Maroc/Maroc: Temps stable et clair ce mardi 11 mai    Tensions à Jérusalem: Washington appelle à la « désescalade »    Fès ne connaîtra pas des restrictions exceptionnelles de déplacement (autorités)    Le Maroc reçoit deux millions doses supplémentaires de vaccin de la Chine    Journée Internationale de l'Arganier : le Maroc et l'ONU célèbrent ce patrimoine immatériel(Reportage)    El Othmani a-t-il vraiment menacé de démissionner du gouvernement?    Manifestations à Rabat et Casablanca en solidarité avec la Palestine    Covid: le variant B.1.617 découvert en Inde classé comme "préoccupant" par l'OMS    Nasser Bourita s'est entretenu avec son homologue burundais    Italie: pas de Serie A pour la Juve si elle reste dans la Super Ligue    Mutandis SCA: Châabi Capital Investissement réduit ses parts (AMMC)    CAF : Le Tirage au sort des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des Nations Féminine "Total, Maroc 2022"    Aid Al Fitr : l'attestation de vaccination ou un PCR sont nécessaires pour aller à Fès    Vaccination : réception de 2 millions de doses supplémentaires du vaccin Sinopharm    La croissance du PIB réel au Maroc prévue à 4,8% en 2021    Le PSG s'éloigne du titre    Manchester United fait attendre City en gagnant à Aston Villa    Le Maroc dénonce les violences israéliennes à Al-Qods    De nouvelles dispositions ravivent les espoirs des « petits » partis    Le Maroc réélu au comité exécutif    Campagne de solidarité en faveur des artistes    Bras de fer entre les professionnels du cinéma et le CCM !    L'Opinion: Délais de paiement, la croix des TPE    Botola Pro: la phase aller en chiffres    La Fondation Mohammed VI insiste sur la sauvegarde et le développement de l'arganier    L'association Arts et Cultures se mobilise en faveur de l'inclusion sociale et du développement humain    Arts plastiques: Ces maîtres «singuliers»    Artisanat : le Maroc triple ses exportations vers l'Australie    Akhannouch à El Mundo : Le Maroc a besoin de positions qui rétablissent la confiance dans les relations avec Madrid    Les marches du Hirak doivent être «déclarées»... «L'Algérie Nouvelle s'installe dans la dictature», selon la LADDH    Sahara : la RDC réaffirme le caractère sérieux et crédible de l'Initiative marocaine d'autonomie    Patrick Buisson, ancien conseiller politique de Nicolas Sarkozy : «J'ai tendance à considérer que les musulmans sont des êtres supérieurs»    Liga / Zidane : « On va se battre jusqu'au bout ! »    Le Maroc lance un programme de bourses d'excellence destinés aux étudiants de pays subsahariens    Nouvelle tribune de militaires : le monde de la défense en France n'en peut plus du délitement du pays    Les raisons de la brouille entre le Maroc et l'Allemagne    Hakimi au sommet de la Botte    Maroc/Campagne céréalière: Des mesures incitatives à la commercialisation de la production nationale    Mohamed Laroussi: «méditations et médisances»    Mosquée Al-Aqsa: des dizaines de Palestiniens blessés dans des attaques de l'armée d'occupation    L'ORSEM et AtlantaSanad Assurance publient un guide RSE sur les conditions du travail au Maroc    Croissance, finances publiques, marché des taux…CDG Capital expose ses prévisions pour 2021 et 2022    Abdelmadjid Tebboune ordonne la résiliation des contrats noués avec les sociétés marocaines    Canada : le Maroc contourne l'embargo pour équiper ses drones turcs    Géostratégie : Le renforcement régional du Maroc vu d'Espagne    Interview avec Abderrahmane Chabib : «les institutions nationales manquent de Public-Diplomacy»    Zlatan Ibrahimovic blessé à 5 semaines de l'Euro    Marrakech : La société civile mobilisée pour préserver le cachet de la Place de Jemaa El Fna (VIDEO)    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Message royal aux Assises nationales sur la régionalisation avancée
Publié dans Albayane le 22 - 12 - 2019


Un nouveau souffle sur le chantier régional
Les Assises Nationales autour du concept de la régionalisation avancée a ouvert ses portes hier vendredi, en présence de plus de 1500 participants, dont notamment des élus, des experts, des universitaires; des institutionnels, outre des représentants de la société civile.
La séance d'ouverture a été marquée par le message royal adressé aux séminaristes, dont lecture a été faite par le ministre de l'Intérieur Abdelouahed Laftit. Par la suite, le message royal a été suivi de l'allocution du président de l'association des présidents des conseils régionaux du Maroc, coorganisateur de l'événement avec le Ministère de l'Intérieur.
