USFP : Abdelkrim Benatiq retire sa candidature au poste de Premier secrétaire    BERD : le financement vert domine les investissements réalisés au Maroc en 2021    Alerte au phishing, une campagne use de documents powerpoint malveillants    Secteur extractif : Un bilan globalement positif en 2021    Approbation d'une série de projets de développement social et humain pour un million de dollars    Crise ukrainienne : L'Otan et Washington répondent aux propositions russes    L'ONU salue le leadership du Maroc    La Guinée équatoriale et l'Egypte complètent le tableau des quarts de finale    Alerte météo : fortes pluies attendues jeudi et vendredi dans plusieurs provinces    Prolongation de l'état d'urgence sanitaire au Maroc au 28 février 2022    Vaccin anti-Covid: Une généralisation de la 4è dose pas recommandée en France    «Bin Bin» de Mahmoud Chahdi ce jeudi au Studio des Arts Vivants    CAN 2021 : Le drame du stade d'Olembé, principal événement des huitièmes    CAN 2021 / Les Comoriens, les plus valeureux, les plus sympathiques en huitièmes !    Infantino affirme qu'un Mondial biennale pourrait empêcher la mort de migrants, ses propos choquent    CAN 2021 : Sofiane Boufal complète sa métamorphose avec coach Vahid    Maroc: Rebond « exceptionnel » de l'économie en 2021    L'alliance Nissan-Renault-Mitsubishi va dépenser 23 milliards d'euros pour promouvoir les véhicules électriques    Investigation : "Pegasus, les dessous d'une affaire" (Replay)    Températures prévues pour le vendredi 28 janvier 2022    Covid-19: Certains médicaments seraient inefficaces contre Omicron    Santé : un nouveau centre de santé à Sidi Moumen    CAN 2021 / Ghana : Milovan Rajevac officiellement limogé    France : La Fondation Tayeb Saddiki représentante du Maroc à Versailles pour les 400 ans de Molière    Le Canada prolonge sa mission de formation militaire en Ukraine    Délais de paiement : ce qui va changer avec la nouvelle loi    Le Maroc, « partenaire solide » sur lequel peuvent compter la France et l'Europe    Les positions constantes du Maroc envers la cause palestinienne réitérées devant l'UA    Perturbations de l'approvisionnement en eau potable dans certains quartiers de Casablanca, Settat et Berrechid (ONEE)    Justice : L'Amazighe acte son entrée dans le système judiciaire    Il permet au public de découvrir la richesse historique et culturelle de la ville    Mehdi Fath publie «Tu avais raison ...» en juin prochain    Etchika Choureau, grand amour interdit de Hassan II, décède à l'âge de 92 ans    Conseil de gouvernement : l'état d'urgence sanitaire sera-t-il prolongé ?    Année judiciaire : 4.611.236 affaires enregistrées au titre de l'année 2021    La Bourse de Paris recule après la Fed    Khouribga : Report au 28 mai prochain de la 22ème édition du Festival International du Cinéma Africain    Foot: un entraîneur allemand falsifie son certificat de vaccination    BCIJ : Deux Daechiens interpellés à Al Haouz    Devises vs Dirham: les cours de change de ce jeudi 27 janvier    OMC : La Chine autorisée à imposer des sanctions tarifaires aux Etats Unis    UA : Le Maroc réitère son attachement à la solidarité africaine pour éradiquer la pandémie de la COVID-19    L'espoir s'amenuise pour retrouver des migrants ayant chaviré au large de la Floride    CAN 2021 : Les Lions de l'Atlas se sont entrainés sans Nayef Aguerd    Le PAM, membre du gouvernement, plaide pour la réouverture des frontières    Casablanca : Report de l'audience d'un universitaire soupçonné de harcèlement sexuel    Après la France, le siège du Parlement andalou accueille une réunion de soutien au Polisario    Report du Festival international du cinéma africain de Khouribga au 28 mai prochain    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Les réformes engagées par SM le Roi ont permis des réalisations « remarquables » en matière des droits de l'Homme
Publié dans Albayane le 25 - 11 - 2021


Hilale au magazine US « Newslooks »
L'ambassadeur, représentant permanent du Maroc auprès de l'ONU, Omar Hilale a souligné, dans une interview au prestigieux magazine américain "Newslooks", que les réformes de "grande envergure" lancées par SM le Roi Mohammed VI ont permis des réalisations "remarquables" sur l'ensemble du territoire national, y compris au Sahara marocain.
