Commande publique : une réponse urgente à la pandémie du coronavirus    Le PPS appelle à un large débat sur la crise et l'après-crise du Coronavirus    Il est temps de passer au dépistage massif    600.000 utilisateurs par jour de la plateforme TelmidTICE    Le bilan de l'épidémie de coronavirus au Maroc à 18h00 : 70 cas et 26 rémissions en 24 heures    Coronavirus : Cash Plus démarre le versement des aides sociales le 6 avril    Le ministère chargé des MRE prend en charge les obsèques des défunts démunis    Algérie : l'ex-chef de la police écope de 15 ans de prison    Harit renonce à une partie de son salaire    Cadavres des Marocains décédés à l'étranger : Le ministère délégué prend en charge les frais d'inhumation    Union européenne : la fermeture des frontières pourrait durer au-delà de Pâques    Total Maroc plutôt pessimiste pour 2020    Rapatriement des corps de défunts pour être inhumés au Maroc : L'Ambassade du Maroc en France apporte des précisions    Chelsea, la Juve, le Bayern et le PSG lorgnent Hakimi    Salama : Une opération pour prémunir les vulnérables contre le Covid-19    Des cellules de communication à la disposition des personnes autistes    Surpression des examens du bac : Pas de décision prise, mais le ministère travaille sur plusieurs scénarios    Le musicien marocain avait contracté le Covid-19 : Décès à Paris de Marcel Botbol    Coronavirus : Quand les créations artistiques et littéraires passent au numérique    Une oeuvre de Mohamed Melehi bat tous les records aux enchères à Londres    «Masrah net»… des spectacles à suivre en direct depuis son salon    Patrick Lowie: Autoportrait onirique    Crise du Venezuela: Le nouveau plan de Washington    Coronavirus : la banque mondiale débloque 160 milliards de dollars pour combattre la pandémie    Nouveau modèle de développement : La Commission spéciale et le ministère de l'éducation donnent la parole aux lycéens    Frontières maritimes : Entrée en vigueur et réserves espagnoles    Condition physique et mode alimentaire au profit des joueurs et joueuses : Le programme individuel spécial de la FRMF    Les agents d'autorité de la capitale s'estiment insultés par le Wali de Rabat-Salé Kénitra    Edito : Bonne gestion    Coronavirus : M'jid El Guerrab interpelle le ministre français de l'Education nationale    Prochaine réunion à huis clos du Conseil de sécurité sur le Sahara    L'économie marocaine à l'épreuve d'un choc inédit    Rummenigge : La crise va stopper l'inflation malsaine dans le foot    Trois inventions des étudiants de l'EMSI pour lutter contre le coronavirus    Une amende pour Boateng après avoir quitté Munich sans autorisation    Des communes d'El Jadida mettent la main à la pâte    Condoléances du roi Mohammed VI à la famille de feu Marcel Botbol    Le dernier délai pour renouveler l'assurance automobile fixé au 30 avril    Le point avec Abdellah El Ouardi, préfet de police de Casablanca    Léa Seydoux : Pour moi, un héros ça pardonne    Un sosie d'Elvis donne un concert depuis sa fenêtre    Coronavirus: La Corée du Nord épargnée ?    Le football français en deuil : De Marseille à toute la L1, hommage unanime à Pape Diouf    En Guinée, le président Alpha Condé, 82 ans, obtient une très large majorité parlementaire    Coronavirus : Décès à Paris du musicien marocain Marcel Botbol    La Chambre des représentants mobilisée pour répondre aux exigences de la situation sanitaire    Le coaching mental, un impératif pour les sportifs à l'heure du confinement    La production dans la construction en hausse de 3,6% dans la zone euro    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Irlande du Nord: Une renaissance de l'I.R.A.?
Publié dans Albayane le 25 - 04 - 2019

Ce mardi, la «Nouvelle IRA» a reconnu sa responsabilité dans la mort, dans la nuit du jeudi 18 au vendredi 19 Avril, à Londonderry, de la journaliste Lyra McKee, 29 ans, tuée, par mégarde, par un combattant du groupe alors qu'elle se «tenait à côté des forces ennemies lourdement armées» et présenté ses «sincères et entières excuses à sa partenaire, à sa famille et à ses amis».
Dans le cadre de l'enquête portant sur la mort de la jeune journaliste, la police nord-irlandaise a annoncé, de son côté, avoir procédé ce mardi à l'arrestation d'une femme de 57 ans après avoir relâché les deux jeunes hommes de 18 et 19 ans interpelés samedi.
Ce drame, dont la jeune journaliste spécialisée dans les questions nord-irlandaises, a payé le prix en succombant à l'hôpital des suites de ses blessures, a provoqué une onde de choc dans les différentes communautés irlandaises en remuant le couteau dans cette plaie encore béante née du conflit sanglant qui avait déchiré la «province britannique d'Irlande du Nord» durant trois décennies en opposant les catholiques, républicains nationalistes partisans de la réunification de l'Irlande, aux protestants, loyalistes unionistes qui défendent leur maintien sous la couronne britannique.
Pour rappel, c'est dans cette même ville de Londonderry – appelée Free Derry par les nationalistes – que le 30 Janvier 1972, des soldats britanniques avaient tiré sur des manifestants pacifiques tuant 14 d'entre eux. Ce tragique évènement restera, pour la postérité, le fameux «Bloody Sunday».
Mais qui est donc cette «Nouvelle IRA»?
Lorsque le processus de paix qui débuta dans les années 1990 avait abouti en 1998 au fameux accord de paix du Vendredi saint qui, en imposant le retrait des forces britanniques et le désarmement de l'Armée Républicaine Irlandaise (IRA), avait mis fin à trente années d'effusion de sang, les républicains qui, à l'époque, ne voulaient pas adhérer à l'approche proposée par le Sinn Fein se retirèrent du mouvement.
Mais si certains d'entre eux saisirent cette occasion pour prendre leur «retraite», d'autres, au contraire, ont préféré constituer de nouvelles entités – aussi bien politiques que paramilitaires – afin de poursuivre leur combat contre le gouvernement britannique en Irlande du Nord et pour la réunification de l'Irlande. Parmi ces derniers, figure la Nouvelle IRA.
Aussi, sur ce mur emblématique de Londonderry où, depuis 1969, s'affiche le slogan des revendications séparatistes «You are now entering Free Derry» (Vous entrez maintenant dans le Derry libre» a été ajouté cette inscription : «# Not in our name, RIP Lyra» («#Pas en notre nom, repose en paix Lyra»).
Cette Nouvelle IRA compte-t-elle faire revivre, encore une fois, aux catholiques et aux protestants irlandais, ces «troubles» qui avaient duré pendant trois décennies et qui s'étaient soldé par plus de 3.500 morts? Attendons pour voir…


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.