Création d'entreprises : Casablanca-Settat a capté plus de 35% des créations d'entreprises personnes morales en 2018 [Rapport]    Omra : Lancement d'une application pour l'inscription    Terrorisme : le Secrétaire à la Défense américain, Mark Esper, au Maroc ce vendredi    Terrorisme : Une cellule armée entraînée en Iran et démantelée en Arabie saoudite    Le Maroc se distingue au Salon d'Istanbul de l'innovation avec 2 Médailles d'or et 2 Médailles d'argent    Togo : Victoire Tomegah Dogbé, première femme à la tête de l'exécutif    ONU : Le Maroc et plus de 69 autres pays s'engagent en faveur de la biodiversité (vidéos)    Le Secrétaire à la Défense américain, Mark Esper, attendu ce vendredi au Maroc    Mohammedia: un Subsaharien interpellé dans une banque    Chama Zaz, icône de la musique amazighe, est morte    Covid-19: la pandémie franchit la barre du million de morts dans le monde    France. Les généraux se révoltent    Real Madrid: Kroos indisponible deux semaines    Allemagne : Schalke 04 se sépare de son entraîneur David Wagner    Brèves    Conflits d'intérêts: L'Istiqlal plaide pour un texte dédié    Article 1067742    Journée mondiale de l'information: 5 choses que vous pouvez faire pour restaurer la confiance dans le journalisme (Peu importe qui vous êtes)    Cheb Khaled: «Maroc, Algérie, Tunisie... Un seul peuple séparé par l'histoire»    Colère et indignation après le meurtre de Naima (micro-trottoir)    Arts : les résultats du programme exceptionnel de soutien 2020 dévoilés    Bourita reçoit le nouvel ambassadeur du Royaume-Uni au Maroc    La chanteuse Chama Zaz tire sa révérence    Bilan quotidien: 1422 nouveaux cas au Maroc, dont 542 à Casa-Settat    Présidentielle en Côte d'Ivoire : l'ONU appelle à un vote «pacifique et inclusif»    Le Liban, nouveau protectorat français ?    US Round Up du lundi 28 septembre Présidentielle/Floride, Amy Coney Barrett, De Blasio, Célébrités    Casablanca: trois individus soupçonnés d'escroquerie et organisation de l'immigration illégale interpellés    K-pop : 10 millions de vues pour la nouveauté des Blackpink    Campagne d'assainissement : Plus d'un million de bouteilles d'alcool saisies par la DGSN    Mohamed Bachir Rachdi : « Le projet de loi vient donner de vrais pouvoirs d'action à l'Instance, pour jouer son rôle dans un cadre de complémentarité institutionnelle »    Festival de Fès de la culture soufie : une édition en ligne pour 2020 !    Raja de Casablanca : Sofac rejoint la liste des partenaires    Le Maroc favorable au document sur le développement de l'éducation    La CGEM explique ses propositions pour la loi de finances 2021    «La sortie sur le MFI de septembre était nécessaire»    Entre masques et doudounes, Roland-Garros lance son édition automnale toit fermé    JO de Tokyo: La natation nationale face au défi de la qualification    Leicester humilie Manchester City et prend les rênes du championnat    OCP Africa et l'IFC s'allient pour l'agriculture ouest-africaine    Ce qui est prévu jeudi au Conseil de gouvernement    Entrée en vigueur de la loi relative au droit d'accès à l'information au Maroc    Un engagement sans faille en faveur des populations démunies    Tourisme: Lancement de «Madaëf ECO6»    La chanteuse Houda Saad traverse une épreuve difficile (PHOTO)    Coronavirus : le dépistage élargi à tous les laboratoires [Document]    On connaît le premier relégué de la Botola    Annulation de la 14ème édition du Festival international du film de femmes de Salé    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Bourita: Il y a une convergence de points de vue entre le Maroc et l'Arabie Saoudite
Publié dans Albayane le 03 - 08 - 2020

Il y a une convergence de vues entre le Maroc et l'Arabie Saoudite concernant la résolution de la crise libyenne, concernant notamment le refus d'interventions étrangères et de solutions militaires et la nécessité de trouver une solution politique, a affirmé, mercredi à Rabat, le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, Nasser Bourita.
« Nous avons longuement discuté de la situation en Libye et il y a une convergence des points de vue au niveau des points suivants : non à une intervention étrangère dans le monde arabe, non aux solutions militaires, oui à une solution politique qui préserve l'unité de la Libye, sa souveraineté et sa sécurité », a indiqué M. Bourita lors d'une conférence de presse à l'issue de ses entretiens avec le ministre saoudien des Affaires étrangères, le Prince Faisal bin Farhan bin Abdullah Al Saoud, en visite de travail dans le Royaume.
La Libye a besoin d'un rôle arabe puisqu'elle est un élément de stabilité dans la région d'Afrique du Nord et du monde arabe en général, a insisté M. Bourita, soulignant qu' »en tant que pays arabes, nous avons des positions unifiées et la solution en Libye doit être politique et non militaire ».
L'intervention étrangère en Libye complique la situation et constitue une partie du problème et non de la solution, a-t-il poursuivi, notant à cet égard qu' »une intervention étrangère dans les pays arabes n'est pas une chose positive tant en Libye qu'ailleurs ».
Les solutions doivent provenir des parties libyennes qui sont en mesure de trouver des compromis sur la base de leurs initiatives, leurs idées et leurs références, avec l'aide de toutes les parties, a-t-il ajouté.
« Le Maroc n'a pas d'initiative pour résoudre la crise libyenne ni ne prétend avoir une solution, car celle-ci doit provenir des Libyens », a encore insisté M. Bourita, précisant que « le Royaume a été et est toujours prêt à coopérer avec tous les Libyens, avec l'ambition et la volonté de les aider à parvenir à une solution, sans leur présenter une recette toute faite, mais en leur offrant un espace constructif et positif pour trouver une solution (…). C'est la position permanente du Maroc ».
Après avoir qualifié de dangereuse la situation en Libye, non seulement pour les Libyens mais pour toute la région d'Afrique du Nord et sa stabilité, ainsi que pour toute la Oumma arabe, M. Bourita a insisté sur l'importance du rôle arabe en Libye, notant que le Royaume a déjà proposé dans une réunion de la Ligue Arabe de mettre en place une stratégie arabe pour la résolution de la crise dans ce pays.
Et de conclure que les Arabes ne doivent pas être absents de la résolution des affaires arabes, que ce soit en Syrie, en Libye ou ailleurs.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.