Le japonais Nippon Express se renforce au Maroc avec l'ouverture d'une filiale    Météo: les prévisions du mercredi 28 septembre    Les prévisions météorologiques pour ce mercredi 28 septembre    "Les Impériales 2022" célèbre les marques, les agences et les campagnes qui ont brillé en 2020 et 2021    Sécurité : Hammouchi reçoit le chef de la police en Mauritanie    Maroc-UE : Entretien téléphonique entre Ursula von der Leyen et Aziz Akhannouch    Sécheresse : Le Maroc suspend la subvention des cultures de pastèque et d'avocats    Le Chef du gouvernement s'entretient au téléphone avec la présidente de la Commission européenne    "Le bleu du caftan" représentera le Maroc dans la présélection des Oscars 2023    Sortie du Trésor à l'international : Les conditions "de plus en plus difficiles" (Jouahri)    Botola Pro D1 et D2 : Le programme    Maroc – Paraguay : Les Lions de l'Atlas et l'Albirroja se neutralisent (vidéo)    le prince héritier Mohammed ben Salmane nommé Premier ministre Politique    Santé : Un contrat-programme pour la création de près de 16 000 emplois industriels au Maroc    Maroc – Paraguay : Composition officielle des Lions de l'Atlas    Murcie : La sélection du Maroc U20 de football s'impose face au Chili    Tanger-Med: saisie de pièces en or d'une valeur de plus de 500.000 dirhams    Maroc : 9 morts après la consommation d'alcool frelaté, 2 arrestations    Une caravane de l'Association Moltaka B'ladi pour la citoyenneté cible 950 bénéficiaires    Abdellatif Hammouchi reçoit le patron de la Sûreté nationale en Mauritanie    فيروس كورونا : الحالة الوبائية تتميز بانتشار جد ضعيف للفيروس بالمغرب    Shakira va être jugée en Espagne pour fraude fiscale    Vidéo / Festival « Symphonyat » : A la rencontre d'artistes de la 2ème édition    Inclusion financière des artisans :convention entre le ministère du Tourisme et Crédit agricole    Nul fou mais en trompe-l'oeil entre Angleterre et Allemagne    Covid-19 : l'épidémie poursuit son déclin au Maroc    Le Conseil de la concurrence dénonce l'absence de toute concurrence sur les prix et la forte concentration du marché    Sommet de la Ligue arabe: le ministre algérien de la Justice reçu par Nasser Bourita    Le Maroc lance un appel à l'Algérie pour reprendre le processus des tables rondes    Football pour amputés: «L'équipe nationale en stage de préparation en Turquie»    Politiques culturelles. Le Maroc participe aux travaux de Mondiacult de l'UNESCO    Questions à Yasmean, DJ marocaine: «Je joue des genres électroniques différents et «pointus»»    M. Akhannouch représente SM le Roi Mohammed VI aux funérailles d'Etat de l'ancien Premier ministre japonais feu Shinzo Abe    Pénuries alimentaires et crise financière aggravée en Tunisie    L'Italie a voté – à l'extrême droite, craintes en Europe    Ukraine : les «référendums» auront des «conséquences» sur la sécurité des régions annexées, dit le Kremlin    Voici le temps qu'il fera au Maroc, ce mardi 27 septembre 2022    Béni Mellal: plusieurs blessés dans un terrible accident d'autocar (PHOTOS)    Le programme complet du Festival Moga, cinq jours de fête et une soixantaine d'artistes    Abdelfattah El Harraq, une figure du sport à la télé, est décédé    Fakhreddine Rajhi fait l'éloge de Walid Regragui    Le torchon brûle entre le comédien Taliss et «un collègue» (PHOTO)    La Bourse de Casablanca démarre dans le vert    Le 1er Rabie-I 1444 correspond au mercredi 28 septembre 2022, Aid Al Mawlid Annabaoui célébré le dimanche 9 octobre    Tunisie: Un nouveau parti politique annonce son boycott des prochaines législatives    Zone euro : La BCE prévoit de poursuivre la remontée de ses taux d'intérêt    Interview avec Nawal Sfendla : « L'Everest est mon rêve ultime »    Le Roi Mohammed VI adresse un message de condoléances à la famille de feue Aïcha Ech-Channa    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Les sociétés cotées marocaines ont investi 14,7 MMDH en 2021
Publié dans Albayane le 11 - 05 - 2022

Les sociétés cotées à la Bourse de Casablanca ont bien résisté aux aléas de la crise sanitaire en matière d'investissement durant l'année écoulée. Selon les chiffres de BMCE Capital Global Research (BKGR), ce sont pas moins de 14,7 milliards de dirhams (MMDH) qui ont été dépensés en investissement (CAPEX) en 2021, soit une hausse de 26,2% en glissement annuel.
