La DGSN innove : Le parc automobile renouvelé    Hommage à Hassan II : Un Royaume solide en héritage    Lotfi Bouchaara sur BBC : "le Maroc est disposé à négocier avec des parties et non pas avec un fantôme"    Vers le lancement de l'Observatoire national de la criminalité    Engrais : OCP réagit à la décision du Département américain de Commerce    Plus que l'avidité du profit, le scandale du non-respect de la loi    Volvo Cars Maroc dévoile ses offres    Diplomatie d'entreprise ou comment tirer son épingle du jeu    Bus à Casablanca : Les personnes en situation de handicap protestent    Toni Pérez, nouveau directeur général de Glovo Maroc    Le silence de la haine ou la solution finale pour les Palestiniens    Haut Karabakh: Paris réclame un «droit de regard»    Le monde du Rugby en deuil après le décès de Christophe Dominici    Lewandowski, Mané ou encore Mbappé en lice pour le prix    Vaccination anti-Covid : les détails du plan logistique mis en place pour assurer l'opération    Epidémie : Y a-t-il vraiment une décrue du Covid ?    Vaccin anti Covid-19 : nous sommes prêts !    Université Moulay Ismail : l'offre de formation renforcée    Les beaux-arts et la nourriture de l'esprit    Edition digitale réussie : 15.000 e-spectateurs pour Visa for Music    Nouvelle publication chez Orion éditions : Linda Chiouar s'immerge dans l'univers des anxiolytiques    Fidadoc 2020 : Une édition digitale du 14 au 19 décembre 2020    Les Ateliers de l'Atlas 2020 dévoilent les projets retenus    Espagne. Chef Moha roi des tapas    Equipe nationale : Le Maroc participera à la Coupe Arabe de la FIFA (Qatar 2021)    Du 25 au 27 novembre au Complexe Mohammed VI de football: La FRMF et la LNFP organisent un séminaire médical sous le thème : "La cheville du footballeur"    Ziyate toujours démissionnaire : L'Assemblée Générale élective déplacée au 10 décembre    FLDF : Les violences faites aux femmes exposent !    Ligue des champions: les 4 clubs déjà en huitièmes    Edito : Plus qu'un fonds...    Inclusion financière au Maroc : Pour combler les écarts, un "véritable" choc s'impose    L'ONU salue la poursuite du dialogue inter-libyen au Maroc    Haïti va ouvrir un Consulat Général à Dakhla    Nasser Bourita : « La réunion consultative de la Chambre des représentants libyenne traduit la ferme volonté du Maroc de résoudre la crise libyenne »    Le roi Mohammed VI a adressé un message au président mauritanien    [Vidéo] C.I.N. comme garantie : ce que dit la loi [MFM Radio]    L'hommage au Roi unificateur    Fuyant la guerre, des Ethiopiens accueillis dans des maisons soudanaises    Présidence de la CAF: L'intérim d'Omari prolongé    Le "butin " qui trahit l'expédition du Polisario à El Guerguarat    Météo: au Maroc, pluie et rafales de vent dans ces villes à partir de mercredi    Le Maroc, le «partenaire le plus stable de l'Espagne dans toute la Méditerranée»    La loi pour l'exclusion de Huawei des futurs réseaux 5G présentée au parlement    Conseil de gouvernement: ce qui est prévu jeudi à Rabat    Vaccination au Maroc: Ait Taleb donne (presque) tous les détails    Les hommes d'Ammouta disposent facilement du MCO    Pourquoi les cas de covid-19 ont baissé au Maroc, selon un expert    USA: Trump prêt à céder le pouvoir    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le Maroc plaide pour «un système multilatéral renouvelé et plus équitable»
Publié dans Albayane le 27 - 10 - 2020


Bourita devant l'AG de l'ONU
Le ministre des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, Nasser Bourita, a réitéré, lundi devant l'Assemblée générale de l'ONU, l'engagement du Maroc pour un système multilatéral renouvelé et plus équitable à même de renforcer la solidarité internationale qui doit guider le monde de l'après Covid-19.
