Déficit budgétaire de 41,3 MMDH à fin juillet    Explosion à Beyrouth: Pont aérien humanitaire de l'UE    Botola Pro D1: Report de trois matches de la 22è journée    Covid-19: Le nombre des cas actifs s'élève à près de 11.000    Evolution Covid-19 au Maroc : 1.306 nouveaux cas ces dernières 24 heures, 39.241 cas cumulés, vendredi 14 août à 18 heures    Le Maroc devient le cinquième pays africain le plus touché    Distribution des aides marocaines aux victimes de l'explosion du port de Beyrouth    Covid-19 : Des joueurs Wydadis contaminés    Rentrée scolaire au Maroc : les écoles privées au bout du rouleau ?    Covid – Casablanca – Préfecture d'Anfa – Des mesures de restrictions instaurées dès aujourd'hui    Cinéma : L'actrice égyptienne Shwikar n'est plus    Tindouf: l'affaire du détournement de l'aide humanitaire continue de faire réagir    Tout savoir sur l'exemption des personnes touchées par la pandémie des impôts et redevances dus à la commune    Transfert: Arsenal réalise un joli coup    Vaccin anti-Covid-19: l'UE conclut un accord pour l'achat de 300 millions de doses    Transport routier: 153 MDH destinés au renouvellement du parc automobile (2020)    Fkih Ben Salah: une tentative de trafic de 720 chardonnerets avortée    Covid-19 au Maroc: témoignages poignants de médecins réanimateurs    Titrisation : La constitution du FT Immo LV prévue le 2 septembre    Réalisation d'une arthroscopie pour la première fois dans un hôpital provincial    Covid-19: Le vaccin d'AstraZeneca sera prêt au 1er trimestre 2021    Vaccin anti-Covid-19: accord entre l'UE et une société américaine    Sahara marocain: L'ambassade du Maroc à Pretoria promeut la doctrine nationale    Botola Pro D1 : Un classico et un derby animent la 22ème journée    Annulation des Mondiaux juniors de taekwondo    L'EN de cyclisme en stage de préparation à Ifrane    Les divagations d'Alger mises à nu par l'UE    L'Autorité nationale de régulation de l'électricité voit le jour    Kamala Harris se rêve en première vice-présidente noire des Etats-Unis    Explosions de Beyrouth. Le FBI se joint aux enquêteurs    Les collectivités territoriales dégagent 3,7 MMDH d'excédents budgétaires au premier semestre    L'immobilier après le confinement : ça commence à bouger    Célébration du 41ème anniversaire de la récupération d'Oued Eddahab    Des cas de contamination au Covid-19 enregistrés parmi le personnel judiciaire    La 22ème journée de la Botola au conditionnel    Comment Sharon Stone a frôlé la mort à trois reprises    Des milliers de fans réunis à Abidjan un an après la mort de DJ Arafat    Dwayne Johnson, acteur le mieux payé de Hollywood    Le PPS dénonce vigoureusement le favoritisme    UFC: Ottman Azaitar annonce son retour!    Une première dans l'histoire du Maroc!    «A Taste of Things to Come» exposé à Séoul    Il y a 41 ans, la récupération de Oued Eddahab    Lahcen Bouguerne libère la voix des femmes    L'avenir du monde arabo-musulman est indissociable de celui de la cause palestinienne    USA-Afrique: Peter Pham reçu par le Président tchadien    Terreur dans les camps de Tindouf : Une nouvelle vague de répression du Polisario    COVID-19 : Décès de l'artiste populaire Abderrazak Baba, un pionnier de la dakka marrakchia    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Pathé/Megarama: une guerre annoncée?
Publié dans Albayane le 06 - 05 - 2019

Bonne nouvelle pour les passionnés de cinéma: un nouveau multiplex ouvrira bientôt ses portes. Présent au Maroc depuis quelques mois via sa filiale Pathé Californie Casablanca (PCC), le groupe français qui exploite les salles de cinéma va réaliser son premier multiplex au quartier Californie.
Pour ce faire le groupe, connu pour ses enseignes Pathé et Gaumont, a injecté 5,5 millions de dirhams dans sa filiale marocaine, portant son capital à 6 millions de dirhams. Des fonds qui lui permettront de financer le démarrage les travaux.
Un prochain apport de fonds propres est prévu et Pathé compte aussi lever de la dette auprès d'une banque de la place. À Casablanca, le groupe cible les habitants des quartiers Californie, Bouskoura Green City, Sidi Maârouf, etc. C'est en attirant les cinéphiles qui se déplacent jusqu'au bout de la ville pour regarder un film avec leurs enfants que Pathé compte se faire une place sur le marché. Il envisage également de s'installer dans d'autres villes du Maroc, si l'expérience casablancaise réussit.
En août 2018, les rumeurs parlaient déjà d'une éventuelle association entre Pathé et le spécialiste de la distribution Marjane. L'information avait été confirmée au magazine Telquel par le PDG de Marjane Ayoub Azami. Marjane devait accompagner le développement de Pathé au Maroc à travers des salles multiplex dans les centres commerciaux Marjane. Toujours selon les médias, après le multiplex de Casablanca, un premier projet devrait être programmé dans ce sens au niveau de Marjane Hay Riad à Rabat.
Mais le Maroc n'est pas la première escale de Pathé en Afrique. Le groupe est déjà présent en Tunisie depuis décembre 2018, à travers son multiplex «Pathé Tunis City», son premier cinéma en Afrique. Afin d'étendre son activité sur le Continent, Pathé a également tenté de s'installer en Algérie. Malgré plusieurs tentatives, cette aventure-ci n'a pas été concluante. Selon un média «Alger n'est pas ouverte aux opérateurs étrangers et plus particulièrement français».
Pathé arrive sur un marché dont les revenus ne sont pas au meilleur de leur forme. Les recettes du secteur ont chuté à 73,1 MDH en 2018 contre 74 MDH en 2017. Les opérateurs présents au Maroc peinent à remplir leurs salles depuis quelques années. D'ailleurs, le nombre de visiteurs de salles de cinéma est passé de 1,7 million en 2017 à 1,6 million en 2018. Pour ce qui est du marché, Megarama se taille une part de 65,5%, suivi de Imax avec 11,7%. Pathé sera-t-il capable de se frayer un chemin dans un secteur en crise ? Le temps nous en dira plus à ce sujet.
Créé en 2001, Pathé est présent en France, en Angleterre, aux Pays-Bas, en Suisse, en Belgique et en Tunisie. Son chiffre d'affaires à fin 2018 s'élève à 872 millions d'euros, soit près de 10 milliards de dirhams. Le spécialiste en production et distribution cinématographique, mais également en exploitation de salles de cinéma, détient un parc total de 1.117 écrans. Les salles de cinéma constituent 85% de son chiffre d'affaires.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.