Mise en place du cadre juridique idoine pour préparer les prochaines échéances électorales    La Jordanie ouvre un consulat général à Laâyoune    La souveraineté du Maroc sur le Sahara: Les Américains persistent et signent    Alerte météo: Chute de neige et fortes averses orageuses du vendredi au dimanche    La Suède étend le vaccin AstraZeneca aux plus de 65 ans    Le Maroc réitère au Caire sa ferme solidarité avec le peuple palestinien    Une coopération «exemplaire» entre la France et le Maroc    Blanchiment : des progrès à renforcer    Covid-19: l'Espagne dépasse le seuil de 70.000 morts    Grande exposition-hommage à Bert Flint    Clôture de la 1ère étape avec une participation marocaine    Sahel : le Maroc considère les djihadistes comme un aimant pour les cellules locales    Le pape plaide «la réconciliation»    Cambodge : Sam Rainsy condamné à 25 ans de prison    Le Real Madrid prépare une somme astronomique pour Haaland    Egypte : Les clubs menacent de jouer sans tests Covid-19 !    Ligue des champions : Les Wydadis sans virus après leur retour    Covid19- Ligue des champions : Clubs anglais et clubs sud-africains... c'est kif-kif !    Brusque coup de froid sur les relations entre Rabat et Berlin : le funambulisme allemand qui déplaît au Maroc    Startup : l'incubateur IsraMaroc opérationnel dans les prochains jours    Attijariwafa bank accepte les cartes JCB du réseau Japonais sur ses GAB    Prolongation de l'état d'urgence sanitaire au 10 avril    Le HCP et ONU-Femmes déterminés à renforcer leur coopération    Un officier français à Assa    Addhoha: Le RCAR franchit à la baisse le seuil de participation de 5% dans le capital    Le bureau politique du MDS réagit à la chaîne de télévision Algérienne Echorouk    Salima Louafa, la romancière qui recèle la magie des mots sous l'étreinte de ses doigts    Programme des principaux matchs du jeudi 4 mars    La BVC démarre en baisse    Le président du Conseil mondial de l'eau se félicite des réalisations accomplies par le Maroc    Assilah : avortement d'une opération de trafic international de drogue    Barrage sur le Nil : Egypte et Soudan proposent une médiation dirigée par la RDC    La Chambre des représentants adopte un projet de réforme de la police    Une association d'amitié maroco- israélienne voit le jour aux Etats-Unis    Omar Zniber: Les allégations mensongères de l'Algérie, une tentative désespérée pour contrer la dynamique internationale d'appui à notre intégrité territoriale    Crise : 40 % des entreprises algériennes risquent de disparaître    Schneider Electric étend la gamme d'onduleurs 3-Phase Easy 3L de 250 kVA à 600 kVA    Biden retire une nomination à son cabinet face à l'opposition du Sénat    Fkih Ben Salah: adoption de l'enseignement à distance dans deux lycées    Barça: les buts de la remontada face à Séville (VIDEO)    Plus de deux milliards de revenus en moins en deux ans pour les clubs espagnols à cause de la Covid-19    Real Madrid: nouvelle offre pour Sergio Ramos    Trois films du Maroc et de Syrie remportent les Prix du Festival du cinéma de Oued-Noun    "Vision de la jeunesse pour le Maroc post-Covid-19 " , un ouvrage du gouvernement parallèle des jeunes    Jack Lang: L'arabe est la langue d' une civilisation d' une incroyable richesse et diversité    Cour pénale internationale : enquête sur des crimes potentiels durant la guerre de Gaza de 2014    Musique: le refrain classique des fins de mois !    L'œuvre de Churchill représentant la mosquée Koutoubia vendue à 7 millions de livres sterling à Londres    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





CGEM : Un travail participatif en faveur de la relance
Publié dans Albayane le 27 - 01 - 2021


Loi des finances 2020-21
La loi de Finances (LF) au titre de l'année budgétaire 2021 est le fruit d'un travail participatif mené pour garantir la relance de l'économie nationale après le contexte de crise sanitaire liée à la pandémie du nouveau coronavirus (covid-19), a souligné, mardi à Casablanca, le président de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), Chakib Alj.
« Nous nous réjouissons du travail participatif mené dans le cadre de la LF-2021 qui a permis l'application de certaines mesures d'aide à la relance, tel que nous l'avons demandé », a dit M. Alj lors d'une rencontre avec le directeur général par intérim de la Direction générale des Impôts (DGI), Khalad Zazou.
Dans ce sens, le patron des patrons a cité l'exonération de l'impôt sur le revenu (IR) de toute première embauche en contrat à durée indéterminée, l'exonération des droits d'enregistrement sur les opérations du compte courant d'associés, la réduction des droits d'enregistrement de 1% à 0,5% sur les constitutions et augmentation de capital par apport en nature, pour les sociétés des groupements d'intérêt économique ou encore la révision des droits de douane pour certaines filières afin de préserver le tissu économique national.
Et de relever: « Toutes les demandes du secteur privé n'ont pas été prises en considération. Néanmoins, notre dialogue avec l'administration se poursuit et d'ailleurs, si nous sommes réunis aujourd'hui c'est pour renforcer l'échange et perpétuer le travail en coaction avec l'administration sur tous les sujets qui constituent des freins à notre développement ».
M. Alj a, en outre, rappelé les contrats-programmes conclus pour soutenir les secteurs en grande difficulté suite à la pandémie, comme le tourisme qui est quasi à l'arrêt depuis le mois de mars, jugeant vital de continuer à les appuyer par des mesures fiscales pour permettre une sortie de crise avec le moins de dégâts possible.
Le président de la CGEM a, par ailleurs, assuré que la LF-2021 répond à un contexte économique et financier difficile, expliquant que la situation n'a pas permis de se pencher sur les recommandations des dernières assises de la fiscalité qui devaient être opérationnelles à partir de 2020.
Pour sa part, M. Zazou a assuré que le ministère de l'Economie, des finances et de la réforme de l'administration et la DGI, en particulier, n'ont ménagé aucun effort pour jouer leur rôle d'accompagnateur et de véritable partenaire au cours de ces moments difficiles vécus par les opérateurs économiques.
En dépit de cette crise, l'année 2020 s'est achevée sur de très belles performances et les objectifs de la Loi de finances rectificative ont été largement dépassés, a-t-il souligné, ajoutant que les premiers fruits de la consolidation de la confiance sont récoltés.
En revanche, M. Zazou a estimé que cette année « nous interpelle davantage et mérite de notre part une mobilisation particulièrement attentive ». « C'est maintenant que se joue notre capacité conjointe à dépasser les retombées de la crise », a-t-il poursuivi. Et d'insister: « il est de notre devoir de nous rapprocher réciproquement et de tenir ensemble les engagements prévus lors des assises fiscales et d'adopter avec l'aide d'autres partenaires, notamment les experts et conseillers une démarche consensuelle fondée sur la concertation et la collaboration étroite ».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.