OPCVM : Plus de 939 MMDH de souscriptions en 2020    Maroc/Météo : Temps assez chaud ce mardi 3 août    Tokyo 2020 / Athlétisme : Première médaille d'or pour le Maroc grâce à Soufiane El Bakkali    Adjudications: Hausse de 46,2% des émissions du Trésor en 2020    La canicule sévit en Grèce, les vagues de chaleur se font fréquentes en Europe    Covid-19/ Casablanca : Reportage au cœur des services de réanimation du CHU Ibn Rochd    Hommages olympiques du roi Mohammed VI à Soufiane El Bakkali après son sacre    Eagle Hills livre la première phase de « Rabat Square »    Le Parlement Jeunesse du Maroc tient sa 3ème session législative    Israël accuse et menace l'Iran qui rejette toute implication    Lancement du Guide de la procédure d'extradition    Le Chef d'Etat-major de l'Armée de Terre des Etats-Unis reçu par le ministre chargé de l'Administration de la Défense Nationale    JO-2020 : El Bakkali offre au Maroc l'Or olympique    Une coupe spectaculaire... sur les traces de la Botola    Dissolution de la direction technique nationale et gel de toutes les activités    Rabat/plage des Oudayas : Le surf de plus en plus populaire (Reportage)    Amrani met en exergue les choix visionnaires de Sa Majesté le Roi    Baisse des revenus des sociétés de financement en 2020    Ministère de l'Economie, des Finances et de la réforme administrative. Un nouvel organigramme entre en vigueur    Pfizer et Moderna augmentent le prix de leurs vaccins contre le Covid    L'intérieur dément les allégations sur la désertion des Forces auxiliaires à Sebta    Dalsinky, l'artiste qui réunit sculpture et peinture (Interview)    La découverte: Imane Benzalim, une femme de chœur    Fatima Regragui tire sa révérence    Le groupe marocain Asif est de retour avec « Balbala »    Couvre-feu à 21H, interdiction des déplacements, fermeture des salles de sport...le gouvernement annonce de nouvelles restrictions    Hussein Arnous chargé de former un nouveau gouvernement syrien    Chambres professionnelles : plus de 12.000 candidats aux élections    L'ancien maire de Fès quitte l'Istiqlal face au «dévoiement de la ligne» du parti    Affaire Ghali : L'étau se resserre autour de l'ex-chef de cabinet de Gonzalez-Laya    Sites marchands/e-marchands. Les transactions par cartes bancaires atteignent un chiffre record    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 2 août 2021 à 16H00    L'ancien maire de Marrakech, Omar Jazouli, tire sa révérence    Inondations : la justice allemande enquête sur des soupçons de défaillances dans la gestion du système d'alertes    JO de Tokyo : « L'or » de la vérité a sonné    Allemagne : l'épouse d'un politologue soupçonnée d'espionnage pour Pékin    Arts plastiques: belle initiative, noble dessein    Meknès : Trois faussaires de billets de banque mis sous les verrous    Sports équestres / Dressage : Honorable performance de Yessin Rahmouni aux JO    Mesures sanitaires : en Allemagne, confrontations entre manifestants et policiers    L'actrice Fatima Regragui n'est plus    L'actrice marocaine Fatima Regragui n'est plus !    Mort de Fatima Regragui, actrice populaire et engagée    Demande sur le cash : Une hausse "exceptionnelle" en 2020 (BAM)    Le rabbin Abraham Joulani félicite SM le Roi à l'occasion de la Fête du Trône (Vidéo)    Climat: le seuil de +1,5°C risque d'être atteint d'ici 2025, avertit l'ONU    Des millions d'Américains menacés d'expulsion    Covid-19 : L'OMC met en garde contre l'inégalité vaccinale pour la reprise économique    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Mémoire amazighe : Symphonie plastique
Publié dans Albayane le 21 - 07 - 2010

Driss El Oumami, artiste peintre et designer, nous invite à explorer son univers épuré, idéalisé et plastiquement stylisé où les scènes sont meublées par les traces imaginatives de l'acte gestuel et des êtres à part entière de l'élément vivant relatif à des formes qui se référent à la mémoire amazighe, et ce à l'hôtel Sheraton à Casablanca. Un univers passionnant, à la fois pictural et scriptural, qui se présente comme un mélange harmonieux des formes et des tonalités. Cette profonde sensibilité plastique en filigrane fait de cet artiste une référence dans la peinture marocaine contemporaine.
Ses tons chromatiques chargés d'un symbolisme naturaliste font allusion à un macrocosme bien structuré qui émane de la nature intérieure de l'artiste, pour mettre en abîme la dimension intrinsèque et ésotérique des figures et des couleurs : la quintessence de son vécu et de son imaginaire populaire.
Coloriste alchimiste, Driss El Oumami exploite avec maîtrise et doigté des signes “identitaires” et “narratifs” pour ne pas limiter le champ de l'œuvre exécutée sur peau. Il s'agit d'un ensemble distingué des structures visuelles d'ordre graphique qui sont parfois libres, parfois canoniques. C'est tout un carrefour des signes polyformes peints qui connotent le monde narratif de son identité collective.
Au-delà des formes et des signes, l'acte pictural dans sa dimension mystique puise ses sources dans le réservoir de l'art amazigh. Le sens du caché suggéré chez cet artiste chercheur inaugure la quête de la révélation et de la philocalie vouée à un retour aux sources.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.