Kénitra: interpellation de trois individus pour possession et trafic de drogues et de psychotropes    Climat: l'éducation à l'environnement au coeur des préoccupations de l'Unesco    DGSN : 65 ans d'existence et d'abnégation    VIDEO// Invitée du JT Info Soir, Sofia Mestari dévoile les détails de son nouvel album en préparation    Prison d'Ain Sebaa 1: Soulaimane Raissouni a refusé de contacter sa famille à deux reprises    L'ambassadeur de Palestine au Maroc salue le soutien constant de SM le Roi à la cause palestinienne    FA Cup : Hakim Ziyech et Chelsea battus en finale par Leicester    1/4 de finale de la Coupe de la CAF: Le Raja « fin prêt » pour arracher la victoire devant Orlando Pirates    L'ambassadeur de Palestine au Maroc remercie le Roi pour son soutien à la cause palestinienne    Israël intensifie ses raids à Gaza, vive inquiétude internationale    La finale de la Ligue des champions africaine au Maroc    Ghalta, une erreur très cher payée... Dimanche à 22h45 (Bande-annonce)    Melkisation de terres collectives dans les périmètres d'irrigation du Gharb et du Haouz: MCA-Morocco et le CAM se mobilisent pour l'éducation financière    Covid-19 au Maroc : 112 nouvelles contaminations, 6 décès    Le beau message de Saad Lamjarred à Khadija Assad (VIDEO)    Frappe aérienne à Gaza: 10 membres d'une famille tués    Le sport est un vecteur de rapprochement des peuples, affirme l'ambassadeur du Maroc en Afrique du Sud    Deux tornades frappent la Chine : le bilan passe à 12 morts    Le roi Mohammed VI écrit au président du Paraguay    Les célébrités marocaines rendent hommage à Hammadi Ammor (PHOTOS)    Soutien à la Palestine: le chanteur Ahmed Chaouki devient la risée de la Toile (PHOTOS)    Marrakech : « Kwayria », la plateforme de promotion des jeunes talents du ballon rond (Reportage)    DGSN : 65 ans d'existence et d'abnégation    L'ECONOMIE, OTAGE D'UN VIRUS    Maroc-Rwanda: Vers un retrait de la reconnaissance de la RASD par Kigali?    L'Egypte ouvre sa frontière avec Gaza pour évacuer des blessés    Condamnation unanime de l'accueil par l'Espagne du chef du Polisario    Ingérence Iranienne au Sahara: Téhéran se voile la face    Covid-19 : L'OMS prédit un bilan plus élevé en 2021    Le mouvement "Neturei Karta" appelle à présenter les criminels de l'entité sioniste devant la CPI (WAFA)    Documentaire: Ne manquez pas "Homo Sapiens: les nouvelles origines" sur 2M, ce dimanche à 21h50    Heure GMT+1 au Maroc: n'oubliez pas de régler vos montres    Innovations financières: BAM engagé pour le développement des fintechs    L'acteur marocain Hammadi Ammor n'est plus    Coronavirus : le Royaume-Uni accélère l'administration de la deuxième dose    Une association bulgare dénonce l'accueil par l'Espagne de Brahim Ghali    E-commerce : Les nouvelles attentes des clients (étude internationale)    Bassin hydraulique de Sebou : Un taux de remplissage des barrages de 74%    VIDEO. Casablanca: le parc de la Ligue arabe comme vous ne l'avez jamais vu    Federer estime que « les athlètes ont besoin d'une décision » sur la tenue des JO    L'acteur marocain Hammadi Ammor n'est plus    Météo: le temps prévu ce samedi 15 mai au Maroc    Josep Borell : L'UE suit de près la situation des droits de l'homme en Algérie    Les confidences de Munir El Haddadi sur son choix pour le Maroc    Casablanca: la Marine Royale célèbre le 65-ème anniversaire de la création des FAR    Podcast: Punk, en toute transparence    Usurpation de l'identité visuelle du parlement européen : Les eurodéputés s'attaquent aux manoeuvres du Polisario    La SNRT a affiché une tendance haussière pendant le Ramadan    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





«Après la pandémie, la reprise serait très difficile»
Publié dans Albayane le 07 - 04 - 2020

Abdellah El Fergui, président de la Confédération Marocaine de TPE-PME
Propos recueillis par Kaoutar Khennach
La conjoncture est de plus en plus dure pour les entreprises, qui sont sous le joug des effets de la pandémie, depuis le déclenchement de la pandémie. C'est le cas notamment des TPE et PME qui, depuis des années rament à contre courant pour survivre et sortir la tête de l'eau. Et pour avoir une idée claire sur la situation actuelle de cette frange qui constitue 95% du tissu économique, nous avons interviewé Abdellah El Fergui, président de la Confédération Marocaine de TPE-PME. Dans cette interview, A. El Fergui a évoqué, entre autres, l'impact de la pandémie sur cette catégorie d'entreprises et dévoilé les mesures urgentes pour les sauver de la faillite.
