Casablanca accueille l'assemblée générale de l'Union mondiale des professions libérales    Vidéo. Mine d'art de Khouribga: quand les artistes essayent de "passer le relais"    Textile : Les deux salons ont connu un beau succès, selon l'AMITH    Barid Al Maghrib étoffe son offre digitale    Couverture alimentaire : Le Maroc a atteint « un bon niveau », selon Sadiki    Le Maroc rejoint le Réseau des Autorités de prévention de la corruption    Brexit, politique étrangère… au sommet de Bruxelles    Brèves Internationales    Un Monde Fou    Brèves    Le Parquet général suscite la polémique au Parlement    BAM : L'encours des financements par Mourabaha totalise 7,17 MMDH    Maroc PME organise la Semaine de l'entreprise dans la Région de Laâyoune-Sakia El Hamra    La 4ème Commission de l'ONU exprime son soutien au processus politique au Sahara    Bachir Edkhil : L'option référendaire est caduque    Amar Saâdani : Le Sahara est marocain    Paris Jackson arrêtée en plein cœur d'Hollywood    Quand Donald Trump s'en prend à Bruce Springsteen et Beyoncé    Les glaciers suisses ont diminué de 10% en 5 ans    Insolite : Conférence record    Clasico au Camp Nou : Valverde a "confiance" malgré les violences    Réforme de la C1 : Lampard opposé à la multiplication des matches    Liga: Duel à distance entre Real et Barça    A Madagascar, l'électricité reste un produit de luxe    Bella Hadid se livre sur son état mental    La Twittoma, ou comment les réseaux sociaux servent la bonne cause    Divers    L'ANRUR, un mécanisme d'amélioration du paysage urbain et architectural    Le jour où un des acteurs de Friends a failli être renvoyé à cause de Jennifer Aniston    Pourquoi Kate Winslet s'est fait tacler par la Reine Elizabeth II    Pitt vs Jolie : Pourquoi le couple star n'a toujours pas entériné son divorce    Jack Lang : «Trésors de l'Islam en Afrique, de Tombouctou à Zanzibar témoigne de l'histoire du Maroc»    «Pour Sama» : Le témoignage bouleversant d'une jeune mère à Alep    Le CSCA sanctionne Radio Méditerranée    Filière équine : Une stratégie créatrice de richesse    Eliminatoires CHAN 2020 : Maroc-Algérie à guichets fermés    ITF juniors au Maroc: Le RUC passe le relais au Riad    Coupe du Trône de tennis: L'ACSA pour la 9e fois    Syrie: Washington arrache une trêve à Erdogan, en vue de la création d'une « zone de sécurité »    Les violations des droits de l'Homme dans les camps de Tindouf mise à nu    Et la vie continue…dans un autre corps    Les lauréats du Prix de la culture amazighe dévoilés    Casablanca : Le groupe Akdital ouvre deux nouveaux établissements de santé    Réforme de l'enseignement. La Commission de suivi prépare sa réunion inaugurale    Loi de Finances 2020 : Benchaâboun passe l'oral devant les parlementaires    Raja. Le trésorier du club détaille le rapport financier    Météo: Le temps qu'il fera ce vendredi    Tanger : Un nouvel espace d'insertion pour les jeunes handicapés mentaux    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





CAN 2019 (U23): Le Maroc logique éliminé par le Mali
Publié dans Albayane le 12 - 09 - 2019

Comme attendu, l'équipe nationale marocaine de football des moins de 23 ans (U23) n'a pas réussi à valider son billet pour la Coupe d'Afrique des Nations (CAN 2019), après sa défaite en match «retour» du 3è et dernier tour des éliminatoires (1-0) face au Mali, mardi au stade Modibo-Keïta à Bamako.
L'unique réalisation des Maliens a été inscrite par Aly Malle (penalty à la 56è minute).
Le Mali doit sa qualification à son nul (1-1) réalisé lors du match « aller » disputé, samedi dernier à Marrakech. La sélection malienne a été, rappelle-t-on, la première à ouvrir le score par l'intermédiaire du joueur Ibrahima Kone en première mi-temps à la suite d'une contre-attaque rapide avant que la sélection marocaine n'égalise en deuxième mi-temps par le biais de Youssef En-Nseyri.
Dans cette première manche, l'équipe du Mali plus forte et plus organisée sur terrain aurait réalisé déjà la victoire sans Dame Chance qui a jugé autrement. Cela, tout le monde l'a constaté avec une équipe olympique incapable de faire le jeu escompté et d'éloigner le danger des Maliens qui restent parmi les meilleurs d'Afrique. Les Maliens qui jouent ensemble depuis plus de 5 ans ont non seulement les moyens de réussir la phase finale de la CAN 2019 (U23) qui se tiendra en novembre prochain en Egypte mais certainement de prendre une place sur le podium menant vers les Jeux Olympiques de Tokyo 2020.
C'est une élimination donc logique de nos Olympiens qui n'ont rien pu faire bien qu'ils sont renforcés par pas moins de 4 joueurs de l'équipe nationale A, Youssef En-Seyri, Hamza Mendyl, Achraf Hakimi et Noussair Mezraoui.
Dommage donc pour ces 4 éléments et l'ensemble de notre équipe qui n'auront plus l'âge olympique et qui vont ainsi chômer en compagnie de leur coach, Patrice Baumelle, qui n'aura plus rien à faire chez nous. A moins que les décideurs du football national ne comptent le rescaper en lui trouvant encore du boulot au sein de certaines de nos équipes nationales des jeunes après avoir échoué en compagnie d'Hervé Renard chez les Lions de l'Atlas…
De toutes les façons, et comme on s'est habitué à le vivre, nos équipes nationales des jeunes (U19, U17 et maintenant U23) continuent de manger leur pain noir en passant d'une défaite à l'autre ratant les rendez-vous continentaux, mondiaux et olympiques.
Et dire que nos Olympiques n'ont pu passer le simple premier tour que grâce à une réserve technique. Eliminés par la RD Congo (défaite en aller 2-0 et victoire insuffisante au retour au retour), rappelle-t-on, nos Olympiens avaient ainsi perdu sur terrain dans un premier temps avant de gagner par la suite sur tapis vert en raison de falsification de l'âge d'un joueur de l'équipe adverse.
Si donc les Congolais ont donc payé cash, les Malien ne le sont pas ainsi. Ils doivent tout simplement être remerciés, eux qui nous ont montrés les limites réelles de nos Olympiens devant imposer leur loi sur terrain et sans passer par autres voies…


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.