Intégration régionale : lancement des travaux de construction du pont de Rosso entre la Mauritanie et le Sénégal    Le ministre portugais de la Défense reçu à Rabat    Espagne : Le Maroc «n'est pas actuellement une menace pour Sebta et Melillia»    e-gov : Une nouvelle plateforme de services pour la Justice    Effrayée par une future hégémonie marocaine, l'Algérie dit qu'une guerre avec Rabat, «c'est maintenant»    Covid-19 : Nasser Bourita appelle à faire de la crise sanitaire une opportunité pour consolider un multilatéralisme solidaire    La RAM et les compagnies aériennes en mode gestion de crise    Forum sur la coopération sino-africaine: le Maroc engagé avec la Chine pour l'Afrique    Chakib Alj : « Le remboursement des arriérés des crédits TVA annoncé est un signal très positif »    ONCF: 24,8 millions de voyageurs transportés à fin septembre    OCP Group. Un chiffre d'affaires de 57,6 milliards de DH à fin septembre 2021    Production de gaz naturel : Sound Energy signe un accord de 10 ans avec l'ONEE    Casablanca : Réouverture imminente de la Coupole de Zevaco    Le PJD dénonce la normalisation mais ne condamne pas la visite de Gantz au Maroc    Le polémiste d'extrême droite, Eric Zemmour, franchit le Rubicon    Le Maroc a commandé des drones israéliens pour un montant de 22 millions de dollars    Coupe arabe au Qatar / Ammouta : «Notre ambition est d'aller le plus loin dans la compétition et pourquoi pas remporter le titre »    L'Italien Gianluigi Donnarumma vainqueur du trophée Yachine 2021    Tuchel satisfait du rendement de Ziyech    Ralf Rangnick assurera l'intérim à United !    La Coupe du monde des clubs aux Emirats arabes unis !    Compteur coronavirus : 132 nouveaux cas et 1 décès en 24 h    La HACA présente une étude sur le traitement médiatique des violences faites aux femmes    Retour de la neige dans plusieurs régions du Maroc    Conseil de la concurrence: «Nous allons multiplier les autosaisines»    Covid-19 : Omicron révèle la nécessité d'un accord mondial sur les pandémies (OMS)    Maroc/Covid-19 : 1 décès et 132 nouvelles infections recensés en 24H    La FNM remet des documents d'archives du Musée de l'Histoire et des Civilisations de Rabat    Artcurial Maroc organise une vente aux enchères le 30 décembre à Marrakech    «Sahara : l'autre version», une compilation des souvenances de Mohamed Cheikh Biadillah    Le premier prix décerné à Youssef El Youbi    Plaidoyer pour la langue Arabe classique    Rolando en colère contre le Rédacteur en chef de « France Football » : « Je ne gagne contre personne »    Coupe Arabe des Nations / Arbitrage : Ils sont 52 arbitres mais seulement 3 arabes dont le Marocain Redouane Jayed    Maroc : Jusqu'à 25 cm de neige attendus jeudi dans plusieurs provinces    Maroc : Le mariage des mineures est loin d'être «une affaire purement judiciaire»    Retour des supporters dans les stades: Un retard qui fait jaser    Afrique du Sud: Trois mineurs tués dans une coulée de boue    Antony Blinken anticipe une réponse «sérieuse» en cas d'«agression» russe contre l'Ukraine    Accord de coopération sécuritaire Maroc-Israël: Une étape historique    Un grand oral sur fond de contestations populaires    Casablanca : vente de 100 tableaux offerts par de grands peintres au profit de l'INSAF    La Bourse de Paris rechute de 1,43% à l'ouverture, à 6.679,03 points    M. Sekkouri tient une réunion de travail avec la représentante de l'ONU-Femmes Maroc    Un opposant politique du régime turc incarcéré pour «espionnage»    Sultana Khaya, la "pacifiste" à la kalach    «Sous l'ombre des peupliers» de Habiba Touzani Idrissi aux Editions Orion    La Cour suprême américaine saisie sur l'annulation de la condamnation de Bill Cosby    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Migration: Le Maroc joue un rôle constructif et fédérateur sur les plans régional et international
Publié dans Albayane le 25 - 11 - 2020

Omar Zniber, ambassadeur représentant du Maroc auprès de l'Office des Nations Unies à Genève
Fidèle à ses valeurs et ses engagements, le Maroc n'a cessé de plaider pour une approche globale et concertée du phénomène migratoire, tout en jouant un rôle constructif et fédérateur sur le plan régional et international, pour faire avancer l'agenda mondial des migrations, a souligné mardi l'ambassadeur représentant permanent du Maroc auprès de l'Office des Nations Unies à Genève, Omar Zniber.