Cet effort d'investissement des sociétés cotées confirme, en dépit de la recrudescence de la crise sanitaire à certaines périodes de l'année 2021, la résilience de l'économie nationale et les signes de reprise soutenus par les champions nationaux qui continuent d'investir pour se remettre sur les rails de la croissance économique et de l'emploi. Parmi les 74 sociétés cotées à la Bourse de Casablanca, c'est Maroc Telecom qui arrive en tête du classement de ces entreprises leader de l'économie marocaine avec une part de 38% de ces investissements.
Une prouesse de +62,8% par rapport à 2020 qui s'explique, selon les analystes de BKGR, par un retour à un niveau davantage normatif de ses investissements après une année teintée par la crise sanitaire. En seconde position se place le secteur minier avec 18% des investissements réalisés durant l'année 2021, dont 88% enregistrés par le Groupe Managem dans le cadre du développement de son projet cuprifère local à Tizert (Taroudant) et de ses projets aurifères internationaux au Soudan et en Guinée.
L'accélération de son rythme de développement avec l'ouverture de 27 nouveaux magasins en 2021, vaut au Groupe Label Vie, principal acteur marocain de la grande distribution, la palme du troisième investisseur en 2021, avec 9% du total des investissements réalisés par les valeurs indexées au MASI. Le secteur de l'agroalimentaire et des boissons n'est pas en reste avec une quote-part de 10%, réalisée principalement par Mutandis, groupe industriel marocain spécialisé dans les biens de consommation des ménages, dont les investissements ont porté sur l'acquisition de la marque américaine Season, leader de la conserve de sardines haut de gamme. Cette dynamique positive d'investissement trouve son sens dans l'amélioration des revenus globaux des sociétés cotées et l'allègement de leur dette nette.
Deux principaux indicateurs, soutenus par le secteur industriel, les sociétés financières et les assurances, qui témoignent du redressement progressif de l'économie nationale. En effet, l'année 2021 a été marquée par une progression de +9,5% du chiffre d'affaires des sociétés cotées à 252 MMDH, une évolution d'autant plus significative qu'elle représente un accroissement de +3,2% par rapport à la période de l'avant-crise sanitaire (2019).
Cette croissance a été portée, principalement, par le dynamisme commercial des industries. Les sociétés cotées à la Bourse de Casablanca ont également allégé le poids de leurs dettes au cours de l'année 2021 de 12,1% à 53 MMDH, profitant notamment de la baisse de l'endettement de Maroc Telecom de près de 18,3%. Selon le spécialiste financier Zakaria Garti, les résultats des sociétés cotées confortent l'hypothèse d'un retour imminent à un niveau d'activité proche de celui qui prévalait avant la crise, précisant que cette dynamique résulte d'une "croissance de rattrapage" destinée à compenser les pertes accusées pendant l'année 2020, vécue dans l'ombre de la crise sanitaire.
Les secteurs ayant été le plus touchés par les répercussions de la pandémie sont ceux qui croissent le plus rapidement à l'instar des sociétés industrielles, portées principalement par les opérateurs miniers et gaziers, qui ont enregistré une croissance de +12,2%, contrairement aux banques, dont le produit net bancaire se situe en 2021 à +3,7%, ce qui démontre un taux de croissance normal, a-t-il expliqué. Après avoir mis en perspective les tendances de la croissance économique avec les revenus des entreprises cotées, Garti a noté que le taux d'investissement des valeurs boursières démontre manifestement une reprise économique sauf que celui-ci reste trusté par les grandes entreprises au même titre que l'allègement de la dette, ce qui ne reflète pas forcément les performances individuelles. Sur le plan des prévisions 2022, M. Garti a mis en lumière la hausse des prix des matières premières corrélée à la conjoncture internationale, relevant que les secteurs énergétiques poursuivront leur croissance, au même titre que les secteurs bancaire et des télécommunications dont l'activité n'est pas altérée par les effets de l'inflation.
Le spécialiste nuance, toutefois, que ces projections ne tiennent pas compte du scénario d'une inflation durable. Alors que la situation sanitaire tend à l'accalmie, plusieurs paramètres exogènes viennent perturber les prévisions de croissance de l'économie marocaine pour l'année 2022. Si le ciel s'est finalement montré clément permettant la résorption du déficit pluviométrique, le conflit russo-ukrainien et l'inflation mondiale restent les principaux facteurs d'inquiétude pour les opérateurs nationaux.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.