Habib El Malki reçoit le directeur général de l'ISESCO    Tanger: des gérants de restos classés visés par des enquêtes (DGSN)    Règles de bonne gouvernance des émetteurs: L'AMMC livre son 1er bilan    BAM pessimiste sur la croissance    Tempête au sein du PJD    La Tour Eiffel évacuée après une alerte à la bombe    Secousse tellurique à Larache    Mineurs isolés en France: Darmanin se rendra au Maroc    Employabilité des jeunes: Lydec et TIBU s'allient    L'ONG Al Jisr crée un Fab Lab    COVID19: Retour progressif de la Omra    Centre d'immatriculation: suspension des services à Errachidia    Jilali Gharbaoui, hommage à un artiste consumé par sa passion    Derby Wydad-Raja : Le choc de la saison à ne surtout pas perdre    Le Serbe Zoran Manojlović nouvel entraîneur du MAT    Coronavirus au Maroc: mercredi 23 septembre, 2397 cas positifs…    Dakhla: des Subsahariens impliqués dans une sale affaire    Automobile : CDG Invest et le groupe Abdelmoumen signent un contrat d'investissement    La BERD octroie un prêt au Crédit Agricole du Maroc    El Guergarat: Mise en échec d'une tentative de trafic de 513 kilogrammes de chira    Retour probable de Munir El Haddadi en sélection: qu'en pensent les Marocains (VIDEO)    Retour progressif de la Omra : et le Maroc ?    Auto Info : Michael Jordan achète une écurie Nascar    Suivez le LIVE de l'émission « Ach Waq3 » de MFM Radio    Le PPS élu à la présidence de la commune Ouled Aissa à Taroudant    Ismahane Elouafi nommée au poste de Scientifique en chef à la FAO    Achraf Hakimi brille déjà sur les pelouses italiennes    Sofiane Boufal à la croisée des chemins    El Yamiq opte pour Valladolid !    Communiqué du bureau politique du PPS    La beauté de la langue et la richesse de la culture    Henri Konan Bédié appelle à la «désobéissance civile»    La Chine et les Etats-Unis s'écharpent à l'ONU    Gabon: La deuxième ligne de production de la CIMAF    Le roi Mohammed VI adresse un message au roi Salmane    Cinq individus déférés devant le juge d'instruction    Régulateurs des médias: La HACA a un nouveau allié en Afrique    Lutte contre le cash: ce que propose Jouahri    Vaccin anti-covid: un virologue marocain annonce une bonne nouvelle    Santé : Le ministre de la Santé tend la main au « secteur libéral »    Le complot planétaire. Nabila Mounib révèle tout    La sécurité en Afrique en débat    Un regard intelligent sur un monde désorienté!    L'Institut français de Meknès expose les graffiti de Reda Boudina    Malgré les critiques, Fati Jamali lance une nouvelle chanson (VIDEO)    «The Moderator» : Un film sur la violence à l'égard des femmes    «Artcurial» présente le bilan de sa première année de présence au Maroc    Cinéma. Nisrine Erraddi nominée à l'Académie de Sotigui    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Exposition collective à Agadir : «Poètes de la matière»
Publié dans Albayane le 10 - 05 - 2010

Les cimaises d'Art Gallery à Agadir accueilleront jusqu'au 3 juin une exposition artistique collective intitulée « Poètes de la matière ». De grandes figures de l'art contemporain marocain se réuniront pour donner libre court à leur verve.
Cette exposition se propose un clin d'œil sur une œuvre collective avec des affinités à la fois riches et diverses. Des sensibilités variées émergeant à travers des styles individuels recélant la vision créatrice de chaque artiste peintre. Le but est aussi de mettre l'accent sur l'imaginaire artistique de cinq emblèmes de la peinture contemporaine dont la réputation n'est plus à prouver. Il s'agit de Hassan Bourkia, Younes Khourassani, Tibari Kantour, Mohamed Bennani, Mahi Binebine et Khalil El Ghrib. Autant de talents qui sont invités à la confrontation de leurs styles et leurs visions picturales à la fois différentes et diversifiées avec comme fil conducteur le thème : «poètes de la matière». On y décèlera sans doute de la poésie, du rythme et de l'harmonie. Chacun des peintres nous exposera le temps de cette rencontre son propre langage poétisé conçu de couleurs, de formes et de matières.
Tibari Kantour nous a enchanté avec sa prosodie faite de compositions, de mouvements et de couleurs enchanteresses. Faisant de la nature sa première source d'inspiration, il s'abreuve à satiété de ses formes, courbes, couleurs et matières. Tout ce qu'elle offre est pour lui une substance d'abord à la réflexion et ensuite à la création. Ce n'est pas pour rien que l'écrivain Edmond Amran El Maleh le décrit comme un peintre et poète de la matière : « Maîtrise d'un art, savoir-faire précis et patient, spontanéité créatrice, éclosion de ces grandes et belles compositions qui maintenant assurent au travail de Tibari une ampleur, une résonance au-delà de toute limite. C'est le papier, produit de ses mains, le papier à lui seul qui, par le jeu subtil de ses métamorphoses, ordonne la composition : il est couleur, forme, mouvement et graphisme ; il est soie, dépaysement vers des cieux inconnus, ailes noires d'un papillon nocturne en cette composition ; il est présence, grains de peau, grains de vie frémissante sous les doigts. Une chose belle est joie pour l'éternité, a dit un poète anglais. Tibari Kantour, peintre et poète matière, souffle de vie, étincelle créatrice parmi les pierres sèches».
La poésie de Mahi Binebine s'est imprégnée d'un autre univers pictural gravitant autour du corps. Ce dernier est considéré dans l'œuvre de Binebine comme un refouloir de toutes les émotions humaines.
Le peintre et écrivain Hassan Bourkia s'intéresse de son côté au paysage. Ce natif de Béni Mellal s'installe dans un autre globe artistique fait de signes et symboles qui reflètent la pluralité du paysage naturel à travers une variété de couleurs intenses. L'artiste peintre donnera aussi à voir l'équilibre naturel qui régit notre existence.
L'œuvre de Mohamed Bennani, autre figure majeure de l'art contemporain, est la preuve tangible que la toile est une parole. Elle invite à la contemplation, au questionnement. Elle déclenche des sensations fortes chez l'autre, souvent de l'angoisse. Une conjugaison de couleurs et une juxtaposition de formes qui traduisent la dextérité intellectuelle et artistique de son créateur.
Younes Khourassani opte pour une vision artistique qui sort du lot, empreinte de différentes manifestations de la vie. On y trouve de l'ombre, de la lumière et de l'obscurité, du vide et du plein qui renvoient vers les différentes expressions de la vie.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.