Le Maroc et la France appelés à préserver leur relation et à la projeter face aux nouveaux défis    L'Algérie procède à l'usage abusif des lois antiterroristes pour réprimer la société civile    DGSN : un commissaire de police placé en garde à vue    Abus de pouvoir et attentat à la pudeur : un commissaire de police placé sous écrou à Fès    1,7 milliard de dirhams pour la mise à niveau et l'équipement de cinq CHU    CNEWS VS Mehenni. Quelle mouche a encore piqué l'ambassade de France au Maroc ?    M. Moratinos exprime ses remerciements à SM le Roi pour Son soutien à la tenue à Fès du 9ème Forum mondial de l'Alliance des civilisations    EasyJet prévoit d'augmenter ses capacités sur le Maroc    Sahara marocain au Conseil de sécurité: consécration des tables rondes et renouvellement du mandat de la MINURSO    Le Bayern Munich explose le Viktoria Plzen et prend le large    Réforme de la retraite : enfin le bout du tunnel ?    «L'image et l'imaginaire dans le cinéma»    Regards croisés sur le partenariat euro-africain    Twitter : Métamorphose en «application à tout faire»    Maroc : Une première réunion de la commission chargée de la réforme de retraite    Rabat : Salah El Ouadie invité de la Maison de la poésie    Coupe du Monde 2030 : L'Ukraine rejoint la candidature de l'Espagne et du Portugal    Le ministre yéménite des AE dénonce le rôle de l'Iran dans l'émergence du séparatisme houthi    Attijariwafa bank et l'AMCI célèbrent les lauréats internationaux de la Coopération du Maroc    Une star de la téléréalité française obtient la nationalité marocaine (PHOTO)    Coronavirus au Maroc: 24 contaminations enregistrées ce mercredi, toujours aucun décès    Nouveaux détails sur le démantèlement de la cellule terroriste à Melilla    Le Grand Tanger va faire recours au dessalement pour couvrir ses besoins en eau    Refus du visa Schengen: protestations devant le siège de la Délégation de l'UE à Rabat (VIDEO)    Casablanca : «WeCasablancaFestival» revient pour une 3e édition du 6 au 8 octobre    Migration : Deux embarcations transportant des Marocains atteignent les côtes espagnoles    Leyton Maroc propose un emploi inédit à des étudiants d'Al Akhawayn    Mondial de football pour amputés : Le Maroc étrille l'Argentine (4-0) et file en quarts de finale    Sahara : José Manuel Albares rencontre Staffan de Mistura    Pénurie de céréales : le Maroc pourrait se tourner vers la France    Mondial de football pour amputés : Le Maroc écrase l'Argentine 4-0 et file en quarts de finale    Le Prix Nobel de Chimie décerné à 3 scientifiques dont un double Nobelisé    La problématique de l'eau au cœur de l'intrigue du roman de Siham Kartobi    Le Festival national du samaâ et de madih à Fès promet un show spirituel    Semaine des prix Nobel : tour d'horizon sur les heureux consacrés    Contribuables nouvellement identifiés:laDGI rappelle la prorogation des mesures d'encouragement    Algérie – Maroc, duel annoncé pour l'organisation de la CAN 2025    Valladolid : Jawad El Yamiq indisponible pendant un mois    Zelensky revendique des avancées « rapides » de ses troupes dans le Sud    La Bourse de Casablanca débute dans le vert ce mercredi    SAR la Princesse Lalla Hasnaa inaugure à Marrakech le Parc de l'Oliveraie de « Ghabat Chabab »    L'ANRAC délivre 10 autorisations d'exercice des activités de transformation et de fabrication du cannabis    Voici le temps qu'il fera au Maroc, ce mercredi 5 octobre    Omar Ngala Sylla et ses objectifs avec les Lions de l'Atlas    Espagne : feu vert du gouvernement au budget 2023    Algérie: 8 ans de prison ferme pour Saïd Bouteflika    Production audiovisuelle : Mehdi Bensaid rencontre des responsables de Netflix    ONU : Une sahraouie dénonce la responsabilité de l'Algérie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



L'hépatite C trop peu soignée à causes de « barrières » dans l'accès aux traitements
Publié dans Albayane le 10 - 08 - 2022

Les autorités sanitaires américaines ont alerté sur le nombre très important de patients souffrant d'hépatite C mais n'étant pas soignés, alors que des traitements contre cette dangereuse maladie sont disponibles depuis une décennie.
Elles ont appelé les compagnies d'assurance santé et les autres acteurs de santé impliqués à lever les obstacles, par exemple administratifs, compliquant l'accès à ces traitements vitaux.
Au total, moins d'une personne sur trois ayant une assurance santé reçoit un traitement contre l'hépatite C aux Etats-Unis dans l'année suivant son diagnostic, selon un rapport mardi des Centres de prévention et de lutte contre les maladies (CDC).
Le traitement antiviral consiste en la prise de pilules oralement pendant quelques semaines.
« Quasiment d'un jour à l'autre, nous sommes passés d'une infection chronique mortelle à quelque chose de facile à soigner », a souligné Jonathan Mermin, des CDC.
Mais le prix initial des traitements avait conduit de nombreuses compagnies d'assurance à créer des « barrières », a-t-il expliqué, et celles-ci sont parfois restées en place malgré un coût ayant fortement baissé ces dernières années.
Il a listé certains des prérequis pouvant être exigés: que des dommages au foie soient déjà observés pour commencer le traitement, qu'un médecin spécialiste soit impliqué, que le médecin reçoive une autorisation préalable de la part de l'assurance santé, ou que le patient n'ait pas bu ou utilisé de drogues depuis plusieurs mois…
« Aucune barrière, y compris de paperasse ou de profits, ne devrait empêcher l'accès à ces traitements vitaux », a martelé Jonathan Mermin.
La maladie, contre laquelle il n'existe pas de vaccin, se transmet essentiellement par le sang, et les plus hauts taux d'infection sont enregistrés chez les personnes de moins de 40 ans. Le mode d'infection le plus courant est via l'injection de drogues.
Les responsables sanitaires appellent ainsi à favoriser les programmes gratuits d'échanges de seringues usagées contre des propres.
Si elle n'est pas soignée, l'hépatite C peut prendre une forme chronique avec de graves complications, parfois au bout de plusieurs décennies, telles qu'une cirrhose ou un cancer du foie.
En 2019, l'hépatite C a contribué à la mort d'environ 14.000 personnes aux Etats-Unis (290.000 personnes dans le monde).
Et le nombre de nouvelles infections augmente dans le pays: il tourne aujourd'hui autour de 60.000 par an, soit quatre fois plus qu'il y a dix ans.
Les autorités sanitaires estiment que près de 40% des personnes infectées aux Etats-Unis ne savent pas qu'elles le sont.
Les CDC recommandent à chacun de se faire tester au moins une fois dans sa vie, et aux personnes à risque de le faire régulièrement.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.