Made in Morocco. Comment booster les marques marocaines ? (VIDEO)    Billetterie de Wydad-Ahly : 10.000 billets pour le Wydad, 10.000 pour Al Ahly, 5 000 pour les sponsors et 20.000 pour le grand public!    Qui est Salvador Ramos, le tireur d'Uvalde ?    Partygate: Un rapport accuse Boris Johnson qui refuse de démissionner    AZIZ, l'intellectuel révolutionnaire, qui a su lier la pensée à l'action    Des milliers de traversées de la frontière entre le Maroc, Ceuta et Melilla une semaine après son ouverture    Le Maroc accueille une réunion de militaires et civils libyens    Guerre en Ukraine : Trois mois déjà et pas de paix en perspective    Meurtre de Shireen Abu Akleh : Washington pour une enquête «complète et transparente» mais pas à la CPI    Sahel : Une crise alimentaire aiguë pointe à l'horizon    Salon Milipol Qatar : Abdellatif Hammouchi rencontre Khalid bin Khalifa Al Thani    Sahara, UE, ONU, Espagne, Palestine : Retour sur les attaques des responsables algériens visant le Maroc [Desintox]    Vidéo. Sélection nationale: Vahid défend ses choix    AC Milan: Ibrahimovic s'absentera de sept à huit mois    Covid-19/Maroc : 17 cas sévères admis en REA au niveau national et 9 sous respiration artificielle    Solar Orbiter révèle les images les plus précises jamais obtenues du pôle Sud du Soleil    Le Museo Arqueológico Nacional célèbre les liens entre le Maroc et l'Espagne dans sa nouvelle exposition    Couverture médicale pour les agriculteurs : 4 conventions majeures signées à Rabat    Nadia Fettah prend part aux assemblées annuelles de la BAD    Equipe nationale : La liste des convoqués pour les matches contre les Etats-Unis, l'Afrique du Sud et le Liberia, dévoilée    Vahid officialise le retour de Mazraoui, Harit et Taarabt    Brahim Ghali, génocidaire en chef du Polisario : Madrid a «des factures en attente qu'un jour elle devra payer»    Menace des attentats du Polisario. La stratégie de l'Algérie pour déclencher un conflit généralisé avec le Maroc ?    Canada : Consulat mobile au profit des Marocains de l'Alberta    Sahara: le Suriname exprime son plein soutien au plan marocain d'autonomie    La Journée mondiale de l'Afrique célébrée ce mercredi 25 mai    Sélection nationale: voici la liste des joueurs convoqués par Vahid Halilhodžić    «Casa-Paris», le beau duo d'Issam Kamal et AliceCatDesigner    Une Mercedes de 1955 vendue 135 millions d'euros, record mondial pour une voiture aux enchères    Le temps qu'il fera ce mercredi 25 mai 2022    Errachidia: l'effondrement d'un mur fait trois morts    Les températures attendues ce mercredi 25 mai 2022    Emballage en papier: Smurfit Kappa choisit le Maroc pour son premier investissement en Afrique    Maroc-Israël : Focus sur les solutions de gestion intelligente de l'eau    Variole du singe au Maroc : les 3 cas suspects testés négatifs    L'espace maroco-italien invite Mohamed El Jem et sa troupe chez Da Vinci    Chelsea passe des Russes aux Américains    Visite au Maroc du chef d'Etat-major général des Forces armées mauritaniennes    Variole du singe : la flambée des cas reste « maîtrisable », selon l'OMS    Gestion de l'eau : Les recommandations clés de Nizar Baraka en matière de gouvernance    Agroalimentaire : Oland Group inaugure 4 nouvelles lignes de production de fromage fondu    Fusillade au Texas. Biden tire sur le lobby des armes    Zone industrielle Ain Sebaa- Hay Mohammadi : 100 ans et pas une ride ! (VIDEO)    Les couleurs du Maroc brillent à Cannes pour la troisième année consécutive    SIEL : la 27e édition célèbre la littérature africaine    Salon du livre : Les voies du SIEL mènent à Jaouad Bounouar    Chelsea : Hakim Ziyech voudrait changer d'air cet été    27è SIEL : Bensaid s'attend à une édition réussie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le redressement économique, talon d'Achille du gouvernement
Publié dans Albayane le 17 - 01 - 2022


Par Omar EL MRABET – MAP
C'est le principal défi de l'Espagne en 2022 : La reprise économique. Pour le pays, durement touché par la pandémie du Covid, l'enjeu sera de redresser son tissu économique, particulièrement le tourisme, en s'appuyant essentiellement sur les fonds européens frais destinés à atténuer l'impact de la crise.
