Le PLF 2021 table sur des recettes ordinaires nettes de 236,9 MMDH    Mitchell Prather : « L'accès au financement reste la priorité des innovateurs et entrepreneurs marocains »    «Au Maroc, le E-learning n'a pas encore atteint sa maturité»    Samir Cherfan, vice-président PSA Moyen-Orient/Afrique : « Il y a un potentiel important au Maroc pour la voiture électrique Citroën Ami »    Comment la Turquie dame le pion à la France en Afrique    Zamalek-Raja reporté ? [Document]    Fès: un individu arrêté au niveau d'un barrage de police    Alerte météo: les villes où il va pleuvoir mercredi et jeudi au Maroc    Il existerait six types différents de coronavirus [Etude]    Dounia Batma s'exprime après son accouchement (PHOTOS)    Les Français ne décolèrent pas contre le New York Times    La CAF valide le report de la demi-finale « retour » Zamalek/Raja    Devises vs Dirham: les cours de change de ce mercredi 21 octobre    Champions League : tous les résultats (VIDEOS)    Sahara: le Burkina Faso réaffirme son soutien au plan marocain d'autonomie    EEP : Bientôt le big bang    Lutte contre la Covid-19 dans le secteur des fruits et légumes : L'expérience de Souss-Massa dupliquée dans cinq régions    Météo : Temps nuageux et pluie dans des régions du Maroc    Mobile Banking : Jouahri seul au monde ?    Ce que nous vivons: ouvrage collectif autour de la pandémie du Covid-19    Subvention des projets artistiques: Les précisions du ministre de la Culture, de la Jeunesse et des Sports    Coupe de la CAF: on connaît l'adversaire de Berkane en finale    Enseignant décapité en France: les derniers éléments de l'affaire    Subvention des projets artistiques : El Ferdaous fait le point    Le roi Mohammed VI a adressé un message de condoléances à la famille de feu maître Ahmed Dghrni    Coronavirus : Casablanca, Rabat, Tanger, Marrakech…la situation dans chaque ville    Maroc. L'école, un enjeu vital    Quatre tonnes de résine de cannabis saisies près d'Al-Hoceima    Installation de la Commission des droits de l'Homme de Fès-Meknès    Moscou prêt à un gel russo-américain du nombre de têtes nucléaires    La FIFA inaugure un programme exécutif de lutte contre le dopage    Diego Costa absent face au Bayern    Athènes demande à l'UE d'examiner la suspension de l' union douanière avec Ankara    Les Etats-Unis saluent le leadership de S.M le Roi dans les questions d'intérêt commun    L'Alliance du Pacifique réitère son appui au Plan d'autonomie au Sahara    Sahara marocain : Le «Polisario» poursuit ses provocations sous le regard de la MINURSO    Covid-19, pas de vaccin avant 2021    Marrakech: le musée Yves Saint Laurent rouvre ses portes    Institut français du Maroc : le post-Covid-19 sera digital !    Le match Zamalek-Raja sera-t-il reporté ? Les explications d'un ancien membre de la CAF    Benabdallah: «le quotient électoral n'est pas du tout une obsession des Marocains»    Un colloque dédié au secteur de la presse à l'initiative de l'ANME    Hakimi, l'ailier qui déborde d'ambition à l'Inter    Débat du siècle. Combattre l'économie turque mène en enfer    Boujemaâ Lakhdar, le maître    Le Maroc récupère 25.500 pièces archéologiques rares    Bolivie: Le dauphin d'Evo Morales vainqueur de l'élection présidentielle    Alerte météo : Fortes rafales de vent mardi dans plusieurs régions    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le niet de Rabat: Désignation par l'UA d'un prétendu «envoyé spécial» pour le dossier du Sahara marocain
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 02 - 07 - 2014

La réaction marocaine ne s'est pas trop fait attendre. Suite à la désignation par l'Union africaine (UA) d'un prétendu «envoyé spécial» pour le dossier du Sahara marocain, le Maroc a rejeté totalement la décision. Le ministère des affaires étrangères et de la coopération a fait savoir que le Royaume «ne se sent aucunement concerné par cette décision unilatérale».
«Le Royaume du Maroc, partie fondamentale et incontournable à ce différend régional, ne se sent aucunement concerné par cette décision unilatérale qu'il rejette totalement», précise le ministère des affaires étrangères et de la coopération dans un communiqué, réaffirmant que «le processus de recherche d'une solution politique définitive au différend régional au sujet du Sahara marocain est du ressort exclusif de l'ONU».
«L'UA n'a aucune base juridique ni fondement politique ou légitimité morale pour intervenir de quelque manière que ce soit dans ce dossier», souligne le ministère. En raison de «son parti pris radical et injustifié», l'attitude de l'UA dans ce dossier demeure «pleinement anachronique». L'UA est, en effet, la seule organisation régionale et internationale au monde à avoir intégré une «entité fantoche en son sein, en violation totale de la légalité internationale et en déphasage avec la position des deux tiers de ses propres membres», ajoute la même source.
Le communiqué poursuit que «les positions de cette organisation sont en contradiction avec le processus onusien en cours. De ce fait, elle ne peut prétendre à aucun rôle dans ce dossier, alors qu'elle s'aligne aveuglément sur les positions des autres parties et ignore complètement les résolutions pertinentes du Conseil de sécurité».
«Au moment où le continent africain est confronté à de nombreux défis liés à la paix et au développement, certaines parties connues pour leur antimarocanisme primaire prennent en otage l'agenda de l'organisation panafricaine», fait remarquer le ministère. Le Maroc, conclut le communiqué, appelle l'ONU et les membres du Conseil de sécurité à ignorer cette décision et à soutenir la facilitation menée sous l'égide des Nations Unies.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.