Dans un message vidéo diffusé lors d'une cérémonie à New York pour marquer le 75è anniversaire de la création des Nations-Unies, M. Bourita a souligné que le monde «n'a pas besoin d'un système multilatéral de catégories, qui consacre le principe des groupements, autant que nous avons besoin d'une pluralité plus ouverte, pratique et pragmatique, loin de la logique des groupements».
«La création d'un système multilatéral, renouvelé et équitable, ne constitue pas, de l'avis du Royaume du Maroc, un luxe comme le pensent certains, mais bien une nécessité pour garantir le renforcement de la solidarité internationale qui doit guider le monde de l'après Covid-19», a insisté le ministre devant les représentants des 193 Etats membres de l'ONU.
Et de rappeler que le Maroc a exprimé, à plusieurs reprises, la nécessité de repenser la finalité de l'action multilatérale qui connait une véritable crise, nécessitant l'élaboration d'une approche novatrice et des concepts consensuels capables d'insuffler une nouvelle dynamique pour aborder les défis actuels et futurs, et renforcer l'efficacité des institutions internationales.
A cet égard, a poursuivi M. Bourita, le Maroc se félicite des efforts du Secrétaire général de l'ONU et de l'esprit d'initiative et de persévérance dont il a fait preuve durant la période de la pandémie de Covid-19, saluant son appel à intensifier les efforts pour une organisation des Nations-Unies plus forte et une action multilatérale renouvelée. Le ministre a également exprimé le soutien du Royaume du Maroc aux initiatives lancées par le chef de l'ONU à cet effet.
Et de noter que la pandémie de Covid-19 a constitué un amplificateur des disfonctionnements qui entravent la réalisation de l'objectif suprême de l'agenda du développement durable, à savoir la lutte contre les inégalités économiques et sociales, sous le slogan de «ne laisser personne de côté».
«La communauté internationale n'a pas d'autre choix pour relever le défi de la Covid-19 que de renouveler son action commune et lancer une nouvelle coalition politique basée sur un système des Nations-Unies plus souple et réactif, qui promeut la solidarité et l'équité, ayant pour objectif l'action multilatérale, fondé sur les résultats et visant à réaliser les aspirations des peuples pour le développement durable», a plaidé M. Bourita.
Pour le ministre, si le Maroc a fait part de son appréciation du bilan de l'action des Nations-Unies, le Royaume, de par son attachement à la noble mission de cette organisation internationale, «appelle à plus d'efforts collectifs pour faire face aux défis auxquels nous faisons face et éviter leurs répercussions politique, économique, sociale et environnementale».
M. Bourita a rappelé, dans ce sens, le contenu du discours adressé par SM le Roi Mohammed VI à la 59è session de l'Assemblée générale de l'ONU, dans lequel le Souverain a exprimé Sa «conviction que l'Organisation des Nations-Unies qui a contribué au règlement de nombreuses crises, est parfaitement capable d'assurer une gestion pacifique et civilisée de la situation internationale, en dynamisant le système existant. Encore faut-il, pour y parvenir, redonner de la vigueur au processus de réforme et de revitalisation de l'ONU et de ses organes, y compris le Conseil de sécurité, et leur assurer les moyens d'action adaptés aux nouveaux repères géopolitiques du 21e siècle».
Le ministre a aussi relevé que le monde vit une période critique, en ce sens que «chacune de nos décisions aura un impact sur l'avenir des générations actuelles et futures».
«De ce fait, nous avons besoin d'une organisation forte et crédible. En contrepartie, notre organisation a besoin de notre volonté politique et notre innovation afin de lui permettre de jouer son rôle de tribune mondiale pour le dialogue et l'action conjointe», a-t-il conclu.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.