Maroc – Mali : Les Lionnes de l'Atlas de nouveau victorieuses face aux Aigles    Marhaba 2021: tarifs adaptés et liaison maritime annoncée avec le Portugal    «Mon histoire avec les médicaments»,une autobiographie de feu Omar Tazi [Chapitre 14]    Rencontre Biden-Sanchez. Un désaveu formel pour le président du gouvernement espagnol    Ammouta : Les Lions de l'Atlas "sont prêts" pour la Coupe arabe    Botola Pro : Le WAC atomise le HUSA    L'Ambassade de France annonce la reprise de la délivrance des Visas à partir du 15 Juin    Le Conseil de gouvernement se tient jeudi: ce qui est prévu    L'Espagne, l'Algérie et les Marocains du Monde !    Le groupe OCP, une signature de qualité    Finances publiques : Tout savoir sur la situation des charges et ressources du mois de mai    Nouveau modèle de développement : les défis du marché des capitaux    La Bourse de Casablanca clôture dans le vert    Société d'aménagement Zenata et Lydec : un partenariat novateur a été scellé    Devises vs Dirham: les cours de change de ce lundi 14 juin    LE POUVOIR ALGERIEN SE FICHE DES RESULTATS DES URNES    Cette région du Maroc s'apprête à accueillir 500.000 touristes israéliens    Palestine: Les colons préparent leur marche, les Palestiniens leur Intifada    L'exercice combiné maroco-américain se déroule dans de parfaites conditions    Au sommet avec Biden, Poutine veut du respect    Benjamin Netanyahu devient un justiciable comme les autres    Dernier jour du sommet : le G7 agit face à la pandémie, le climat et la Chine    Espionnage d'élus : Nancy Pelosi veut entendre des procureurs généraux de Trump    Sahara: la Hongrie soutient officiellement le plan d'autonomie    Crise maroco espagnole. Entre la retenue de la presse marocaine et le déchaînement des journaux ibériques    Le furtif échange entre Sánchez et Biden mal digéré par la presse espagnole    Euro 2020 : Le programme de ce lundi    Médaillée d'or, Btissam Sadini se qualifie pour les JO de Tokyo    Intervention de la Marine royale au large de Tan-Tan    Chebbi après la défaite du Raja: « J'ai commis une erreur »    Décevant encore, Vahid peut remercier d    Sahara. L'Espagne ne veut pas céder de peur que le Maroc revendique Sebta et Melilla    Covid. Nouveaux cas, vaccination...: le bilan de ce lundi 14 juin    Covid-19: le Maroc n'est pas à l'abri d'une rechute, selon un expert    300 Billets gratuits pour les élèves marocains des classes préparatoires    Lycée d'excellence de Benguerir. Plus de 400 élèves admis dans les grandes écoles françaises    Coronavirus. Le vaccin américain Novavax efficace à plus de 90% contre les variants    Voici les bienfaits de cette plante pourtant pointée du doigt    Météo au Maroc: temps assez chaud ce lundi    Saadi Youssef est décédé «Loin du premier ciel»    « Ma ville à moi » sur les planches du Théâtre Mohammed V    Quand la darija devient un moyen d'intégration pour les Subsahariens    Fonds d'aide cinématographique : 21,58 millions de dirhams alloués aux nouveaux projets    Vente aux enchères à Tanger : 54 oe uvres passeront sous le marteau pour la bonne cause    Hassan Rachik: Madih Al Howiyat Al Marina    Retour des MRE : Voici les prix proposés par RAM    La symphonie lumineuse de Florence Arnold    Festival: L'Andalousie vue d'Oujda    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le Maroc réélu au comité exécutif
Publié dans Albayane le 10 - 05 - 2021

22ème Congrès de la Fédération internationale des acteurs
Le Maroc a été réélu membre au comité exécutif de la Fédération internationale des acteurs (FIA), en marge des travaux du 22ème Congrès de cette organisation internationale, tenu du 4 au 7 mai par visioconférence.
Le Syndicat marocain des professionnels des arts dramatiques, qui a été représenté à cet événement par son président Messaoud Bouhcine, a fait savoir dans un communiqué que le Congrès a réélu le Maroc pour un autre mandat parmi les huit membres de cet organe aux côtés du Japon, de la Nouvelle-Zélande, de l'Inde, de la Croatie, du Danemark, de l'Argentine et de la Turquie
Il a également été procédé au renouvellement des structures de la fédération. Ainsi, l'actrice américaine Gabrielle Carteris a été élue à la tête de l'organisation, en remplacement de l'actrice canadienne Ferne Downey, souligne la même source, ajoutant que cet événement a été marqué par le renouvèlement des six membres du présidium issus de la France, de l'Uruguay, du Royaume-Uni, de la Suède, du Canada et de la Russie.
Lors de cette rencontre, les congressistes ont examiné de nombreuses questions d'actualité relatives au travail des artistes pendant la période de la pandémie et celle post-Covid-19.
Le 22ème Congrès de la FIA a constitué également l'occasion d'aborder d'autres questions professionnelles liées à la coopération mutuelle, à la production et à la coproduction internationale, aux droits fondamentaux des artistes, à la diversité culturelle, à la propriété intellectuelle ainsi que d'autres sujets importants qui seront l'objet de travaux et de plaidoyers de cet organisme international pour les quatre prochaines années, selon la même source.
Le Congrès a, par ailleurs, approuvé un ensemble de projets de motions dont un projet présenté par le Syndicat marocain des professionnels des arts dramatiques avec des Syndicats issus des pays comme la France, la Turquie, le Portugal, l'Espagne, la Belgique, l'Ukraine, l'Irlande, la Suisse et le Canada, concernant la protection de la diversité culturelle, le statut de l'artiste pendant la période de la pandémie de la Covid-19, notamment dans les domaines du théâtre, des arts vivants et du cinéma, tout en garantissant les acquis de la Recommandation relative à la condition de l'artiste (Belgrade 1980) et la Convention de la même organisation concernant la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles (2005), poursuit le communiqué.
« Cette motion a alerté à l'arrêt continu de nombreuses institutions de spectacle qui pourrait passer d'une simple mesure temporaire à une réalité permanente dans de nombreux pays du monde, ce qui impose la nécessité de plaider au niveau national et international afin que les institutions de spectacles poursuivent leur travail pour lequel elles ont été créées, même sans public dans les cas les plus extrêmes, et ce dans le but d'assurer la continuité et pour se préparer à la relance et pour que le mouvement artistique revienne à l'anormale sans lourdes pertes.
Le Congrès a, en outre, abordé d'autres motions sur divers sujets tels que la nécessité d'œuvrer pour intégrer le secteur culturel dans des programmes destinés à la relance de la vie économique et sociale notamment après le Coronavirus, et ce avec des budgets importants alloués à cet effet, étant donné qu'il est l'un des secteurs les plus touchés par la pandémie.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.