Les frontlineuses à l'honneur    Sénégal : l'opposant Ousmane Sonko relâché, les blindés de l'armée investissent la capitale    Lamia Tazi : « Malgré toutes les avancées, la représentativité de la femme dans les organes de décision reste faible »    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 8 mars 2021 à 18H00    Covid-19: le Maroc s'approche des 4 millions de personnes vaccinées    Interopérabilité : les marines Américaine et Marocaine conduisent un exercice militaire au large du Sahara    En attendant l'officialisation de la décision à Rabat, Patrice Motsepe serait le nouveau patron de la CAF    Le Raja tenu en échec par le CAYB    Vers le report ou l' annulation de la CAN U17    Les perspectives dans l'industrie s'améliorent en janvier    Une soixantaine de migrants franchissent la frontière à Melilla    Tollé en Grèce suite à une intervention de musclée de la police pour faire respecter le confinement    Le Royaume cherche-t-il d'autres fournisseurs de vaccins?    Manal Benchlikha: Quand pop marocaine rime avec féminisme    Débat littéraire en ligne autour du livre "Tisser le temps politique au Maroc"    Aides alimentaires : 45 pays dans le besoin, selon la FAO    Usage licite du cannabis: l'examen du projet de loi se poursuit    Maroc : les femmes, encore trop peu présentes dans les médias    Banques participatives : un bilan encourageant en 2020    Adesanya défait pour la première fois, Nunes GOAT!    «La bonne gouvernance et l'importance de l'entraîneur»    Adil Rachid se dit marginalisé par la Fédération...    OCP et Crédit Agricole du Maroc s'allient pour offrir une panoplie de solutions aux agriculteurs    Marie Zular, une juive marocaine qui s'est faite ambassadeur de l'art culinaire et des valeurs de solidarité de sa mère patrie    Al Bayane fête le 8 mars    De la «Mounassafa Daba» en poste de décision avant les élections 2021 ! : Une première pétition lui est dédiée    Usage légal du cannabis au Maroc: ce qu'il faut savoir sur le projet de loi    N°1 mondial: Djokovic savoure «un grand jour»    Birmanie: L'armée tire à balles réelles sur les manifestants    Bris de silence de la poétesse des Doukkala    Le patrimoine millénaire du Royaume exposé au Musée des Confluences-Dar El Bacha    Une célébration de la créativité littéraire féminine    L'ambassadeur israélien en visite à Fès (PHOTOS)    Oussama Tannane dans le viseur de clubs allemands et italiens    Législatives en Côte d'Ivoire : le pouvoir et l'opposition se disputent l'annonce de la victoire    Inauguration de la faculté pluridisciplinaire d'Es-Semara    Guelmim-Oued Noun : La réforme de l'enseignement, tributaire de l'appropriation des projets stratégiques    Vie politique : Vers une meilleure représentativité des femmes    Ligue des champions (3è journée/Gr C) : Trois sur trois pour le Wydad    La CNSS annonce des indemnités aux industries culturelles, des crèches et des salles privées de sport    Hausse de plus de 17% du parc des abonnés Internet en 2020    50 femmes qui comptent : Saloua Belarbi, Directrice Communication, Sponsoring & Evénementiel chez Maroc Telecom    Le Maroc élu à la vice-présidence    France: un député tué dans un accident d'hélicoptère    Assurances: les primes émises en baisse de 6,5% à fin janvier 2021    Laâyoune : saisie de près de 2 tonnes de chira    Exposition: sensualité et audace    Avec « Dilbar », Nora Fatehi dépasse 1 milliard de vues sur Youtube (VIDEO)    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le Maroc plaide pour une stratégie africaine de l'éducation
Publié dans Albayane le 21 - 01 - 2021


41eme session préparatoire du Sommet de l'UA
Le Maroc a plaidé mercredi devant l'Union africaine pour une stratégie africaine à même d'assurer une accessibilité à l'éducation pour les populations africaines.
L'Ambassadeur Représentant Permanent du Royaume auprès de l'Union africaine et de la CEA-ONU, Mohamed Arrouchi, qui intervenait par visioconférence lors de la 41eme session ordinaire du Comité des Représentants permanents de l'UA préparatoire du Sommet de l'UA prévu les 06 et 07 février prochain, a souligné l'importance de la continuité de l'éducation face aux nouveaux défis imposés par la pandémie de la COVID-19 et ce, à travers le renforcement de l'accessibilité des pays africains aux moyens et instruments en ligne, particulièrement pour les populations vulnérables.
Le diplomate marocain a mis dans ce sens l'accent sur la coopération intra-africaine dans le secteur de l'éducation dans le contexte de la COVID-19, réitérant la nécessité de créer une plateforme d'experts et de scientifiques afin de développer une stratégie africaine à même d'assurer une accessibilité à l'éducation pour les populations africaines.
Abordant le point portant sur l'intégration économique et financière du continent, la délégation marocaine a exprimé son soutien pour une position africaine commune visant à modifier les règles fiscales mondiales qui devrait permettre aux Etats africains de se doter de plus de capacités et d'expertise dans le domaine de l'économie numérique de façon générale et la fiscalité régissant le secteur en particulier.
A cet égard, le diplomate marocain a souligné la nécessité de combattre les flux financiers illicites afin de mettre en place un système de paiement africain efficace dans le domaine de l'économie numérique et ce, dans le cadre de la Zone de Libre Echange Continentale Africaine.
Concernant le point sur la Paix et la Sécurité, M. Arrouchi a rappelé la nécessité d'assoir une collaboration plus étroite entre le nouveau leadership du Département Affaires Politiques, Paix et Sécurité et les Etats membres de l'Union africaine.
Le diplomate marocain a souligné que la consolidation de cette collaboration permettra d'ouvrir une nouvelle page d'engagement des pays africains dans le domaine de Paix et de Sécurité mettant les principes du multilatéralisme, de l'intergouvernementalité et de la bonne gouvernance au centre de l'action de l'Union africaine dans ce domaine.
M. Arrouchi a également souligné l'existence d'une multitude de chantiers, de projets et d'initiatives visant à consolider la paix et la sécurité en Afrique sur lesquels les Etats membre devraient se pencher dans un esprit constructif et dans le plein respect de la légalité internationale.
Au sujet de la question genre, la délégation marocaine a mis en exergue l'expérience du Royaume dans l'autonomisation des femmes, de par le corpus législatif garantissant ses droits, mais également l'éducation et la formation professionnelle comme vecteurs dans le renforcement des droits de la femme.
A cet effet, le diplomate marocain a mis en avant le partage des expériences entre Etats afin de mettre en œuvre les initiatives africaines visant à garantir l'intégration des femmes les plus vulnérables, notamment les femmes migrantes, les femmes dans le monde rurale et les femmes souffrant d'handicap, dans l'optique de leur assurer un avenir stable et prospère.
Le COREP a entamé dans la matinée sa session ordinaire de deux jours en prélude à la 38eme session ordinaire du Conseil exécutif de l'UA (ministres des Affaires étrangères) et de la 34eme session ordinaire du Sommet des Chefs d'Etat et de gouvernement de l'Union placé cette année sous le thème : «Arts, Culture et Patrimoine: des leviers pour construire l'Afrique que nous voulons».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.