La révision générale à la baisse des prévisions de croissance pour 2021 fait que l'économie espagnole commence l'année 2022 avec moins de dynamisme que prévu, même si les analystes estiment que le PIB augmentera de plus de 5% l'année prochaine.
L'accélération de la mise en œuvre des fonds européens sera le principal pari à relever pour consolider la reprise économique et augmenter la croissance du PIB en 2022, dans un contexte où les réformes structurelles doivent se poursuivre et où la déferlante du Covid-19 menace l'activité des principaux secteurs du pays.
L'évolution du PIB dépendra en grande partie de la capacité de l'exécutif à accélérer le déploiement des fonds européens et de l'impact négatif que la situation épidémiologique pourrait avoir sur l'économie, ainsi que de la persistance de taux d'inflation élevés et de goulets d'étranglement dans la chaîne d'approvisionnement mondiale.
Après les premiers versements de 19 milliards d'euros de l'Union européenne en 2021, l'Espagne espère recevoir 18 milliards supplémentaires en 2022, bien que le montant alloué dans le budget général de l'Etat soit de 26,9 milliards.
Selon les chiffres du gouvernement, les communautés autonomes et les entités locales ont reçu 15 milliards d'euros, ce qui place le niveau d'exécution pour 2021 à 73% du montant budgétisé.
Le déploiement des fonds et le choix de projets véritablement transformateurs auront un impact sur le progrès économique en 2022 et sur l'augmentation de la croissance potentielle de l'économie espagnole.
L'inflation élevée est l'un des grands défis de 2022, car un phénomène initialement transitoire risque de devenir plus durable, selon les experts, si les entreprises répercutent toutes les augmentations de coûts sur les prix finaux ou si les salaires augmentent dans les mêmes proportions.
Le gouvernement devra également faire face au contrôle du prix de l'électricité, qui a commencé l'année à des niveaux record sur le marché de gros, à l'instar de ce qui se passe dans d'autres pays européens. De ce fait, l'exécutif de coalition s'est engagé à continuer d'appliquer des réductions de taxes et de charges sur les factures d'électricité pour éviter qu'elles ne s'envolent.
Les prix élevés de l'électricité s'ajoutent à l'augmentation progressive du prix de nombreuses autres matières premières au niveau international, ce qui, avec les goulets d'étranglement dans l'approvisionnement en composants, affecte de plus en plus les coûts de production de l'industrie espagnole, y compris l'industrie automobile, qui est encore loin de retrouver le niveau de ventes qu'elle avait avant la pandémie.
Avec l'industrie, un autre grand secteur économique touché par la pandémie, celui du tourisme, qui contribuait à environ 15% du PIB et qui, en 2020, représentait moins de 5%.
Au cours de l'année 2022, le tourisme et l'hôtellerie tenteront de retrouver leur élan, même si le secteur lui-même exclut de retrouver les niveaux antérieurs à la pandémie avant au moins 2023.
L'accord entre le gouvernement et les partenaires sociaux, l'un des rares de ce type dans l'histoire récente de l'Espagne, a permis de clore l'année 2021 par une réforme du travail exigée par l'Union européenne pour ses fonds de relance.
Toutefois, l'accord doit obtenir en 2022 l'aval du Parlement, et plusieurs partis dont les voix sont nécessaires au gouvernement de coalition ont déjà prévenu qu'ils exigeraient des amendements pour soutenir le compromis, dans un difficile exercice d'équilibre pour répondre aux exigences établies par Bruxelles.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.