Intervenant dans le cadre de la 111ème Session du Conseil de l'Organisation Internationale pour les Migrations (OIM), M. Zinber a rappelé que SM le Roi Mohammed VI, en Sa qualité de Leader de l'Afrique sur la question de la migration, a présenté le Rapport sur le rôle de l'Afrique dans la nouvelle gouvernance de la migration lors du 33ème Sommet des Chefs d'Etat et de Gouvernement de l'Union Africaine, à Addis-Abeba, les 9 et 10 février 2020.
Ce Rapport avait pour objectif d'établir un état des lieux de la question migratoire en Afrique, de décliner le rôle essentiel de l'Observatoire africain sur les migrations dans la gouvernance migratoire en Afrique et d'affirmer la place centrale de l'Afrique dans la mise en œuvre du Pacte de Marrakech.
Dans ce même esprit, a poursuivi l'ambassadeur, le Maroc continue de contribuer substantiellement à la gestion régionale de la question migratoire, en témoigne l'organisation de la 8ème Conférence Ministérielle du Dialogue 5+5 sur la Migration et le Développement, à Marrakech, les 1er et 02 mars 2020, qui a été sanctionnée par des recommandations et une feuille de route pour l'opérationnalisation, en projets concrets et programmes pratiques, de la déclaration finale.
Cette Conférence était l'occasion de réaffirmer la volonté de travailler étroitement en matière de la question migratoire, sur la base de la responsabilité partagée et la solidarité agissante, en vue d'une meilleure gestion des flux migratoires dans la région, a fait observer l'ambassadeur.
Il a souligné, en outre, que le Maroc ne ménagera aucun effort pour appuyer l'OIM, afin de s'acquitter pleinement de son mandat et de mettre en œuvre ses objectifs et ses programmes, en particulier dans la mise en œuvre, le suivi et l'examen du Pacte de Marrakech.
"Le Royaume, qui est passé ces dernières années d'une terre d'émigration et de transit à un pays d'accueil des migrants, a adopté une politique migratoire, volontariste et exemplaire, basée sur des valeurs humanistes et de solidarité, incarnée dans la Stratégie nationale d'immigration et d'asile (SNIA)", a-t-il, par ailleurs, souligné.
La SNIA, a rappelé M. Zniber, a assuré l'accès des migrants et réfugiés aux services de base, notamment l'éducation, la santé, le logement, la formation professionnelle et l'emploi, ainsi que l'organisation de deux campagnes exceptionnelles de régularisation de la situation des milliers de migrants, en vue de leur fournir une meilleure intégration.
L'ambassadeur a relevé, d'autre part, l'impact considérable de la pandémie de Covid-19 sur les flux migratoires et la mobilité humaine de par le monde.
Il a indiqué que le Maroc apprécie, à sa juste valeur, la réaction rapide et anticipée de l'OIM face à cette crise sanitaire sans précédent, qui s'est traduite par l'activation des méthodes innovantes de travail et la continuation de l'exécution des programmes et des activités.
L'ambassadeur s'est félicité, de même, de l'adoption du Plan stratégique mondial de préparation et de réponse à la pandémie de Covid-19 de l'OIM, qui définit des objectifs de financement de 116,1 millions de dollars, couvre toutes les régions du monde et comprend un large éventail d'activités.
La délégation marocaine participant à cette session a appelé, à nouveau, à inclure toutes les personnes – y compris les migrants, quel que soit leur statut migratoire, les réfugiés et les personnes déplacées – dans les efforts visant à atténuer les conséquences de la pandémie, conformément à l'un des engagements clés du Programme de développement durable à l'horizon 2030 «ne laisser personne pour compte».
"Les migrants et les personnes déplacées sont confrontés aux mêmes menaces sanitaires que les populations d'accueil, mais peuvent être particulièrement vulnérables en raison des circonstances de leur voyage et des mauvaises conditions de vie et de travail dans lesquelles ils se trouvent ou des obstacles à l'accès aux soins de santé", a dit M. Zniber.
Et de souligner la nécessité d'inclure les migrants et les réfugiés dans les mesures qui sont introduites pour atténuer le ralentissement économique causé par la pandémie, d'autant plus que plusieurs millions de personnes susceptibles de perdre leur emploi dans le monde en raison d'une éventuelle récession, les migrants et les réfugiés resteront parmi les groupes de population les plus vulnérables à être touchés et à risquer d'être stigmatisés.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.