L'UE cherche à larguer ses migrants irréguliers vers le Maroc Ce n 'est pas gagné d'avance    Le foot national et le MAT en deuil : Décès de Mohammed Abarhoun à l'âge de 31 ans    F1 : Russell remplace Hamilton chez Mercedes au GP de Sakhir ce week-end    Non à la suspicion meurtrière    Unesco: le Maroc soutient la candidature d'Audrey Azoulay pour un second mandat    Vrai ou Fake sur la Covid-19 au Maroc, mercredi 2 décembre    Marrakech: une femme et son fils pris la main dans le sac    Rachid Yazami, ce marocain qui entend révolutionner la recharge des batteries pour véhicules électriques    Décès de l'épouse du camarade Lemniddem    La justice française saisie par des femmes marocaines agressées par des pro-polisario    Bill Barr n'a pas «vu de fraude» pouvant changer le résultat de l'élection    Vers un remaniement ministériel avant les élections ?    Le président Tebboune va rentrer «dans les prochains jours»    «La Covid-19 a grandement perturbé notre action»    Le Maroc, un partenaire «très fiable» avec lequel l'UE souhaite poursuivre le partenariat    Une proposition de loi pour le transfert des actifs de la Samir à l'Etat    Loulichki: Le Maroc demeure un partenaire crédible pour les Etats-Unis    L'heure du bilan !    Total Maroc a vu son activité baisser à afin septembre    Ylva Johansson et le patron de l'Anapec font le point sur l'évolution du projet Palim (vidéo)    Ouverture des candidatures    Edition de livres: annonce de la prolongation des délais de soumission des candidatures    «Echo…Notations Cosmiques», nouvelle exposition de Azdine Hachimi Idrissi    Algérie: François Ciccolini suspendu 2 ans!    Zidane en danger, Liverpool qualifié, le Bayern stoppé    Amical/U20: Match nul entre le Maroc et le Togo    ENTRETIEN / Crédit du Maroc se met au vert    La RAM offre une couverture pour les dépenses liées au covid-19    Trafic de tests PCR : trois médecins arrêtés à Fès    Le vaccin anti-covid sera-t-il obligatoire ? Khalid Ait Taleb tranche (VIDEO)    Le groupe Medi1 s'allie au centre de recherches africain Timbuktu Institute    Provinces du Sud : El Otmani optimiste, à mi-chemin du programme de développement    Régularisation fiscale : les textiliens aboutissent à un compromis    Oscars 2021. Le Miracle du Saint Inconnu représente le Maroc    Merendina parle le langage de l'amour    CHAN / Cameroun 2021: 5 arbitres marocains convoqués    Dounia Batma et Mohamed Al Turk endeuillés (PHOTO)    Gad El Maleh est en deuil, il annonce le décès d'un être cher    Devises vs Dirham: les cours de change de ce mercredi 2 décembre    L'international marocain Mohamed Abarhoun n'est plus    Officiel : L'Assemblée Générale du Raja est fixée au 21 décembre 2020    Dialogue inter-libyen à Tanger: Le Haut Conseil de l'Etat libyen satisfait des résultats    Maroc-UE : Nasser Bourita invite les Européens à aller vers le « more for more »    Jennifer Lopez complètement nue    Driss Lachguar : Pour les Marocains, la cause palestinienne compte tout autant que la cause nationale    Oujda : La culture et l'art, créneaux de développement    L'Union européenne verse 8,5 milliards d'euros pour en soutien aux programmes de chômage partiel    L'Espagne défend la centralité de l'ONU dans le règlement de la question du Sahara    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Samira Said chante le cauchemar d'un virus
Publié dans Albayane le 29 - 03 - 2020

La diva Samira Said a lancé récemment sur sa chaîne YouTube une nouvelle chanson intitulée «Waquîî Majnoun». Une nouvelle chanson qui reflète l'état actuel dans lequel vit le monde après la propagation de l'épidémie Coronavirus.
«Waquîî Majnoun» a pu enregistrer plus de 200.000 vues depuis son lancement il y a cinq jours. A travers son nouveau tube, la Diva exprime la réalité du monde et les circonstances difficiles que les peuples traversent après la propagation du Coronavirus. La chanson évoque les questionnements, les craintes et les peurs des populations, qui émergent en temps de détresse et de crise, mais aussi la solidarité qui les caractérise dans les moments difficiles. Cette chanson estime également que cette épidémie est une épreuve dont il faudra tirer les leçons.
Sur sa page officielle, Samira Said a commenté que cette chanson est lancée pour donner espoir aux gens, car elle porte de grands aspects humains et s'applique parfaitement à la situation actuelle ; en soulignant que «la chanson est simple, mais reflète l'état dans lequel le monde se trouve en raison du cauchemar d'un virus».
Les paroles de cette chanson touchante ont été écrites par le poète Bahaâ El Eddine Mohamed. Pour ce qui est de la composition, qui n'est pas moins touchante, elle revient à Achraf Salem et distribuée par Mohamed Aaram.
Jusqu'à l'heure actuelle, plusieurs artistes se sont mobilisés pour sensibiliser à la pandémie de coronavirus et aux gestes préventifs pour le contrer. Cette chanson, est la 2ème œuvre d'art après celle de Nouamane Lahlou, sur le virus qui a connu une large diffusion sur les réseaux sociaux; de nombreux artistes et journalistes l'ont partagée sur leurs propres pages.
Pour rappel, la chanteuse avait entamé en avril 2019 une tournée pour la première fois au Maroc depuis 40 ans.D'ailleurs, elle avait animé trois grands concerts à Casablanca, Tanger et au complexe touristique du Mazagan.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.