Coupe de la CAF: Le Hassania d'Agadir qualifié pour les quarts de finale    Immigration clandestine : 5 individus devant la justice à Oujda pour falsification    Coronavirus : trois cas confirmés en France    L'athlète marocain Hicham Laqouahi remporte la 31ème édition du marathon international de Marrakech    LDC Afrique: Le WAC et le RAJA seront bientôt fixés sur leurs adversaires pour les quarts de finale    Le Roi félicite le Premier ministre indien à l'occasion de la fête nationale de son pays    Le Roi félicite le Gouverneur général d'Australie à l'occasion de la fête nationale de son pays    Elevage dans l'Oriental : des actions pour juguler la faiblesse des précipitations    L'ITB pointe à l'horizon!    Le Raja pour la revanche et la qualification en Tunisie    Hicham Dmii jette l'éponge    Russie: Le nouveau gouvernement a du pain sur la planche…    Ali Najab: «Les tortionnaires du polisario agissaient sur ordre des Algériens»    L'ambassade du Maroc à Pékin rassure    Le PPS au parlement: Le pays ne dispose que de 13 médecins légistes!    Larbi Doghmi, un créateur dans la mémoire…    La «dissolution» de l'IRCAM: Que pensent les acteurs amazighs !    Brexit : l'UE nomme un ambassadeur auprès du Royaume-Uni    Capitales africaines de la culture : Rabat supplée Marrakech à la hâte    Coronavirus: le Maroc instaure un contrôle sanitaire aux ports et aéroports internationaux    Une panne de carburant d'une ambulance cause la mort d'un malade à Youssoufia    Coronavirus : le bilan grimpe à 56 morts et 2000 cas de contamination    Programme des principaux matchs du dimanche 26 janvier    CGEM: Et maintenant, au travail!    CGEM/DGI : Echange autour des dispositions de la Loi de Finances 2020    La ministre espagnole des Affaires étrangères : le Maroc a le droit de délimiter son espace maritime    Turquie : un séisme fait au moins 21 morts dans l'est du pays    Syrie : plus de 38.000 déplacés en cinq jours dans le nord-ouest    Hausse des exportations agro-alimentaires en 2019    Ligue des Champions de la CAF : Le Wydad décroche son ticket pour les quarts    Maroc-Espagne : Le « dialogue » pour résoudre le chevauchement des droits maritimes    Aucun cas de coronavirus au Maroc, annonce la Santé    L'IFC octroie une enveloppe de 100 millions de dollars à la région de Casablanca-Settat    En marge de l'ouverture à Laâyoune des consulats généraux de la RCA et de Sao Tomé    Habib El Malki reçoit l'ambassadeur d'Autriche à Rabat    La Chambre des représentants adopte une proposition et cinq projets de loi    Thomas Reilly : Les progrès réalisés par le Maroc le placent en pole position en Afrique    La SIE change de positionnement    Arrêter de fumer 4 semaines avant une opération réduit le risque de complications    En recevant Merkel, Erdogan met en garde contre une propagation du chaos libyen    Divers sportifs    Paris au défi de convaincre le Pentagone de rester au Sahel    Piers Faccini, le maître de la complainte    Les vraies raisons de la perte de poids d'Adele    Bientôt, un musée Kylie Jenner    Une publication en hommage posthume à Abdelkébir Khatibi    Brexit: Signature de l'accord à Bruxelles avant sa ratification par le Parlement européen    Adam de Maryam Touzani    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Agadir, un paradis de retraite où il fait bon vivre
Publié dans Albayane le 15 - 12 - 2019

Fière de sa station balnéaire de charme, de ses 300 jours de soleil par an, de la gentillesse de sa population et d'une longue plage paradisiaque, la ville d'Agadir est devenue l'une des destinations préférées des retraités étrangers qui fuient le froid et la grisaille et partent chercher la douceur des sables des plages et les caresses chatouillantes du soleil en plein hiver.
À bord de leurs camping-cars, des centaines de retraités étrangers parcourent, chaque année, des milliers de kilomètres pour rejoindre cette ville au climat idyllique, où les températures montent jusqu'à 25 degrés en janvier.
Connue pour son hospitalité, Agadir devient de plus en plus une destination de choix pour les seniors européens, particulièrement français. Dans cette terre où leur langue maternelle est largement parlée, ces touristes trouvent un climat agréable tout au long de l'année, qui leur fait oublier tous les soucis.
Les retraités, qui se rendent généralement dans des campings sous une tente, une caravane ou encore dans leurs véhicules, saisissent l'occasion de concilier tourisme et bien être. Le faible coût de la vie par rapport à leurs pays leur permet de vivre confortablement, tout en profitant de l'air frais et de la beauté de l'Océan Atlantique.
Le ciel bleu, alliant beauté et espoir, permet à ces touristes ayant travaillé toute leur vie de trouver une nouvelle signification à la vieillesse. L'angoisse qu'ils avaient quand l'heure de la retraite a sonné s'envole lorsqu'ils dégustent le thé marocain face au coucher du soleil.
« Après des années de travail, nous avons décidé de venir à Agadir pour passer notre retraite sereinement. Ici il fait bon vivre! », ont confié, avec un grand sourire, Jean Marc et Marine, un couple français, approché par la MAP.
La bonne ambiance de cette ville, riche de sa diversité culturelle, offre à ces seniors quelques dernières années de jeunesse après une vie de travail.
« Je ne veux pas finir dans une maison de retraite et faire des mots croisés tous les jours en attendant que je passe l'arme à gauche », dit Magalie, ancienne employée de la poste, qui s'installe à Agadir de septembre à mars depuis 3 ans. Retraités pour la plupart, ces hirondelles d'Agadir reviennent d'une année à une autre. Ils partent en automne vers une ville qui respire le soleil et la convivialité dans une mosaïque de couleurs et de saveurs qui témoigne d'un art de vivre poussé à son maximum, et ne reviennent à leurs contrées qu'en printemps.
Ornée d'une belle mer, d'une montagne majestueuse, où est gravée avec fierté la devise « Allah, Al-Watan, Al Malik », et réputée pour l'hospitalité des gens, Agadir est sans doute une destination privilégiée qui séduit beaucoup de retraités étrangers souhaitant profiter de la vie paisible dans une ville de détente où le soleil et la plage rafraîchissent le corps et l'esprit en harmonie.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.