Polisario : Bachir Mustapha Sayed tacle Brahim Ghali sur la «guerre contre le Maroc»    فيروس كورونا : المغرب يسجل 80 إصابة وحالة وفاة في 24 ساعة الأخيرة    CAN U23 (Maroc 2023): Le tirage au sort des éliminatoires le 18 août au Caire    Transfert : Mountassir Lahtimi désormais joueur de la Ligue turque    Le Polisario : «Il est trop tôt pour parler de trêve» avec le Maroc    Oued Eddahab, le « Tanger du Sud Marocain »    Accords d'Abraham : Le sommet anniversaire annulé    Kénitra : Le soulèvement de 1954, une épopée héroïque    Change: Le dirham s'apprécie face au dollar    Prix des carburants : Une baisse timide d'un dh est attendue ce dimanche soir    Maroc-Algérie : Ce que coûte la rupture aux économies des deux pays ?    Banques : Les dépôts des MRE dépassent 190 milliards de dirhams    Tanger / Ancien marché de gros : 63 MDH pour la reconversion en espace d'exposition et d'arts    La Côte d'Ivoire se mobilise sur la voie de la mobilité électrique    Le rideau est tombé sur la 2ème édition du programme American Leadership Academy    Egypte: L'incendie d'une église au Caire fait 41 morts    Céréales ukrainiennes: Un premier navire de l'ONU prêt à partir    Une délégation du Congrès américain arrive à Taïwan dans la foulée de la visite de Pelosi    Accords d'Abraham : Israël annule un sommet avec les pays arabes    Migration : Hausse des passages irréguliers vers l'Europe    Palestine : Hamas appelle les ONG humanitaires à mettre fin aux crimes israéliens    Arabie saoudite-USA : Manœuvres militaires conjointes    Eruption volcanique: Des vols retardés et annulés en Equateur    14 août 1979 : Quand le retour au Maroc d'Oued Eddahab acheva la décolonisation définitive de notre Sahara    Le programme de la (CRDH) Béni Mellal-Khénifra s'annonce très chargé    Liga : Rentrée ratée du Barca face à Rayo    Ligue 1 : Hakimi et ses coéquipiers vainqueurs face à Montpellier    Plus de 20 000 traversées illégales de la Manche vers l'Angleterre en 2022    Championship: Ilias chair remet QPR dans la course    Nabil Touaizi fait ses débuts avec l'Espanyol en Liga    Abdessamad Ezzalzouli (Ez Abde) aurait opté pour le FC Valence    Covid-19/Maroc : 1.059 cas actifs à l'échelle nationale dont 39 admis en REA    Dakhla: journées de sensibilisation sur la protection du littoral    Météo: les prévisions du dimanche 14 août    Voyage : Quand le corps souffre en vacances    Réflexologie : Zen grâce à vos pieds    Canicule : Les gestes à bannir en période de fortes chaleurs    Chine: La résurgence des cas de Covid-19 à Hainan inquiète le gouvernement    Vidéo de policier agressé: Choqués, les internautes appellent à doter les agents de "moyens de défense"    « Into The Wild » : électro et techno in the house    Art contemporain : Mustaqbal, les artistes de demain    Danse : Meknès déroule son freestyle    Sebta : Deux organisations espagnoles demandent une enquête sur l'expulsion d'enfants marocains    « Casa del Mar » repère architectural à valeur historique    Salman Rushdie sous ventilateur après avoir poignardé, pourrait perdre un œil    L'édition 2022 du Moussem Moulay Abdellah Amghar touche à sa fin    Fin de l'idylle entre Dounia Batma et son mari ? (VIDEO)    Création numérisée : 11,5 millions de dirhams pour cinq cinémas    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



L'Inter de Lukaku vient à bout du Milan d'Ibrahimovic
Publié dans Albayane le 27 - 01 - 2021

L'Inter Milan a pris le dessus sur l'AC Milan (2-1) mardi en quart de finale de la Coupe d'Italie, tout au bout d'un derby intense marqué par le duel tendu entre Romelu Lukaku et Zlatan Ibrahimovic, ce dernier ayant été exclu en seconde période.
Après l'ouverture du score pour Milan signée « Ibra » sur sa première frappe (31e), « Big Rom » a répliqué pour l'Inter en seconde période sur penalty (71e) alors que les Rossoneri étaient réduits à dix.
Et c'est Christian Eriksen, celui qui ne faisait plus partie des plans d'Antonio Conte, qui est sorti du banc pour marquer le but de la qualification (90+7e) au cours d'un très long temps additionnel après la blessure de l'arbitre principal.
Le duel de poids lourds entre Lukaku et Ibrahimovic va rester comme le symbole de ce derby milanais. Un match chaud sur le terrain comme il l'a été avant même le coup d'envoi devant San Siro où s'étaient rassemblés plus d'un millier de supporteurs de l'Inter, selon les médias italiens.
Un but chacun mais surtout une image pour symboliser la tension du soir entre ces deux équipes au coude à coude au sommet du championnat: ce face à face, front contre front, en toute fin de première mi-temps entre le Belge et le Suédois, qui a valu un carton jaune à chacun. Des invectives qui se poursuivront après le coup de sifflet de l'arbitre sur le chemin des vestiaires.
On a rarement vu l'international belge aussi énervé, apparemment après des mots du Suédois, deux joueurs qui ont joué ensemble à Manchester United pendant une saison (2017/18).
Le Belge était peut-être aussi agacé par le scénario d'un match. Il a en effet eu la première grosse occasion (24e) mais a vu le gardien roumain Ciprian Tatarusanu, titulaire en l'absence Gianluigi Donnarumma (suspendu), repousser son tir.
Et quelques minutes plus tard, « Ibra » marquait lui sur son premier tir, un tir placé qui entrait avec l'aide du poteau (31e).
Un but chirurgical qui permettait aux Rossoneri de virer en tête au terme d'une première mi-temps serrée.
Mais le jaune reçu dans son altercation avec « Big Rom » a coûté cher à « Ibra ». De nouveau averti en seconde période pour une faute inutile pour interrompre un contre intériste (58e), le Suédois laissait les Rossoneri à dix.
D'autant que les Intéristes, avec Achraf Hakimi entré à la pause, étaient entrés assez forts dans cette seconde période, contraignant Tatarusanu à sortir quelques ballons chauds.
En supériorité numérique, l'Inter poussait Milan à la faute, Rafael Leao concédant un penalty –accordé après intervention de la VAR– après un tacle mal contrôlé sur Nicolo Barella.
Et qui d'autre que Romelu Lukaku pour se charger de la sentence et égaliser dans son match avec « Ibra », avec lui aussi l'aide d'un montant (71e).
La fin de match intense –y compris pour l'arbitre qui se blessait et devait laisser sa place au quatrième arbitre (79e)– allait tourner en faveur des Nerazzurri. Tatarusanu était impeccable devant Lautaro Martinez (89e) puis Lukaku (90e) mais il ne pouvait rien sur le délicieux coup franc final d'Eriksen.
Un but qui envoie l'Inter en demi-finales (en matches aller-retour les 3 et 10 février, contrairement aux quarts) face à la Juventus ou la SPAL, unique représentant de Serie B encore en lice dans la Coupe d'Italie, qui se rencontrent mercredi.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.