporte le premier tour mais…
Publié dans Albayane le 03 - 04 - 2019

A l'issue du premier tour des élections présidentielles qui ont eu lieu ce dimanche en Ukraine – pays de 45 millions d'habitants, né du démantèlement de l'ex-URSS, aux portes de l'Union européenne et un des Etats les plus pauvres du vieux continent – c'est le comédien Volodymyr Zelensky qui est arrivé en tête avec 30,4% des voix devançant largement le président sortant Petro Porochenko, arrivé second avec un score de 17,8% et éliminant l'ex-première ministre Ioulia Timochenko qui n'a pas attiré plus de 14% des votants.
Mais comment se fait-il que le président Porochenko se soit fait supplanter par un «vulgaire» comédien, un candidat atypique et, de surcroît, novice en politique alors même qu'il a, à son actif, le rapprochement de l'Ukraine avec les pays occidentaux, le redressement de l'armée et voire même le lancement d'importantes réformes économiques?
La seule explication qui vient à l'esprit est que le président ukrainien aurait été victime d'un vote-sanction de la part de ses compatriotes qui lui auraient reproché son incapacité à enrayer la corruption endémique qui gangrène toujours l'Ukraine alors même que ce fut la préoccupation essentielle du soulèvement du Maïdan qui lui avait servi de tremplin et permis d'accéder au pouvoir cinq années auparavant.
Ce serait donc pour cette raison que, ce dimanche, malgré le flou qui caractériserait son programme, Volodymyr Zelensky est, tout de même, parvenu à recueillir la majorité des suffrages exprimés. Mais en accédant, ainsi, au second tour de l'élection présidentielle, le comédien-candidat-président est appelé à affronter, le 21 Avril prochain, le président sortant qui reste, tout de même, un vieux routier de la politique alors que, pour l'anecdote, la seule expérience du pouvoir que Zelensky détient c'est lorsque, dans une série télévisée, il avait incarné un professeur d'histoire devenu subitement président.
Ainsi, même si le président sortant aborde le second tour avec un retard lourd à combler, il y a lieu de reconnaître que la fiction n'est qu'une image de la réalité et que rien n'indique que Volodymyr Zelensky va parvenir à rassembler une majorité absolue alors même que les défis auxquels l'Ukraine est confrontée sont non seulement considérables mais bel et bien réels. Pour rappel, depuis sa brouille avec la Russie et l'annexion par cette dernière de la péninsule ukrainienne de Crimée puis le conflit avec des séparatistes dans l'est qui avait fait près de 13.000 morts, l'Ukraine vit actuellement sa pire crise depuis son indépendance en 1991.
Les enjeux et les défis auxquels se trouve confronté l'Ukraine sont donc énormes. Or, rien ne laisse entendre, à l'heure qu'il est, que le 21 Avril prochain les ukrainiens ne vont pas réfléchir à deux fois avant de mettre leur avenir entre les mains d'un comédien dépourvu de toute expérience politique et ne pas changer leur fusil d'épaule au moment de mettre leur bulletin dans l'urne et rappeler Porochenko après l'avoir «sermonné», comme il se doit, lors du premier tour. Alors, attendons pour voir…


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.