Al Bayane : La Confédération Marocaine de TPE-PME a publié une enquête sur les effets du Covid-19. Quels sont les résultats de cette enquête?
Notre Confédération Marocaine de TPE-PME a lancé une enquête du 18 mars au 6 avril auprès des TPE-PME, auto-entrepreneurs et coopératives pour recenser les effets de cette crise économique. Suite aux premiers éléments de cette enquête, 83% des TPE-PME, auto-entrepreneurs et coopératives sont à l'arrêt total et seulement 17% sont à l'arrêt partiel. Et lorsqu'on sait que ces types d'entreprises constituent plus de 95% d'agents économiques au Maroc avec presque 5 millions d'entreprises formelles et informelles, on connaît l'ampleur de la crise économique et sociale qui touche notre économie nationale. Nous avons constaté aussi que tous les secteurs sont touchés mais ceux des Services, Commerce, Bâtiment et l'Industrie sont les plus impactés. Et le nombre de postes d'emplois qu'on va perdre, se chiffrera à plus de 15 millions d'emplois, directs et indirects, formels et informels si le gouvernement ne réagit pas très vite pour accompagner ces entreprises.
Face à ces résultats, quels sont les principaux chantiers sur lesquels travaille actuellement la Confédération?
Suite à ces résultats et vu qu'on vient de publier les résultats de cette enquête, notre travail prioritaire est d'informer et sensibiliser les pouvoirs publics quant à l'ampleur des dégâts causés par le Covid-19. Nous devons agir très rapidement pour aider et accompagner ces TPE-PME, Auto-entrepreneurs et Coopératives afin d'éviter leurs faillites. Dès la création du Comité de Veille Economique (CVE), nous avons demandé que notre Confédération Marocaine de TPE-PME soit présente dans ce Comité, mais nous n'avons obtenu aucune réponse favorable. Nous voulons proposer des recommandations et faire entendre notre voix cette fois ci.
Quelles sont les mesures urgentes à mettre en place pour sauver la situation économique des TPE-PME impactées par le Covid-19?
Nous pensons que l'Etat doit créer un fond de soutien destiné aux TPE-PME, Auto-entrepreneurs et Coopératives. Les banques doivent aussi faciliter des lignes de crédit avec des taux très bas comme celui d'Entelaka et que la Caisse Centrale de Garantie (CCG) puisse garantir ces lignes de crédits à 95%, comme pour Damane Oxygène, qui est destiné au financement de fonds de roulement aux entreprises en activité uniquement. Le financement doit être adressé aussi aux entreprises qui sont en arrêt total et qui dépassent plus de 83%.
Comment voyez-vous la reprise des TPE-PME après la fin de la pandémie?
Après la pandémie, la reprise serait très difficile pour les petites entreprises, si on ne se prépare pas dès maintenant. Le gouvernement et les banques doivent alimenter les caisses à hauteurs de 5 millions en faveur de ces entreprises qui sont au bord de la faillite. Ces types d'entreprises n'ont pas besoin de millions de DH, comme c'est le cas de Damane Oxygène, mais les TPE-PME, Auto-entrepreneurs et Coopératives ont besoin de dizaines de milliers de DH pour combler le vide causé par ce mois de confinement et l'arrêt total de leurs activités en attendant la reprise.
Concrètement, quels sont vos principaux objectifs à l'avenir?
Nos principaux objectifs à l'avenir sont la survie de ces types d'entreprises, sensibiliser les pouvoirs publics de leurs besoins, les préparer pour la reprise. Se préparer au pire si la durée du confinement se prolonge. Les accompagner et les informer des mesures qui sont prises en faveur des TPE-PME, Auto-entrepreneurs et Coopératives.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.