Les consulats français continuent « d'humilier » les Marocains en refusant à les demandes de visas    Banques: un portefeuille de créance en souffrance de près de 85 MMDH en 2021    Medradio à ses auditeurs : Grand Merci !    BCIJ : Interpellation à Tétouan d'un partisan de « Daech »    Washington révèle un plan iranien pour assassiner un ex-haut responsable américain    Reprise des livraisons de pétrole russe en Slovaquie    CAF: la Super Ligue africaine dès août 2023    Halilhodzic sur le départ, Regragui pour le remplacer?    Elon Musk vend pour 7 milliards de dollars d'actions du groupe Tesla    Attaque à Tessit au Mali: 42 soldats tués    Fès se met au rythme de la Journée nationale de la communauté marocaine de l'étranger    Dakhla met en avant la contribution des MRE au développement local    Jeux de la solidarité islamique : Le Maroc décroche quatre médailles, dont une en or    Football : La FRMF et Halilhodžić discutent du départ du sélectionneur du Maroc    Maroc : Oujda célèbre les Marocains du monde issus de sa région    Safi : Les Marocains du monde au cœur de la Journée nationale des migrants    Sahara : L'Algérie courtise les nouvelles autorités colombiennes    Météo Maroc: températures maximales en légère hausse ce jeudi 11 août    Jeux de la solidarité islamique/Taekwondo: Abdelbasset Wasfi décroche la médaille d'or, Safia Salih et Nezha El Assal en bronze    Hammouchi reçoit le patron de la police espagnole    Le secteur de la santé se réforme, les financements s'annoncent lourds    Donald Trump suggère que le FBI pourrait avoir «placé» des preuves lors de la perquisition    Le Maroc organise des colonies de vacances au profit des enfants d'Al-Qods à partir du vendredi    Vague de chaleur vendredi et samedi dans plusieurs provinces du Royaume    Oscars 2023: lancement d'un appel à candidatures pour sélectionner le long-métrage qui représentera le Maroc    La FRMF convie Vahid Halilhodzic à une réunion qui déboucherait sur son licenciement    Global Policy Institute : Le Maroc se positionne comme un "hub d'affaires" vers l'Afrique    Bourse de Casablanca: Clôture en légère hausse    PLF-2023 : La langue amazighe, une priorité gouvernementale    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 10 Aout 2022    L'UE présente le « texte final » visant la réactivation de l'accord de Vienne    La Jeunesse Socialiste dénonce le terrorisme de l'entité sioniste    Une vie et demie pour la profession et la patrie    Un point de connexion pour se réunir et vivre une nouvelle expérience    Un autre coup cinglant au patrimoine de la ville    Education: le PLF2023 décline les grandes lignes de la réforme    « Surveiller » ! Le Maroc et la peu reluisante vocation des Apparatchiks d'Alger    Bejaad : Festival du cinéma et des arts plastiques    El Jadida : Entre les Doukkalis et le cheval, un lien particulier    Cinéma junior : Et de 5 pour le Festival éducatif de Soura    Vaccins contre le Covid: L'UE et Moderna anticipent les livraisons    La deuxième vague Omicron, c'est fini !    Hôpital: accord sur les rémunérations en retard des médecins    Première offre bancaire dédiée aux 12-17 ans : La Banque Populaire lance «Swipe»    Ligue des Champions de la CAF : Le WAC et le Raja exemptés du premier tour préliminaire    Badr Banoun marque son premier but avec Qatar SC    PLF-2023 : Donner un nouvel élan à l'emploi    Pourquoi Hamid Chabat s'est absenté de la 1ère réunion de la Coalition pour la démocratie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



À l'approche du jour J, la montée des prix se poursuit
Publié dans Albayane le 07 - 07 - 2022


Karim Ben Amar
Le prix du mouton de l'Aïd Al Adha poursuit sa hausse. À J-4, l'inquiétude se fait ressentir de plus en plus. À Tanger, tout le monde s'accorde à dire que les tarifs continueront de grimper. Au souk de Sidi Driss, le bétail y fait son entrée depuis quelques jours, mais cela reste tout de même insuffisant, étant donné qu'aucune baisse du prix n'a été relevée. Dès l'entrée du souk, la dénonciation de la hausse est le mot d'ordre. Toutes les races de mouton ont connu une flambée. Pour le Bergi, qui se négociait aux alentours de 45 Dhs le Kg pas plus tard que l'an passé, voilà qu'il varie désormais entre 55 et 60 dhs. Le Sardi, race prisée par les marocains se négocie à partir de 65 DH, soit près de 10 dhs de plus que l'an passé.
L'Aïd Al Adha de cette année restera donc sans doute, dans les mémoires comme étant le plus cher. Un éleveur de la région de Beni-Mellal a même déclaré à l'équipe d'Al Bayane que « parfois j'ai vraiment honte de proposer un mouton à 2600 DH. Je sais que c'est trop cher mais je ne peux pas faire autrement».
Un peu plus loin, un éleveur de la région de Khénifra a certifié que les prix ne pourront malheureusement pas baisser car il n'y a pas de bétail en abondance. «Il y a peu de têtes. Comme vous pouvez le constater, le souk est vide comparé à l'an passé. En termes d'offre de bétail, dans le souk de Sidi Driss, il y a moins du tiers si l'on compare à l'an passé».
La même source ajoute qu'« il est vrai que normalement les prix baissent à l'approche du jour du sacrifice, mais cette année la situation est tout autre. En plus de la hausse des prix de l'alimentation des cheptels, le transport est devenu beaucoup trop cher». Et de poursuivre, «l'an passé, nous avons payé 4500 dhs pour le trajet de Khénifra à Tanger. Cette année cela nous a coûté la bagatelle de 6500 DH, soit une hausse de 2000 DH».
Au-delà de la hausse générale du prix de l'alimentation pour bétail, les éleveurs dénoncent aussi la hausse du prix du carburant qui d'après-eux, a exacerbé cette flambée. «Cette année nous sommes conscients que de nombreuses familles ne pourront pas célébrer l'Aïd. Mais que voulez-vous, nous ne pouvons pas non plus vendre à perte».
Durant toute notre tournée, relevant que les prix varient entre 1500 et 4000 dhs, nous espérions trouver ce fameux mouton à 800 DH, comme l'avait déclaré le ministre de l'Agriculture, Mohamed Sediki. À ce prix-là, d'après un éleveur, on achète un mouton de deux ou trois mois, pas éligible pour le sacrifice puisque le mouton doit être âgé d'au moins 6 mois.
Cette annonce hasardeuse nous dévoile Ô combien ce gouvernement est en dehors des clous de la réalité du quotidien des Marocains. «Vous méritez mieux», disait-il....


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.