Mohammed Abdennabaoui : Le ministère public veille à préserver l'activité de l'entreprise    Bank Al-Maghrib et la Banque Centrale d'Egypte renforcent leur partenariat    Hariri : «Le gouvernement a entamé ses réformes grâce aux manifestants»    Brexit: Guérilla attendue au Parlement britannique sur l'accord    Julian Assange, confus et bredouillant, devant la justice à Londres    SOS Méditerranée cherche de nouveau un port sûr pour 104 migrants    Le Salon du cheval: Une 12ème édition réussie    Safi : Ouverture d'une enquête judiciaire pour féminicide    Martil: Avortement d'une tentative de trafic de près de 600 kg de chira    Marrakech accueille son premier musée dédié au Patrimoine immatériel    Technopole Foum El Oued : Une cité du savoir et de l'innovation au service des jeunes    Concert pour la tolérance 2019 : Pari réussi    Les fantaisies d'un président!    Journées musicales de Carthage. Un festival courageux !    Azrou promeut la culture coréenne    Conformité fiscale/Personnes physiques : un cadre légal spécifique est en vue    Le Maroc rejoint le Réseau des Autorités de prévention de la corruption    PLF 2020: Les chiffres à retenir    Label'Vie. "Une valeur de croissance au profil résilient"    «L'écriture réhabilite la mémoire, efface la souffrance et interroge l'Histoire»    Akhannouch appelle à favoriser l'emploi des jeunes    Météo : Fortes pluies dans plusieurs régions du Maroc    Liban : Les manifestants ne décolèrent pas    Recherche scientifique. Un nano-satellite universitaire envoyé pour deux ans dans l'espace    Gouvernement. El Ouafi lâche la migration    Une belle leçon des joueurs botolistes    Accidents de travail. La facture fait mal aux entreprises    Solid'Action : Faisons des enfants des douars nos enfants !    Rabat : Arrestation d'un malade mental pour agression contre un muezzin    Au-delà d'une LDF    Attijariwafa bank décroche le titre «Top Performer RSE» de l'année    Production alimentaire : Le Maroc a atteint «un bon niveau» de couverture de ses besoins    Accès à l'information. Le parquet général secoue les tribunaux    Pour exercice de la médecine sans autorisation : Un Français épinglé à Marrakech    Météo: le temps qu'il fera ce lundi    Les enseignants cadres des AREF se remettent en grève    Calcio : La Juventus et Ronaldo enchaînent    Salon du cheval : La Sorba de Maher El Bachir remporte le GP S.M le Roi Mohammed VI de Tbourida    Belle distinction de Yasser Daho    L'ONMT veut développer le tourisme golfique au Maroc    La politique pénale du Maroc jaugée à l'aune des droits de l'Homme    Coppola travaille sur "Megalopolis", son projet de film le plus ambitieux    Participation marocaine au Festival des musiques "Oslo World"    Projection en Norvège du film "Paris Stalingrad" de la Marocaine Hind Meddeb    Salon du cheval: La Sorba de Maher El Bachir remporte le Grand Prix Mohammed VI de Tbourida    Les Botolistes proches de la qualification    CAN 2020 : Les joueurs locaux corrigent l'Algérie    Quand Donald Trump s'en prend à Bruce Springsteen et Beyoncé    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le Walkman est mort
Publié dans Albayane le 27 - 10 - 2010

C'est toujours étrange d'apprendre le décès d'un vieil ami. Encore plus quand on croyait qu'il était déjà mort de puis longtemps. Sony a en effet annoncé vendredi qu'il cessait la production de ses Walkman.
[Pour les plus jeunes d'entre vous qui ignorerait de quoi il s'agit, un Walkman, c'est ça, en photo ci-contre. Ou ça. Attention aux imitations]
Comme l'auteur de billet sur Crunch Gear, beaucoup d'entre vous ignorait probablement que l'inventeur du Walkman continuait de construire l'objet — et qu'il s'en vendait donc encore — tant les iPod et lecteurs MP3 avaient semblé remplir tout l'espace. A l'occasion de ce décès, révélé le jour anniversaire du lancement de l'iPod il y a neuf ans, on apprend donc que Sony a poursuivi ses envois, jusqu'en avril dernier, de cargaisons de walkmans à ses détaillants.
On trouvera donc encore des Walkman Sony d'occasion, sinon des appareils d'autres marques (le constructeur japonais a refilé le droit à des constructeurs chinois le droit d'en fabriquer, pas sous pavillon Sony), mais des Walkman Sony neuf, c'est bel et bien fini. Nous devrions trouver dans les jours à venir des oraisons funèbres pour ce petit appareil qui a révolutionné notre façon d'écouter la musique dans les années 80. Et de la partager. De créer nos propres compilations, de les façonner avec amour pour les passer aux copains. Et des copains, il y en avait. Sony a vendu 200 millions de Walkman à lui tout seul depuis qu'il les a lancés sur le marché en juillet 1979.
Difficile d'imaginer aujourd'hui ce que représentait cet objet à ce moment-là, rappelait samedi Josh Marshall sur TPM ; «aujourd'hui, soyons honnête, le Walkman ressemble à une grosse blague». Pour Marshall, la vraie révolution n'était pas tant la taille du balladeur que les écouteurs, «si petits et surtout capable de vous donner, collés à vos oreilles, un étonnant niveau de rendu audio.»
Et la cassette alors? Elle va mourir aussi? Pas vraiment, rappelle Geekosystem. Il reste encore des endroits où on pourra réécouter ces bonnes vieilles mix-tapes : dans la voiture, faute de docks et de prises jack pas encore montées en série, ou parce vous avez besoin de cet artifice pour y écouter l'assasin du Walkman.
Sony a également annoncé qu'il continuerait à construire ses Discman (un Walkman qui permet de lire ces CD comme son nom l'indique). Pour combien de temps encore ?


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.