Dans son message, Sa Majesté le Roi a mis en exergue la place primordiale qu'occupe la décentralisation dans le choix stratégique de la construction du système politique et de l'organisation administrative.
Par ailleurs, il a mis l'accent sur la nécessité de continuer à amorcer une concertation efficace parmi les compétences assignées aux régions, à travers une approche participative pour attribuer au premier mandat une étape de construction fondamentale qui a jeté les assises de cet important chantier.
Le mandat actuel, poursuit le message, constitue un temps fondateur dans la dynamique de concrétisation de la nouvelle vision décentralisée de l'organisation territoriale.
Dans le même ordre d'idées, il est question de mettre à profit les mécanismes contractuels établis entre les régions, l'Etat et le reste des intervenants, en vue d'élaborer et de mener à bien les projets de développement prioritaires.
Le message royal, plein d'enseignement et de volontarisme, a représenté une plate-forme édifiante pour engager une réflexion approfondie, une étude constructive et un dialogue sérieux afin de dresser un bilan rigoureux de la mise en œuvre du chantier de la régionalisation avancée.
Une opportunité également pour évoquer les axes essentiels et les volets vitaux de la décentralisation, notamment la gouvernance, la gestion financière, la planification des projets et des programmes, l'accompagnement, le suivi et l'évaluation, le traitement des investissements, à l'aune de la réforme des centres régionaux de l'investissement…
Une évaluation d'étape
Soulignons que le Souverain a invité les participants, notamment les Régions, à procéder à «une évaluation d'étape» pour aller de l'avant, sachant que «le but ultime est de garantir l'efficacité de ces projets et de parvenir à faire converger les différentes politiques et les divers programmes publics au niveau régional… et de dresser un bilan rigoureux de la mise en œuvre du chantier de la Régionalisation avancée».
SM le Roi a insisté pour que ces travaux soient ponctués de conclusions efficaces. «Nous attendons aussi que ces travaux débouchent sur des recommandations pratiques, qui permettront de relever le défi du développement régional, de réduire les disparités existantes, d'améliorer l'attractivité et la compétitivité au niveau des territoires'', a relevé le Souverain, ajoutant qu'il importe de s'ouvrir aux mécanismes modernes de gouvernance financière, d'assurer l'efficacité de toutes les formes de démocratie participative, d'ériger cette dernière en levier majeur de développement socio-économique intégré et durable», a notamment affirmé le Souverain.
L'expérience de nos provinces du Sud
Il est donc indispensable, selon le message, de «débattre autour de l'expérience accumulée durant les quatre dernières années», en marquant «un temps d'arrêt pour mener de manière approfondie une évaluation de la situation présente, afin d'envisager une nouvelle phase d'action».
Cette dernière devra s'inscrire «dans la continuité», et «permettre d'affermir les règles de bonne gouvernance dans la gestion des affaires des Régions et d'aplanir les obstacles jusqu'ici rencontrés'», a indiqué le Souverain.
Par ailleurs, le message royal a insisté sur la nécessité de mettre «en place d'une politique régionale clairement définie et réalisable en matière économique, sociale, culturelle et environnementale»…
Et de poursuivre «Un tel processus doit être mené en accord avec une politique publique intégrant la dimension régionale, s'appuyant sur une économie forte et efficiente, génératrice de croissance, pourvoyeuse d'emplois et garante de justice sociale et s'attachant à conférer une efficacité accrue aux programmes et aux projets entrepris au niveau territorial pour qu'ils puissent profiter réellement aux bénéficiaires ciblés »…
Ouverture sur la coopération internationale
Et comme base de départ, SM le Roi a rappelé l'expérience de «Nos provinces récupérées du Sud» où «Nous avons mis en chantier un modèle de développement intégré, respectant les spécificités de la région et s'appuyant sur un large éventail de chantiers structurants, mis au service de sa population et destinés à satisfaire ses attentes».
Outre une ouverture à l'investissement du service privé, le Souverain préconise aussi le «renforcement de la coopération décentralisée internationale en tant que levier d'accompagnement du chantier de la régionalisation avancée, à la mise en place de nouveaux partenariats stratégiques capables de s'ajuster à l'action ambitieuse menée par la diplomatie marocaine à l'échelle africaine».
Il est à signaler qu'au terme de cette séance inaugurale du premier colloque national de la régionalisation avancée, il a été procédé à la signature d'une panoplie de conventions entre les départements gouvernementaux et des conseils régionaux.
Cette cérémonie était suivie d'ateliers thématiques et sectoriels auxquels les congressistes prennent part, juste après une projection relative à une démonstration des différentes réalisations des régions.
Les travaux des ateliers se poursuivront ce samedi pour déboucher sur les recommandations du colloque, aux termes de débats fructueux et approfondies relatant les acquis mais aussi les écueils et les tares qui continuent à entraver la mise en place de la régionalisation avancée.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.