Guerguerat : le PPS condamne les agissements des séparatistes    Guergarat: N'en déplaise à l'APS, l'ONU a bel et bien rappelé le polisario à l'ordre    Chami présente ses recommandations pour une intégration régionale réussie du Maroc en Afrique    Immobilier marocain : la formule gagnante pour conquérir des capitaux institutionnels internationaux    Azzedine El Mountassir Billah revient aux affaires à la tête d'Inwi    Le roi Mohammed VI félicite le nouvel émir du Koweït    Real Madrid: Eden Hazard indisponible au moins 15 jours    L'affaire Naïma. Les parents racontent toute l'histoire derrière l'abominable meurtre de leur fillette (reportage vidéo)    ONDE: Mobilisation générale contre les violeurs et les agresseurs d'enfants (vidéo)    Après Latifa Raafat, le rappeur Droos s'indigne contre la subvention du ministère    Marrakech : «Hikayat Shahrazad», l'art au service des nobles causes    Roland-Garros: Serena Williams déclare forfait    Une étape importante qui transforme une impasse de plusieurs années en un véritable élan    Le FC Barcelone tient son nouveau défenseur !    Le HUSA assure son maintien, le CAYB menacé    Vahid Halilhodzic tiendra une conférence de presse    Hong Kong: Arrestation de Joshua Wong    TikTok : La bataille juridique s'achèvera-t-elle ?    L'Algérie a besoin d'un prix du baril de pétrole à 157,2 dollars pour équilibrer son budget    Cour des Comptes : L'encours à la dette a plus que doublé durant la dernière décennie    Les enfants, les adolescents et les maladies cardio-vasculaires    Le «nœud»    Années 30. Comment vivaient les Juifs du Maroc    «Les Gnawa de Lalla Mimouna», de M'bark El Haouzi et Erwan Delon aux Editions l'Harmattan    Rentrée scolaire: quid de l'enseignement de l'amazighe?    La Chikha est avant tout une guerrière    Cour des comptes: dégringolade du rendement des principaux impôts    Marsa Maroc : CA de 1 454 MDH au 30 juin    Le nouvel Émir du Koweït prête serment    Colère en Inde après la mort d'une jeune femme à la suite d'un viol collectif    Des Marocains bloqués à Melilia bientôt rapatriés    L'OMS enquête sur des accusations de crimes sexuels liées à l'épidémie d'Ebola en RDC    100 millions de doses de vaccins supplémentaires pour les pays démunis    Présidentielle américaine : le premier débat entre Donald Trump et Joe Biden sombre dans la confusion générale    CNSS : nouveau soutien au profit des entreprises [Document]    Voici le temps qu'il fera ce mercredi    Imam Mahmoud Dicko: dans les situations difficiles, le Maroc "est le premier pays qui vient au secours du Mali"    Abdeslam Seddiki pointe du doigt les « réalisations et les grandes réformes » du gouvernement    Restitutions d'œuvres d'art : la gestion française du dossier laisse à désirer    Impôts: La DGI propose de nouvelles fonctionnalités en ligne    Roland, Strasbourg et Hambourg    Covid-19 au Maroc: triste bilan des décès    Aït Taleb: « le Maroc n'est pas à l'abri d'une nouvelle vague » (VIDEO)    Industrie: Baisse de l'indice des prix à la production en août (HCP)    Chama Zaz : L'étoile de l'Aita Al Jabalia s'en est allée !    Programme de soutien destiné au domaine artistique : 459 projets subventionnés    La course aux points bat son plein aussi bien en haut qu ' en bas du tableau    Matchs amicaux de l'équipe nationale : Halilhodzic dévoilera la liste des Lions de l'Atlas ce jeudi    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





«Les petits porteurs ont aussi soutenu le MASI»
Publié dans Albayane le 09 - 08 - 2020

Trois questions à Farid Mezouar, directeur exécutif de flm.ma
Quelle a été la mécanique boursière au deuxième trimestre?
Selon le Rapport sur le profil des investisseurs au deuxième trimestre 2020, la hausse de 4,8% du MASI au deuxième trimestre, a été portée par institutionnels marocains avec des achats nets de 678 millions de DH ainsi que par les petits porteurs avec une position nette acheteuse de 480 millions de DH Ce mouvement des institutionnels et des personnes physiques a permis d'absorber la pression vendeuse en provenance des OPCVM et des étrangers, qui ont affiché une position nette de respectivement de -996 millions de DH et -337 millions de DH.
Comment expliquer l'optimisme des petits porteurs?
Il s'agit d'une tendance mondiale qui a vu les personnes physiques revenir en Bourse durant le confinement. En effet, l'investissement en Bourse en période de confinement est plus facile au niveau pratique que l'immobilier par exemple. De plus, la chute initiale des cours a alerté les petits porteurs qui cherchaient des points d'entrée sur certaines valeurs. Enfin, le phénomène de l'épargne forcée a été observé au niveau des ménages aisés et ceux de la classe moyenne vu l'absence de dépenses dans le voyage ou les achats de produits de luxe.
Faut-il donc conseiller l'investissement boursier aux particuliers?
Globalement, la Bourse constitue un bon moyen pour préparer sa retraite car selon l'historique récent de la Bourse marocaine, le rendement moyen est grosso-modo aux alentours de 10%, ce qui semble dépasser les autres classes d'actifs en plus d'une meilleure liquidité. D'ailleurs, intuitivement, les caisses de retraite les plus exposées à la classe d'actifs des actions, semblent être celles qui se portent le mieux. Surtout, le patrimoine financier des ménages marocains est essentiellement placé au niveau des dépôts bancaires. Toutefois, la prudence s'impose car il faut investir l'épargne longue en Bourse et ne pas s'endetter ou confondre le marché financier avec le casino. Aussi, il est important de se faire conseiller par un professionnel même si la décision finale peut toujours revenir au petit porteur.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.