"Durant les deux dernières décennies, les réformes de grande envergure lancées par Sa Majesté le Roi Mohammed VI ont permis des réalisations remarquables visant à promouvoir et à protéger les droits de chaque personne sur tout le territoire national sans distinction aucune", a affirmé M. Hilale lors de cette interview réalisée par l'éminente journaliste américaine Rachel Alexander.
L'ambassadeur a fait observer, qu'aujourd'hui, plus que tout autre pays de la région, le Maroc a mis en place les garanties juridiques et institutionnelles d'un respect total, effectif et irréversible des droits humains.
Il a, en outre, indiqué que les droits de l'Homme constituent "l'épine dorsale" de la Constitution marocaine, qui affirme l'attachement du Royaume aux droits de l'homme tels qu'ils sont universellement reconnus, ajoutant qu'en vertu de la Constitution, les conventions internationales dûment ratifiées par le Royaume priment sur le droit interne. "C'est fondamental sachant que le Maroc a adhéré à tous les instruments internationaux des droits humains", a dit M. Hilale.
L'ambassadeur a tenu à expliquer que la situation de pleine jouissance des droits de l'Homme au Sahara marocain "n'est pas différente" des autres régions du pays, comme en témoignent les élections du 8 septembre dernier qui ont eu lieu aussi au Sahara marocain, dans un climat de sérénité et de quiétude et conformément aux normes démocratiques internationales. Une réalité confirmée par les observateurs internationaux et locaux, a-t-il dit.
Le taux de participation des populations du Sahara marocain à ce triple scrutin – le plus élevé au niveau national avec 63%- renseigne sur l'attachement de ces populations à leur marocanité, ainsi que sur leur volonté de contribuer au développement socio-économique au Maroc et dans leur région, à travers la mise en œuvre du Nouveau modèle de développement des provinces du Sud lancé par SM le Roi Mohammed VI en 2015, a-t-il indiqué, précisant que ce modèle novateur est doté d'un budget de plus de huit milliards de dollars.
M. Hilale a rappelé qu'en 1975, lorsque le Maroc a récupéré ses provinces du Sud, cette partie du Royaume a été un désert "complet", notant qu'aujourd'hui, le Sahara est "l'une des régions les plus développées non seulement au Maroc mais aussi dans toute la région", et ce grâce aux réalisations du Maroc en termes d'infrastructures (aéroports, installations sportives olympiques, universités, routes, etc), autant de réalisations qui ont été reconnues par le Secrétaire général des Nations Unies.
Au niveau international, le Royaume est engagé dans une "interaction constructive, volontaire et soutenue" avec le système onusien des droits de l'homme, dans toutes ses composantes, a encore indiqué le diplomate, ajoutant que le Maroc a reçu, au cours des dernières années, plus de 13 visites, y compris au Sahara, de titulaires de mandat des Nations Unies pour les droits de l'homme. "C'est de loin le plus grand nombre de visites dans un pays de la région", a-t-il dit, ajoutant que le Royaume a également adressé une invitation ouverte à tous les mécanismes de l'ONU.
Par ailleurs, l'ambassadeur a mis à nu les manœuvres du groupe séparatiste du "polisario" qui recourt constamment aux allégations "infondées" et aux fake news pour tenter d'induire en erreur la communauté internationale au sujet de la situation des droits de l'Homme au Sahara marocain.
Il a, dans ce sens, souligné que les résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU, y compris celle adoptée le 29 octobre dernier (2602), constituent la "meilleure" réponse à ces mensonges, relevant que dans ces résolutions, l'instance exécutive des Nations Unies se félicite de l'interaction du Maroc avec les procédures spéciales du Conseil des droits de l'Homme de l'ONU, ainsi que du rôle des commissions régionales du Conseil national des droits de l'Homme à Dakhla et à Laâyoune.
Elles mettent aussi en avant les initiatives entreprises par le Maroc en faveur de la promotion et la protection de ces droits au Sahara, a indiqué M. Hilale, soulignant que le Maroc est un pays "fermement" attaché au renforcement et à la protection des droits de l'Homme à travers l'ensemble de son territoire, y compris dans ses provinces du Sud.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.