Kénitra : Réception en l'honneur des MRE    La Bourse de Casablanca clôture ses échanges en hausse ce jeudi    Immobilier : Mubawab Advisory annonce le lancement du Landscape Digital    Aérien : L'ère des billets à 10 euros est révolue, selon le patron de Ryanair    L'ambassadeur de Chine au Maroc : La Visite de Nancy Pelosi à Taïwan, « un évènement grave qui viole le principe d'une seule Chine »    Maroc/Covid-19: le dernier bilan de ces dernières 24 heures    Officiel : Vahid Halilhodzic demis de ses fonctions    Le Maroc, un partenaire stratégique « fiable et influent » au Proche-Orient et en Afrique    Colonies de vacances au profit des enfants d'Al-Qods à partir du 12 août    Saad Lamjarred profite pleinement de ses vacances au Liban (VIDEO)    Paulino Ros : «Les Marocains en Espagne ont changé la société et l'économie en mieux» [Interview]    La Colombie rétablit ses relations diplomatiques avec la RASD    Ukraine: 168è jour de guerre, inquiétudes sur la centrale nucléaire de Zaporijjia    Royaume-Uni: arrestation d'un des « Beatles » présumés de l'Etat islamique    Coopération militaire: l'axe Bamako-Moscou se renforce    Etude : Quand le changement climatique aggrave les maladies infectieuses !    Syrie : Offensive de l'armée sur la ville de Tafas    Panama : L'art culinaire marocain en vedette    5èmes Jeux / Solidarité Islamique / Turquie /Handball : Elimination de l'équipe nationale    Sport et éducation: La FRMSPH et l'ONEE pour un sport inclusif de l'environnement durable    Supercoupe UEFA : Le Real bat l'Eintracht et s'adjuge le Trophée    La Marine Royale porte assistance à 23 marins pêcheurs au large de Casablanca    Une rencontre de communication au profit des MRE à Khénifra    Autoroutes: ADM rappelle l'interdiction de rouler ou de s'arrêter sur la Bande d'Arrêt d'Urgence sauf en cas d'extrême urgence    Autoroutes: ADM rappelle l'interdiction de rouler ou de s'arrêter sur la bande d'arrêt d'urgence    Déradicalisation : Comment le Royaume gère ses détenus extrémistes ?    Casablanca : Une infirmière arrêtée pour corruption et remise de faux certificats médicaux    Chichaoua : Un homme découvert mort... Une enquête est ouverte    Mariage des mineures : il est temps d'abroger l'article 20 de la Moudawana    Perspectives économiques mondiales et inflation : Le Maroc reste malgré tout optimiste    Interview avec Hicham Lasri : « La majorité des films marocains sont des soap opéras »    Journées portes ouvertes à la SNRT : Des associations MRE témoignent de la promotion de la culture amazighe    Oussama Almouhandiz, un maquilleur cinémato-graphique à la quête de renommée mondiale    Ifrane : 22 sorbas au festival régional de Tbourida de la zaouïa de Sidi Brahim    Gucci Beauty fait sensation avec sa gamme de make-up pour peau foncée    2023 sous le signe du social    Banques: les créances en souffrance de près de 85 milliards de dirhams en 2021    Jeux de la solidarité islamique : 4 médailles de bronze pour le Maroc dans le sport-boules    L'apport des MRE au développement local mis en exergue à Kénitra    Football : La CAF annonce une Super Ligue africaine dès août 2023    Medradio à ses auditeurs : Grand Merci !    BCIJ: Interpellation à Tétouan d'un partisan de "Daech" très actif sur les réseaux virtuels    Washington révèle un plan iranien pour assassiner un ex-haut responsable américain    Les consulats français continuent « d'humilier » les Marocains en refusant à les demandes de visas    Casablanca : Une Journée nationale du migrant axée sur les Marocains du monde    Football : La FRMF et Halilhodžić discutent du départ du sélectionneur du Maroc    Oscars 2023: lancement d'un appel à candidatures pour sélectionner le long-métrage qui représentera le Maroc    PLF-2023 : La langue amazighe, une priorité gouvernementale    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le Parlement andin tient sa session ordinaire à Laâyoune
Publié dans Albayane le 05 - 07 - 2022

Réunissant la Bolivie, le Chili, l'Equateur, la Colombie et le Pérou.
La ville de Laâyoune a abrité, lundi, les travaux de la session ordinaire du Parlement andin, une première du genre tenue en dehors des Etats membres de cette organisation régionale.
