Coronavirus : Attijriwafa bank soutient la distribution des aides aux ménages    La Journée mondiale du sport, un symbole de la mobilisation du monde sportif en faveur des valeurs de solidarité    Aide aux ramédistes : l'opération d'indemnisation commence aujourd'hui    Algérie : un journaliste condamné à 8 mois de prison pour « contrebande »    Football : Les clubs marocains dans le flou total    Résultats financiers : Bon cru pour le groupe Société Générale Maroc en 2019    Secousse tellurique de magnitude 3,2 dans la province de Figuig    BTP : Des scénarios post-pandémie se précisent    Covid-19 : la situation épidémiologique à Chichaoua est "stable" et "non préoccupante"    Benslimane : Expérience inédite de don de sang sans violer l'état d'urgence    Réunion, lundi, du conseil de gouvernement    Les sept consignes de Benchaâboun    La Banque mondiale accorde un prêt de 275 millions de dollars au Maroc    Coronavirus : 92 nouveaux cas confirmés au Maroc, 1.113, lundi à 8h    Edito : Discerner    Midelt : un député pjdiste roule sans assurance et viole l'état d'urgence sanitaire    Grâce Royale au profit de 5.654 détenus    Le nouveau coronavirus exacerbe encore les inégalités aux Etats-Unis    Covid-19 et injustices meublent le quotidien des camps de Tindouf    «La crise provoquée par la pandémie apporte un désaveu cinglant aux apôtres du Capital»    Hakimi au Real Madrid jusqu'en 2023    Report du Trophée Hassan II et de la Coupe Lalla Meryem de golf    Liverpool met une partie de ses salariés en chômage partiel    Immigration clandestine : Arrestation de 32 Subsahariens à Dakhla    Campagnes de contrôle des prix à Ouarzazate et Tahanaout    Distribution de 100.000 quintaux d'orge subventionnée aux éleveurs de la région de Souss-Massa    Les banques apportent une bouffée d'oxygène aux ménages et aux entreprises impactés par le Covid-19    Le Maroc de tous les espoirs!    Assistance aux familles de nos compatriotes décédés en France et en Belgique    Mesures pour la protection des magistrats et des justiciables    La sécurité des patients et du personnel de santé mise en avant    Prise en charge officielle des frais d'inhumation des MRE en situation précaire    Un concours à distance pour dénicher les jeunes talents    Disney repousse la sortie des prochains Marvel    "La révolte des secrets", nouvel ouvrage de Rachida Belkacem    Benatia et Renard scandalisés par les propos racistes sur LCI    La prolongation d'Achraf Hakimi, le Vrai du Faux    L'OTAN entre en guerre contre le coronavirus…    Un député français d'origine marocaine saisit la justice    Pèlerinage de Pâques inédit à Lourdes, sans fidèles    Les séries du ramadan à l'arrêt à cause du coronavirus    Mali : le chef de l'opposition enlevé « va bien », les négociations pour sa libération sont en cours    De la musique de chambre, depuis sa chambre    Coronavirus : Nezha El Ouafi décrypte sur MFM Radio les mesures prises au profit des MRE    Le musicien marocain avait contracté le Covid-19 : Décès à Paris de Marcel Botbol    Coronavirus : Quand les créations artistiques et littéraires passent au numérique    Une oeuvre de Mohamed Melehi bat tous les records aux enchères à Londres    Nouveau modèle de développement : La Commission spéciale et le ministère de l'éducation donnent la parole aux lycéens    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Ouyahia écroué, Sellal entendu par un juge d'instruction
Publié dans Albayane le 14 - 06 - 2019

L'ancien Premier ministre algérien Abdelmalek Sellal est entendu jeudi, dans le cadre d'une enquête pour corruption, par un juge d'instruction de la Cour suprême, compétente pour instruire les faits commis par de hauts responsables dans leurs fonctions, rapportent les médias publics algériens.
La radio nationale et plusieurs télévisions privées annoncent que Sellal a été placé en détention provisoire, ce qui n'a pas été confirmé dans l'immédiat par aucun des autres médias publics.
Par ailleurs, la radio et la télévision nationales ont annoncé l'arrestation jeudi de Mourad Oulmi, PDG de l'important groupe algérien SOVAC, distributeur en Algérie des véhicules des marques du groupe Volkswagen (Volkswagen, Audi, Seat, Skoda et Porsche) et partenaire de l'entreprise allemande dans une usine d'assemblage automobile en Algérie.
A3 rapporte simplement dans l'immédiat, sur un bandeau défilant, que Sellal est arrivé « à la Cour suprême pour comparaître devant le juge d'instruction », sans autres détails.
L'agence officielle APS précise qu'il est entendu « dans des affaires concernant la dilapidation des deniers publics, d'abus de fonction et d'octroi d'indus privilèges », comme l'a été la veille Ahmed Ouyahia, autre ancien Premier ministre, placé en détention provisoire à l'issue de son audition.
Face à la contestation déclenchée par la candidature annoncée de Bouteflika à un 5e mandat à la présidentielle du 18 avril 2019, il avait été remercié de la direction de campagne, quelques jours avant que le chef de l'Etat sortant soit contraint de renoncer à briguer un nouveau mandat, puis de quitter ses fonctions.
Il avait été remplacé durant quelques jours par l'ancien ministre des Travaux publics Abdelghani Zaalane, lui aussi interrogé mercredi et qui été relâché sous contrôle judiciaire.
Sellal figure, avec Ouyahia et Zaalane, parmi les 12 anciens ministres et préfets dont le Parquet d'Alger a annoncé avoir transmis les dossiers fin mai à la Cour suprême, dans le cadre des enquêtes visant Ali Haddad, ancien patron des patrons et PDG du n°1 privé des travaux publics en Algérie, notamment pour des faits présumés de corruption.
Selon le Code de procédure pénale algérien, les dossiers de ministres, walis (préfets) et de certains hauts magistrats, susceptibles d'être inculpés d'un crime ou d'un délit commis dans l'exercice de leurs fonctions, doivent être transmis à la Cour suprême, qui seule peut instruire leur cas.
Depuis la démission d'Abdelaziz Bouteflika, la justice algérienne a lancé plusieurs enquêtes et placé en détention provisoire de puissants hommes d'affaires, la plupart soupçonnés d'avoir profité de leurs liens avec le chef de l'Etat déchu ou son entourage pour obtenir des avantages ou des marchés publics.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.