LDC: ce qu'a dit l'entraîneur du WAC sur le but refusé d'El Karti    Compteur coronavirus :112 nouveaux cas, 6.171.437 personnes vaccinées    Le beau message de Saad Lamjarred à Khadija Assad (VIDEO)    Frappe aérienne à Gaza: 10 membres d'une famille tués    Le sport est un vecteur de rapprochement des peuples, affirme l'ambassadeur du Maroc en Afrique du Sud    Israël détruit l'immeuble des médias à Gaza    Deux tornades frappent la Chine : le bilan passe à 12 morts    Une sûreté sur tous les fronts: La DGSN fête son 65 anniversaire    Les célébrités marocaines rendent hommage à Hammadi Ammor (PHOTOS)    Soutien à la Palestine: le chanteur Ahmed Chaouki devient la risée de la Toile (PHOTOS)    Marrakech : « Kwayria », la plateforme de promotion des jeunes talents du ballon rond (Reportage)    DGSN : 65 ans d'existence et d'abnégation    L'ECONOMIE, OTAGE D'UN VIRUS    Le roi Mohammed VI écrit au président du Paraguay    Décès de Hammadi Ammor: les confessions touchantes de son fils (VIDEO)    Condamnation unanime de l'accueil par l'Espagne du chef du Polisario    Ingérence Iranienne au Sahara: Téhéran se voile la face    Exploration de l'espace : la Chine réussit à poser un robot sur la planète Mars    Maroc-Rwanda: Vers un retrait de la reconnaissance de la RASD par Kigali?    L'Egypte ouvre sa frontière avec Gaza pour évacuer des blessés    Le Gunner déchu, Matteo Guendouzi, annoncé de retour en France    Mesures restrictives: Les Marocains sont à bout    Covid-19 : L'OMS prédit un bilan plus élevé en 2021    Inde: Les exportations agricoles en hausse de 17,5% en 2020-2021    Le mouvement "Neturei Karta" appelle à présenter les criminels de l'entité sioniste devant la CPI (WAFA)    Documentaire: Ne manquez pas "Homo Sapiens: les nouvelles origines" sur 2M, ce dimanche à 21h50    Heure GMT+1 au Maroc: n'oubliez pas de régler vos montres    Le Roi Mohammed VI ordonne l'envoi d'une aide humanitaire d'urgence à la Palestine    Innovations financières: BAM engagé pour le développement des fintechs    L'acteur marocain Hammadi Ammor n'est plus    Programme foot: les matchs à suivre ce week-end    E-commerce : Les nouvelles attentes des clients (étude internationale)    Une association bulgare dénonce l'accueil par l'Espagne de Brahim Ghali    Coronavirus : le Royaume-Uni accélère l'administration de la deuxième dose    Bassin hydraulique de Sebou : Un taux de remplissage des barrages de 74%    VIDEO. Casablanca: le parc de la Ligue arabe comme vous ne l'avez jamais vu    Maroc/Météo: Temps passagèrement nuageux ce samedi 15 mai    Josep Borell : L'UE suit de près la situation des droits de l'homme en Algérie    Fiorentina : Sofyan Amrabat n'est pas satisfait    Les confidences de Munir El Haddadi sur son choix pour le Maroc    Palestiniens censurés, nouvelles conditions d'utilisation de Whatsapp... dans la "Chronique Geek" de la semaine    65e anniversaire des Forces armées royales : message de fidélité et de loyalisme de la famille des FAR au Roi    Un politologue espagnol porte plainte contre Brahim Ghali    Podcast: Punk, en toute transparence    Usurpation de l'identité visuelle du parlement européen : Les eurodéputés s'attaquent aux manoeuvres du Polisario    Rabat : Goethe-Institut organise une exposition autour de la migration du 17 mai au 04 juin    La SNRT a affiché une tendance haussière pendant le Ramadan    "La femme dans le cinéma marocain, devant et derrière la caméra": L'hommage mérité aux comédiennes et cinéastes marocaines    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'UE tente d'harmoniser l'isolement du Royaume-Uni et vaccinera dès dimanche
Publié dans Albayane le 22 - 12 - 2020

L'Union européenne doit tenter mardi d'harmoniser les mesures mises en place par ses Etats membres pour empêcher la variante du coronavirus détectée au Royaume-Uni de se propager, alors que plusieurs pays prévoient de commencer à vacciner dès dimanche.
L'objectif est « une réouverture des frontières de manière coordonnée », a indiqué lundi une source diplomatique européenne, et notamment de permettre les « retours ciblés » de voyageurs et de chauffeurs de camions qui se sont trouvés bloqués par les mesures mises en oeuvre brutalement depuis ce week-end.
Elles ont eu notamment pour effet que « de nombreux routiers français mais également étrangers sont bloqués au Royaume-Uni dans des conditions inhumaines », ont dénoncé des syndicats français dans un communiqué.
