BCIJ : Deux Daechiens interpellés à Al Haouz    Lutte contre le changement climatique : L'ONU salue le leadership du Maroc    Foot: un entraîneur allemand falsifie son certificat de vaccination    CAN: le point avant les quarts de finale    Météo Maroc: les températures prévues pour ce jeudi    Interview avec William SIMONCELLI : Logement 2.0, quand la technologie se met au service de l'immobilier    Sahara : Des avions Mirage et F-16 des FAR bombardent des positions du Polisario    Devises vs Dirham: les cours de change de ce jeudi 27 janvier    OMC : La Chine autorisée à imposer des sanctions tarifaires aux Etats Unis    L'ambassade américaine à Kiev appelle ses ressortissants à « quitter le pays sans tarder »    Glencore et Managem : un partenariat pour produire du cobalt à partir de batteries recyclées    Province de Taroudant : visite de projets agroalimentaires et de développement agricole et rural    CAN 2021: la CAF change le lieu et l'horaire de Maroc-Egypte    Auto: Mini veut convertir ses modèles historiques à l'électrique    Les Etats-Unis fournissent près de 1,6 million de doses Pfizer au Maroc    L'Agence Bayt Mal Al Qods approuve une série de projets de développement à Al Qods pour 1 million USD    UA : Le Maroc réitère son attachement à la solidarité africaine pour éradiquer la pandémie de la COVID-19    La revue de presse du jeudi 27 janvier    Chutes de neige et averses au Royaume ce jeudi 27 janvier    L'espoir s'amenuise pour retrouver des migrants ayant chaviré au large de la Floride    CAN 2021 : Les Lions de l'Atlas se sont entrainés sans Nayef Aguerd    Intel, porté par la demande pour les puces, a fini 2021 avec des records    2M. Les dessous de l'affaire Pegasus    Après la France, le siège du Parlement andalou accueille une réunion de soutien au Polisario    Casablanca-Settat : Perturbations de l'approvisionnement en eau potable dans certains quartiers    Maroc : Le nombre d'affaires en instance dans tribunaux a augmenté de 34%    Le PAM, membre du gouvernement, plaide pour la réouverture des frontières    Casablanca : Report de l'audience d'un universitaire soupçonné de harcèlement sexuel    CAN 2021: changement d'horaire pour Maroc-Égypte    Covid-19 : l'Autriche met fin au confinement des non-vaccinés    CAN 2021 : Vahid Halilhodzic et son arme dernière génération, Achraf Hakimi    CAN-2021: L'Egypte rencontre le Maroc aux quarts de finale après sa victoire devant la Côte d'Ivoire    "أحسن Pâtissier": La saison II est lancée, (re) vivez le Premier prime en Replay    Le Sénégal passe en quarts face à des Capverdiens réduits à neuf    Interpellation de deux individus imprégnés d'idées extrémistes    « Studios. C »,hommage aux photographes classique    Les films des lauréats projetés en ligne    Report du Festival international du cinéma africain de Khouribga au 28 mai prochain    Covid-19 : 7.002 nouveaux cas et 36 décès ce 26 Janvier    Crise ukrainienne : Moscou déploie des SU-35S en Biélorussie    Covid 19 : l'ouverture des frontières liée à la préservation de la santé des visiteurs et des marocains    Vidéo. La FICC et la Wallonie Bruxelles rendent une étude sur l'industrie de la culture au Maroc    La plateforme de streaming Disney Plus arrivera au Maroc en été    Maroc: le Comité scientifique recommande la réouverture des frontières    A bâtons rompus avec Hasna El Badaoui    Netflix. Le premier film arabe suscite des remous    M. Hassan Naciri présente ses lettres de créance au Président Macky Sall    M. Atmoun s'entretient avec les membres du groupe d'amitié parlementaire Maroc-Pologne à la SEJM    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le dépistage massif pour endiguer la pandémie
Publié dans Albayane le 14 - 04 - 2020


Démarrage des tests aux CHU
Le dépistage du nouveau coronavirus Covid-19 n'est désormais pas limité à trois laboratoires seulement, à savoir l'Institut d'hygiène de Rabat (INH), l'Institut Pasteur à Casablanca et le Laboratoire de l'hôpital d'instruction militaire Mohammed V de Rabat.
Les Centres hospitaliers universitaires (CHU) ont été inclus dans une approche d'aller vers un dépistage massif afin d'endiguer la pandémie. Au CHU Ibn Rochd de Casablanca, le circuit est déjà opérationnel depuis lundi 13 avril. Le Laboratoire de microbiologie relevant du Centre hospitalier universitaire (CHU) Mohammed VI de Marrakech devait démarrer les tests mardi 14 avril, après avoir été autorisé depuis vendredi dernier par le ministère de la Santé à faire le diagnostic du Covid-19 à travers les tests de la réaction de polymérisation en chaîne (Polymerase Chain Reaction-PCR) pour confirmer la contamination par le nouveau coronavirus, selon des informations concordantes.
Le CHU d'Agadir entreprendra la même mission au cours de la semaine prochaine. Quant aux CHU de Fès et d'Oujda, les laboratoires démarreront pas la suite. Selon les mêmes informations, tous les laboratoires autorisés utiliseront la technique de référence pour le diagnostic du Covid-19 selon des protocoles recommandés, par le ministère de la santé, et ce par le test PCR pour confirmer le diagnostic de l'infection Covid-19.
Ce diagnostic repose sur la détection qualitative de l'ARN (acide ribonucléique) du SARS-CoV-2 par une technique de RT-PCR, qui permet de détecter la présence du virus dans l'organisme en utilisant des techniques d'amplification moléculaire. Et pour que la mission se déroule dans les meilleures conditions de biosécurité et de bio-sûreté dans les CHU, des moyens de protection comme les postes de sécurité microbiologique (PSM) et les équipements de protection individuelle sont assurés.
Le dépistage massif, précisent les mêmes informations, reste l'unique option pour le moment afin de contrer efficacement la propagation du nouveau coronavirus. Ce procédé, qui a été suivi par plusieurs pays notamment la Corée du sud, permet, entre autres, d'identifier avec précisions les porteurs de virus et leurs localisations. Et sans un dépistage massif et des mesures d'isolement, l'on ne peut pas parler de déconfinement total, soulignent les experts en la matière.
Et pour mieux combattre la désinformation, le Maroc a mis en place la plateforme «Avis médical» qui est désormais accessible gratuitement aux citoyens, jusqu'à la levée officielle du confinement, afin d'informer et d'accompagner les utilisateurs au quotidien, dans le cadre de la contribution aux efforts publics de protection sanitaire et de lutte contre le COVID-19.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.