Bank Al-Maghrib : les indicateurs hebdomadaires    La Zambie se dote d' une ambassade au Maroc    Décès du Combattant Abderrazak Afilal    Nouvelle visite au Maroc du président de la Chambre des représentants de la Libye    Daya de Dar Bouazza bientôt propriété privée ?    Lumière bleue : Quels effets sur la peau ?    Le Maroc condamne la poursuite de la publication des caricatures outrageuses à l'Islam et au Prophète Sidna Mohammed [Communiqué]    La digitalisation, un levier clé pour une montée en gamme de l'industrie agroalimentaire    Le président algérien à l'isolement après plusieurs cas suspects de coronavirus proches    Le Real s'offre le Barça au Camp Nou    Les Rouges voient rouge    L'ONMT booste le déploiement de Ryanair sur le Maroc    A Casablanca, le vélo a le vent en poupe    Les soins du visage digitaux sont-ils l'avenir de la beauté ?    Le Pr. Redouane Rabii a la médecine dans la peau et la patrie dans le cœur    Le coronavirus se propage comme une trainée de poudre    Ahmed Boukouss, recteur de l'Institut Royal de la culture amazighe    "Au détroit d'Averroès ". Une enquête ouverte sur le devenir d'une figure de la pensée    Hommage à Said Taghmaoui au Festival du film d'El Gouna    Covid-19 au Maroc: 3.020 nouveaux cas confirmés et 2.823 guérisons en 24H    Abderrazak Afilal, fondateur de l'UGTM, n'est plus    Budget 2021 : le détail des investissements dans les régions    Le WAC quitte la compétition la tête baissée    Raja de Casablanca-Zamalek reporté au 1er novembre    Botola: Le Libyen Mohamed Anis Saltou rejoint le FUS    France-Plan social : Nokia revoie sa copie    Le Maroc et la République centrafricaine, déterminés à consolider leurs relations bilatérales    PCNS : La démondialisation en débat    Confessions dominicales : De la défense des droits de l'homme à l'exploitation sexuelle    En Méditerranée, l'action du Maroc est guidée par une Vision Royale volontariste    Le blasphème dans le monde : droit ou délit ?    Restreindre oui mais expliquer et contrôler    Beyrouth: L'hôpital marocain de campagne a atteint les objectifs fixés    La classe moyenne agressée!    Agroalimentaire: Secouée par la crise, Danone se réorganise    La Place Jamaâ El Fna renoue avec le spectacle    El Guergarate: Bourita fustige les brigands polisariens à la solde de l'Algérie    L'idéal islamique marocain débattu à Pretoria    Pop philo, quand tu nous tiens!    Fouzia Nejjar ou le double défi    Adel Taarab va rester au Benfica    Samsung annonce le décès de son président, Lee Kun-hee    Vaccin anti-covid au Maroc: Dr Ibrahimi donne son point de vue    Ligue 1 : le match Lens-Nantes reporté à cause du Covid-19    Débuts difficiles pour Ziyech avec Chelsea (vidéo)    Covid-19: Mohamed Melihi admis en soins intensifs    Beyrouth : Mission accomplie pour l'Hôpital de campagne marocain (vidéo)    Les figurants du film "L7asla" réclament «leur dû», Sonia Terrab répond    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Fermeture des Mosquées et lieux à grande influence
Publié dans Albayane le 17 - 03 - 2020

Mosquées, cafés, restaurants, salles de spectacle et de sport et Hammam
Karim Ben Amar
En réponse à la demande de fatwa adressée par Amir Al-Mouminine au Conseil supérieur des Oulémas, l'instance scientifique chargée des fatwa recommande la fermeture temporaire des mosquées pour les cinq prières et celle du vendredi à partir de ce lundi 16 mars 2020 correspondant au 21 rajab 1441, indique un communiqué du Conseil supérieur des Oulémas.
S'inspirant des textes de la charia qui soulignent la nécessité de protéger les corps et de faire prévaloir l'intérêt sur le préjudice, et sachant que parmi les conditions de la prière, notamment les mosquées, figure la quiétude et que la peur de cette épidémie annule cette condition. Ainsi et pour toutes ces considérations préventives de la charia et de la raison, l'instance scientifique chargée des fatwas au Conseil supérieur des oulémas recommande:
– De fermer les mosquées pour les cinq prières ou la prière du vendredi et ce à partir du lundi 16 mars 2020 correspondant au 21 Rajab 1441.
– De rassurer les citoyens et citoyennes que cette mesure est temporaire et que les prières reprendront dans les mosquées dès que les autorités compétentes auront décidé que la situation sanitaire est normalisée.
– De continuer à appeler à la prière (al adhan) dans toutes les mosquées.
Par ailleurs, un communiqué du ministère de l'Intérieur vient d'ordonner ce lundi 16 mars la fermeture, dès 18h et jusqu'à nouvel ordre, des lieux connaissant une grande fréquentation. Il s'agit de tous les cafés, restaurants, salles de fêtes, cinéma, théâtres, salles de sport, salles de jeu, terrains de proximité et Hammam. Ces mesures ont pour objectif de juguler la propagation du nouveau Coronavirus.
Le communiqué du Ministère de l'Intérieur souligne néanmoins que cette mesure ne concerne pas les souks, les commerces et les locaux de vente de produits et matières de première nécessité, ainsi que les restaurants qui livrent à domicile.
La même source revient sur la nécessité de garantir l'approvisionnement continu et régulier des marchés nationaux en produits de base en quantités suffisantes dans les différents points de vente. Le communiqué fait savoir que les circuits de distribution ne doivent en aucun cas être affectés par une quelconque pénurie.
En plus de l'appel renouvelé à la responsabilité et au civisme des Marocains pour enrayer la pandémie qui sévit dans les quatre coins du globe, le ministère de l'Intérieur incite l'ensemble des citoyens à adhérer aux orientations et mesures prises pour affronter cette situation exceptionnelle.
Enfin, le ministère de l'Intérieur exhorte les citoyens à éviter de se rendre sur les lieux de grands rassemblements et de respecter les normes générales de prévention et de sécurité sanitaire, notamment le respect des gestes barrières et de la pratique de la distanciation, préconisés par les autorités compétentes.
Pour rappel, le Maroc avait anticipé et pris d'importantes mesures pour endiguer la propagation du nouveau coronavirus.
Ainsi, après avoir suspendu les liaisons aériennes à destination et en provenance des pays les plus touchés par la pandémie, le Maroc a finalement décidé, dimanche 15 mars, de suspendre, jusqu'à nouvel ordre, tous les vols internationaux.
Le vendredi 13 mars, le gouvernement a annoncé que les cours seront suspendus à partir du lundi 16 mars, jusqu'à nouvel ordre, dans l'ensemble des crèches, des établissements d'enseignement, de formation professionnelle et des universités, afin de contrer le Covid-19.
Aussi le ministère de l'Intérieur a interdit tous les rassemblements publics de plus de 50 personnes, et ce, jusqu'à nouvel ordre. D'ailleurs, les cinémas, musées, salles de spectacle ont été fermés. Les grands festivals de musique, tels que Mawazine et Timitar, ont aussi été annulés.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.