Le Premier ministre britannique Boris Johnson a dû lundi s'employer à rassurer ses compatriotes sur leurs approvisionnements. Nombre d'entre eux voient par ailleurs leurs plans pour les fêtes de Noël tomber à l'eau.
L'Organisation mondiale de la santé (OMS) s'est voulue rassurante lundi, rejetant l'idée que la nouvelle variante du virus soit « hors de contrôle », comme l'avait affirmé dimanche le ministre britannique de la Santé, Matt Hancock. Des déclarations qui avaient provoqué l'alarme et conduit des dizaines de capitales à suspendre les vols en provenance du Royaume-Uni.
« Il n'y a pas de preuve tangible que ce virus soit effectivement plus contagieux, (mais) il y a des preuves claires qu'il est plus répandu dans la population », a pour sa part estimé le conseiller principal du programme gouvernemental américain de vaccination, Moncef Slaoui.
L'Agence européenne des médicaments (AEM), qui a donné lundi son feu vert au vaccin Pfizer-BioNTech, s'est dite de son côté « pas trop inquiète ». Selon elle, il n'existe pour l'instant « aucune preuve » permettant de dire que le traitement ne protégerait pas contre le virus mutant.
La campagne de vaccination dans l'UE devrait commencer les 27, 28 et 29 décembre, selon la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen.
La France commencera la sienne dès dimanche 27, a annoncé lundi le ministre de la Santé Olivier Véran. « Les plus vulnérables d'entre nous d'abord, après examen médical, information et recueil du consentement. Un démarrage en douceur », a-t-il annoncé sur Twitter.
Aux Etats-Unis, où une autorisation d'urgence a été accordée aux vaccins de Pfizer/BioNTech et Moderna et où la campagne a déjà démarré, le président élu Joe Biden a reçu lundi en direct devant les caméras de télévision une première dose de vaccin.
« J'ai hâte de recevoir la seconde dose! », a-t-il déclaré, remerciant au passage « les scientifiques et les gens qui ont rendu cela possible », ainsi que « les travailleurs en première ligne », « de vrais héros ».
Les Etats-Unis ont dépassé lundi la barre des 18 millions de cas recensés de coronavirus, avec plus de 319.000 morts depuis le début de la pandémie, selon l'université Johns Hopkins dont le comptage fait référence.
Le pays, le plus touché du monde en valeur absolue, est confronté à un rebond spectaculaire de l'épidémie. Et malgré la lueur d'espoir apportée par les vaccins, les Etats-Unis s'attendent à un hiver très sombre.
Plus de 115.000 personnes malades du coronavirus sont actuellement hospitalisées dans le pays, un record, selon le Covid Tracking Project, qui suit quotidiennement les données aux Etats-Unis.
Le Congrès a donné son aval à un nouveau plan de soutien aux familles et aux entreprises durement affectées par la pandémie. Le paquet d'aides, qui s'élève à près de 900 milliards de dollars, doit prendre le relais du plan gigantesque de 2.200 milliards adopté en urgence fin mars.
Le nouveau plan a été approuvé lundi par la Chambre des représentants puis par le Sénat, ouvrant la voie à sa signature par le président Donald Trump.
Des chèques vont notamment être envoyés dès la semaine prochaine aux familles: 600 dollars par adulte et par enfant. La pandémie a plongé de nombreux foyers, en particulier des mères célibataires, dans le cycle infernal de la pauvreté, des loyers impayés et des banques alimentaires.
En France, le Conseil national de l'Ordre des médecins a annoncé lundi qu'il avait porté plainte contre six médecins dont le professeur Didier Raoult, un infectiologue de renommée mondiale et défenseur controversé de l'hydroxychloroquine.
Didier Raoult est au coeur d'une polémique pour avoir étrillé la gestion de la crise par les autorités et les conflits d'intérêt dans la recherche internationale sur le traitement du Covid-19. Ses propos avaient poussé le conseil départemental de l'Ordre des médecins à saisir la juridiction disciplinaire, et le Cnom a choisi de s'y associer.
Quant au Vatican, il a incité lundi les catholiques à se faire vacciner contre le Covid-19, expliquant que tous les vaccins développés sont « moralement acceptables », y compris ceux produits à partir de cellules de foetus avortés au siècle dernier.
Le Vatican stipule cependant que « le recours à ces vaccins ne signifie pas une approbation morale de l'avortement » et demande aux entreprises pharmaceutiques et aux agences gouvernementales de santé de « produire, approuver, distribuer et offrir des vaccins éthiquement acceptables qui ne créent pas de problèmes de conscience ».
Même si la vaccination en règle générale doit rester « volontaire », l'Eglise souligne qu'il s'agit d'un acte pour « le bien commun » et « la protection des plus faibles et des plus exposés », une prise de position qui s'oppose clairement aux mouvements anti-vaccins.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.