Dans une allocution à l'occasion de cette session, présidée par le président du Parlement andin, Fidel Espinoza Sandoval, le président de la Chambre des conseillers, Naama Mayara, a souligné que le choix de tenir la session ordinaire de cette organisation à Laâyoune reflète l'excellence des relations bilatérales et multilatérales.
M. Mayara a noté que la commémoration du quatrième anniversaire de la signature d'un mémorandum d'entente entre le parlement marocain et le parlement andin offre l'occasion de se féliciter de l'atteinte des objectifs communs et des réalisations accomplies sur la voie du renforcement des relations institutionnelles bilatérales et de la promotion de la coordination dans les questions d'intérêt commun.
Les deux parties disposent d'importants atouts pour construire un modèle de coopération Sud-Sud, établir un partenariat économique générateur de bénéfices mutuels et lancer la dynamique des projets de développement humain et social, a fait observer M. Mayara.
Il a relevé que cet évènement est l'occasion de commémorer le quatrième anniversaire de la décision historique du parlement andin de soutenir le plan d'autonomie, sous souveraineté marocaine, comme étant une solution réaliste et crédible pour mettre fin à ce conflit artificiel.
En outre, le président de la Chambre des conseillers a relevé que les positions géopolitiques du Royaume et des pays andins les qualifient à jouer un rôle pionnier dans le système des relations internationales, d'autant plus que la Communauté andine est une plateforme d'accès à l'espace économique atlantique, et que le Maroc constitue la porte d'entrée vers le continent africain et le monde arabe.
M. Mayara a fait observer que la visite des membres du Parlement andin à plusieurs projets socio-économiques à Laâyoune leur a permis de prendre connaissance de ses atouts économiques, culturels et touristiques et de l'effort de développement dont bénéficient les provinces du Sud dans son ensemble, à l'instar des autres régions du Royaume, sous la conduite éclairée de SM le Roi Mohammed VI.
Pour sa part, le président de la Chambre des représentants, Rachid Talbi Alami, a indiqué que l'ouverture du Parlement marocain sur la zone andine reflète l'intérêt porté par le Royaume du Maroc à la coopération Sud-Sud et à l'établissement de canaux de dialogue avec des zones géographiques qui partagent les mêmes aspirations et ambitionnent de partager les expériences et expertises et unifier les positions pour défendre les causes justes de leurs peuples.
Dans ce cadre, M. Talbi Alami a noté que l'adhésion des deux Chambres du parlement, en tant que membre observateur au Parlement andin depuis 1996, a créée une dynamique positive dans l'interaction avec les représentants des peuples des deux parties.
Grâce à une diplomatie parlementaire active et volontariste, le parlement marocain bénéficie du statut de partenaire avancé auprès de cette organisation parlementaire régionale et devenu un interlocuteur clé au niveau du continent africain et du monde arabe.
Concernant la question de l'intégrité territoriale du Royaume, le président de la Chambre des représentants a aussi rappelé que le plan d'autonomie présenté par le Maroc a été hautement salué par la communauté internationale en tant que solution sérieuse et crédible en vue de mettre un terme à ce conflit artificiel.
Ce soutien international grandissant à la marocanité du Sahara s'est concrétisé par l'ouverture successive de plusieurs consulats généraux à Dakhla et à Laâyoune, a-t-il fait remarquer.
Dans une déclaration à la presse, M. Sandoval a mis l'accent sur l'importance de la tenue du Parlement andin de sa session ordinaire à Laâyoune, exprimant sa volonté de consolider davantage les liens d'amitié avec le Royaume, en vue de tirer profit de l'expérience marocaine dans divers domaines, notamment les nouvelles technologies et le développement du capital humain.
Plutôt dans la journée, les membres du Parlement andin se sont rendus aux chantiers d'envergure réalisés et ceux en cours et ont été informés de la qualité des infrastructures éducatives, sportives, culturelles et socio-économiques et de santé s'inscrivant dans le cadre du modèle de développement des provinces du Sud.
Il s'agit des projets relatifs à la construction de la Faculté de médecine, de la Cité des métiers et des compétences, du Centre hospitalier universitaire, en plus du village des sports et la médiathèque municipale.
Le parlement marocain et le parlement andin avaient signé, en juillet 2018 au siège de la Chambre des conseillers, un mémorandum d'entente visant à instaurer des canaux de communication et d'interaction parlementaires à travers l'échange de visites, d'expériences, d'informations et de documents.
En vertu de ce mémorandum d'entente, le parlement marocain bénéficie du statut de partenaire avancé auprès de cette organisation parlementaire.
Le parlement de la communauté andine est une organisation parlementaire créée en 1979 dans le but d'harmoniser les législations et d'accélérer l'intégration entre les pays membres de ce groupe.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.