Accord de Paris: Bon point pour le Maroc    JO: Paris-2024 choisit Tahiti pour les épreuves de surf    Quelles sont les causes de violence conjugale au Maroc?    L'AMMC publie un recueil des textes législatifs et réglementaires    Agadir, sur un plat chaud!    Le roi appelle à l'amélioration de la qualité de vie dans les pays musulmans    Elizabeth II ne compte pas quand il s'agit des cadeaux de Noël    La relation Maroc-Jamaïque passe au niveau supérieur    La Fédération de rugby minée par une crise sans précédent    Ligue des champions : Liverpool au rendez-vous des 8èmes, l'Ajax de Ziyach à la trappe    L'Observatoire Africain pour les migrations se fait attendre    Revitaliser un arbre emblématique    Al Hoceïma : Peine de mort pour le duo qui a commis un double meurtre    Marrakech : La guerre contre les malfaiteurs ne s'essouffle pas    «Bayane Al Youme» primé dans la catégorie «Presse écrite»    Le rappeur 7liwa chante à la prison d'Oukacha    En Algérie, les bureaux de vote ouvrent leurs portes    Sommet Russie-Ukraine : un résultat mitigé…    Manifestation multidimensionnelle au rayonnement international : Le «Village du Maroc» ferme ses portes à Abidjan    La fête de plaisir des sens et de vitalité d'esprit    L'UE octroie 101,7 millions d'euros au Maroc    Ses membres, son livrable, sa méthodologie, ses priorités, son mode de fonctionnement… La commission Benmoussa en 10 questions    Régime de change : BAM étudie l'impact sur l'économie    BMCE Bank Of Africa lance "Dynamic Currency Conversion"    Irréconciliables, républicains et démocrates débattent de la destitution de Trump    Fumées toxiques en Australie: Le Premier ministre australien sort du silence    YouTube et la publicité, je t'aime moi non plus    PLF-2020 : Le projet adopté en deuxième lecture par la chambre des représentants    Recrutement: La DGSN adopte la procédure de présélection    Le déficit budgétaire revient à 39,57 milliards DH    Complexe Mohammed VI. Visite guidée    Othmani Benjelloun et Dr Leila Mezian Benjelloun assistent à la remise des Prix Nobel    L'amazighité sans hypocrisie    La perception de la violence envers les femmes selon OXFAM Maroc    Inédite et rejetée    Assises de la régionalisation avancée les 20 et 21 décembre à Agadir    Un Guide pour aider les procureurs à mieux lutter contre la torture    Les cours des produits alimentaires au plus haut depuis plus de deux ans    Conférence internationale à El Jadida sur la famille et l'éducation dans le monde arabe    One Piece Stampede, le premier film de la Toei Animation à être diffusé au Maroc    Lever de rideau sur le Festival international «Cinéma et migrations» d'Agadir    Une structure intégrée dédiée à la performance et à l'excellence    Notre photographe Ahmed Boussarhane de nouveau primé au Grand Prix National de la Presse    Mise à jour de la Botola Pro D1 : Le MAT défend son fauteuil de leader face au Raja    La Fondation Mohammed VI pour la protection de l'environnement fait son bilan    Des membres fédéraux quittent la Fédération royale marocaine de rugby    McLaren confirme le pilote marocain Michael Benyahia pour son programme de développement 2020    "Mains de lumière" fait escale à Tétouan    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le PPS condamne l'agression sioniste contre la Palestine
Publié dans Albayane le 15 - 11 - 2019

Le Bureau politique du Parti du Progrès et du socialisme suit et exprime sa ferme condamnation et réprobation de l'offensive militaire que les forces d'occupation sionistes mènent sur la bande de Gaza pour renouer avec les crimes d'assassinats terroristes sionistes perpétrés contre les Palestiniens.
Il s'agit là, estime le Bureau politique du PPS, d'une violation flagrante du Droit international humanitaire et des conventions internationales.
Le Bureau politique exprime son rejet total de la nouvelle escalade israélienne, du ciblage et de l'assassinat de dirigeants palestiniens et de l'agression militaire menée sur Gaza.
Il estime qu'il s'agit là d'une autre étape dans la série historique sanguinaire sioniste, qui confirme les tendances extrémistes des autorités d'occupation israélienne, appuyées par le mutisme du monde, le soutien et la bénédiction de nombreuses grandes puissances mondiales et la connivence de certains médias relevant des milieux impérialistes. Ces tendances sont susceptibles de tirer la région vers davantage de violence, d'instabilité et de menaces de la paix et de la sécurité internationale.
Tout en attribuant la pleine responsabilité des suites de l'escalade militaire sur la région tout entière à la force d'occupation israélienne, le Bureau politique demande à la communauté internationale d'assumer ses responsabilités pour assurer la protection internationale des Palestiniens et d'œuvrer sérieusement pour stopper en toute urgence la totalité des violations continues contre le peuple palestinien. Il l'appelle aussi à imposer le respect du Droit international et de la légalité internationale, dans la perspective de demander des comptes aux criminels de cette guerre inégale contre les fils du vaillant peuple palestinien résistant.
Tout en réitérant sa solidarité absolue avec le peuple palestinien dans son combat pour la réalisation de l'ensemble de ses droits inaliénables et légitimes, pour sa liberté et sa dignité et pour l'établissement de son Etat indépendant avec Al Qods Ach-charif comme capitale, le Bureau politique souligne son entière conviction qu'il est impossible de réussir la liquidation de la juste Cause palestinienne. Tout le monde doit prendre conscience que de telles lâches agressions ne feront que renforcer davantage la ténacité et la résistance du peuple palestinien et son attachement à sa terre. Tout le monde doit comprendre qu'il n'y a pas d'autre alternative que de rechercher une perspective politique véritable, de retourner à la table des négociations et de lever l'embargo injuste imposé à la Palestine.
Le Bureau politique estime par ailleurs que la situation internationale, arabe et palestinienne actuelle impacte négativement la cause palestinienne.
Il appelle toutes les forces politiques palestiniennes militantes à activer le rétablissement de l'unité nationale palestinienne et de l'entente inter-palestinienne. Il les exhorte aussi à faire preuve du degré requis de vigilance pour couper la route devant les tentatives sionistes de mêler les cartes, en approfondissant la réflexion sur sa politique militaire d'agressions et son recours à l'utilisation macabre du sang palestinien comme carte électorale.
(B.P du PPS)


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.