Abdelaziz Bouteflika enfin convoqué par la justice    Un collectif dénonce l'intensification de la répression par "un régime algérien dans l'impasse"    OCI : Les attaques israéliennes contre les Palestiniens aggravent les risques d'instabilité dans la région    Le Groupe arabe à l'ONU loue le rôle du Comité Al Qods    L'avenir du Real Madrid    Indépendance de la justice marocaine : La lettre virulente de Tamek au professeur J. Waterbury    Participation du Maroc à la Conférence mondiale de l'UNESCO sur l'EDD    Londres se défend d'avoir tardé à agir face au variant indien    Jack Lang: Puisse l'exemple Royal entraîner d'autres pays à faire preuve de vraie solidarité    Barça : Xavi pour remplacer Ronald Koeman ?    Mohamed Salah Tamek dénonce l'ingérence de John Waterbury dans des affaires portées devant la justice marocaine    Irlande du Nord : Edwin Poots à la tête du Parti Démocratique Unioniste    Hausse de l'IPC dans les principales villes de la région    Détails de la transformation de FinanceCom en O Capital Group    Le HUSA victorieux, la RSB en chute libre    L'Atlético se rapproche du sacre, le Real garde l'espoir    Le Raja arrache le nul face à Orlando Pirates    Des cérémonies célébrant un évènement majeur    Les souks hebdomadaires en milieu rural ont besoin d'être développés    Abdellatif Hammouchi inaugure le club équestre de la Sûreté Nationale à Kénitra    Jacek Oalczak nommé PDG    Une occasion de se remémorer leurs sacrifices et leur dévouement pour la défense de la sécurité du pays et des citoyens    Le café des Oudayas fait peau neuve !    La culture hispanique vue par la bande dessinée et de l'illustration    L'Art moderne & Contemporain marocain à Paris    Abdellatif Hammouchi inaugure de nouvelles infrastructures sécuritaires    Evolution du coronavirus au Maroc : 79 nouveaux cas, 515.023 au total, lundi 17 mai 2021 à 16 heures    Décès de l'acteur marocain Hammadi Ammor, 90 ans : Un immense artiste s'en va    Assurances: les primes émises en hausse de 3,3% à fin mars (ACAPS)    Célébration du 200ème anniversaire de la Légation américaine de Tanger    Aide humanitaire aux Palestiniens: Le Maroc fidèle à ses engagements    La loi N°56.20 offrira un nouveau cadre juridique à la création de musées, avec un label officiel (FNM)    Visas Schengen: les conditions imposées par l'Espagne    Evénements de Cheikh Jarrah: Le silence complice de la communauté internationale    Abdelfattah El Belamachi: "Le Maroc donne à l'Espagne, à l'Allemagne et à l'UE plus qu'il n'en reçoit"    ONMT : 3 partenariats conclus à Dubaï    RAM: Abdelhamid Addou élu au Conseil des Gouverneurs de l'IATA    Coronavirus : Sanofi lancera fin mai la production de son vaccin    65ème anniversaire de la DGSN : Fière chandelle aux agents de la Sûreté nationale dans ce contexte de la Covid    Zidane, entraineur du Real de Madrid, en colère : « Je ne dirai jamais cela à mes joueurs ! »    Abdou Diop: « Le marché de l'audit évolue pour répondre aux besoins et attentes des clients »    Echange de données bancaires : La loi bloquée au Parlement ?    Un Technopark à Fès pour consolider l'attractivité économique de la région    Défaite de Chelsea en finale de la FA Cup : Pour Tuchel, Ziyech responsable !    Fin du rêve européen pour Selim Amallah et Mehdi Carcela    Gaza: au moins 42 Palestiniens tués dans les raids israéliens, plus lourd bilan quotidien depuis lundi (ministère)    L'acteur marocain Hammadi Ammor n'est plus    Walid Halimi rend hommage au célèbre Tony Allen    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Tchad: A quand les prochaines élections législatives?
Publié dans Albayane le 11 - 10 - 2019

Au Tchad, alors que les élections législatives avaient été maintes fois repoussées ces quatre dernières années du fait notamment de la menace terroriste que fait peser sur le pays «Boko Haram» et de sérieuses difficultés financières, le président Idriss Déby a désigné le 24 septembre dernier et dans le Cadre National du Dialogue Politique (CNDP), une nouvelle commission à l'effet de réviser le code électoral mais aussi de favoriser la tenue des élections législatives avant la fin de l'année; un délai jugé trop court par l'ensemble de la classe politique du pays.
Cette commission qui comprend sept membres ; à savoir un président en la personne de Ali Abel Kram, le leader du parti Caméléon, trois représentant la majorité et trois issus de l'opposition, s'est vue assigner pour mission de proposer des dispositions permettant l'organisation rapide d'élections législatives. Elle a eu dix jours pour remettre son rapport au président du CNDP à charge pour ce dernier de le transmettre à la présidence de la République.
Mais, ce jeudi cette commission a annoncé que les élections législatives ne pourront, en aucune manière, se tenir avant la fin de l'année et que, dans le meilleur des cas, le scrutin législatif pourrait avoir lieu avant le second trimestre 2020.
Ainsi, dans une conférence de presse, Kodi Mahamat, le président de la commission électorale précitée a expliqué à l'assistance que le premier trimestre 2020 reste «l'horizon temporel réaliste» pour la tenue de ce scrutin à condition, toutefois, que soient assurés, par les «partenaires techniques et financiers» du pays «l'appui (et) le financement des opérations électorales».
L'opposition qui avait déjà fait part de son refus de participer à des élections qui se tiendraient avant la fin de l'année pour que ces dernières puissent se dérouler «dans des conditions optimales», a exhorté, ce jeudi, le gouvernement à prendre autant de temps que nécessaire.
De son côté et bien que n'ayant émis «aucune objection» quant à la tenue desdites élections, Mahamat Ahmat Alabo, le secrétaire général du Parti pour les Libertés et le Développement (PLD), a, toutefois, subordonné leur organisation à «la levée de l'état d'urgence» décrété fin Août 2019 par le chef de l'Etat dans les provinces du Ouaddaï et du Sila, à l'est du pays, et du Tibesti au nord.
Pour rappel, les deux premières provinces avaient été le théâtre d'affrontements meurtriers entre cultivateurs et éleveurs alors que le Tibesti était devenu un repaire de groupes rebelles et d'orpailleurs illégaux.
Le secrétaire général du PLD exige, enfin, «l'enrôlement des jeunes qui n'a pas été fait depuis 2016» ainsi que le «nettoyage du fichier électoral».
Considérant, par ailleurs, que l'organisation d'un «dialogue national» avant la levée de l'état d'urgence serait extrêmement complexe, Succès Masra, figure montante de l'opposition et président du mouvement politique «les transformateurs» estime, pour sa part, que pour ne point «s'acheminer vers des élections bâclées», il n'est nul besoin d'engager une quelconque course contre la montre. «On a attendu quatre ans sans élections, on peut bien attendre au minimum huit mois pour les organiser dans de meilleures conditions» a-t-il déclaré.
Et si la composition de l'Assemblée Nationale tchadienne, largement dominée par la majorité présidentielle, n'a pas changé depuis 2011, est-il permis, enfin, d'espérer que les tchadiens pourront avoir une nouvelle majorité avant le second trimestre 2020 ? Attendons pour voir…


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.