Six projets de loi d'aspect socio-économique adoptés    Sopriam inaugure un nouveau DS Store à Casablanca    La Douane met en service une nouvelle version de la plateforme digitale [email protected]    Aïd al-Adha 1442 : 5,8 millions de têtes d'ovins et caprins identifiés jusqu'au 17 juin 2021    ZLECAF et défis logistiques: Tanger Med appelé à jouer les premiers rôles    Marché des capitaux: les propositions de l'APSB pour redynamiser la Bourse    Arizona : un tireur circulant en voiture fait un mort et 12 blessés    USA: Un mort et 12 blessés dans une série de fusillades en Arizona    Pollution: 86,3% des déchets marins au niveau national sont en plastique    Une nouvelle ligne RAM Dakhla-Paris lancée    « Le cinéma arabe : Expériences, visions, enjeux », nouvel ouvrage de Mohamed Chouika    Marhaba 2021 : arrivée du premier navire au port Tanger Med [Vidéos]    Concours national de langue russe    Le réalisateur de télévision Chakib Benomar n'est plus    Tifinagh...et le football    SEM Pekka Hyvönen, Ambassadeur de la Finlande au Maroc : « Nous comptons faire du Maroc le pont entre la Finlande et les autres pays africains »    ONDA : 15 aéroports obtiennent le label "Airport Health Accreditation" de l'ACI    Prévisions météorologiques pour le vendredi 18 juin 2021    Coupes de la CAF : WAC et Raja pour briller sur le continent    Euro 2020: le Danemark tombe face à la Belgique (VIDEO)    Officiel : Sergio Ramos dit adieu au Real Madrid    Championnat d'Italie: Buffon de retour à Parme    MRE/Prix des traversées maritimes: un projet de décret adopté    CGLU : Boudra appelle à une réponse rapide aux exigences des villes africaines en matière de développement post-pandémie    Le Maroc, premier pays arabe et africain à devenir «Membre Associé»    Après Biden-Poutine, Moscou salue le « bon sens » américain sur le dialogue stratégique    Maroc/Covid-19: le bilan de ce jeudi 17 juin    Ouverture d'un hôpital privé à El Jadida    Météo Maroc: de la pluie attendue ce vendredi 18 juin    9 personnes arrêtées pour fabrication et vente d'armes blanches    Quatre ministres d'origine marocaine au sein du nouveau gouvernement israélien    La promotion des relations bilatérales au menu des entretiens de M. Bourita avec le président de l'Assemblée nationale de Serbie    Nouvelle consécration pour Fouzi Lekjaa    L'effet papillon et l'énergie créatrice    La justice met la pression sur l'armée espagnole    Sahara marocain: le Gabon apporte son « plein soutien » à l'initiative d'autonomie    RAM. Vols additionnels à partir de l'Europe: voici les détails (PHOTO)    Le projet de loi portant charte des services publics adopté à l'unanimité    Le chef du Hamas loue le rôle du Royaume dans la promotion de la paix    Botola Pro : Victorieux, le Raja revient à trois points du WAC    Championnat arabe d'athlétisme : les Lions de l'Atlas débutent avec 3 médailles au 1er jour    Botola / IRT-RCA (0-3) : Le Raja assure et se rassure    Législatives algériennes : les islamistes envisagent de faire partie de la prochaine coalition    Les Etats-Unis adoptent un jour férié commémorant la fin de l'esclavage    Le réalisateur marocain Chakib Benomar n'est plus    Le clip de la chanson est porté par Assaad Bouab : Jihane Bougrine sort «Serek F'Bir»    Exposition: Hé, voilà une abstraction ni arrogante ni froide !    Parution: roman trépidant d'une trahison    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La coopération économique entre le Maroc et le Japon appelée à se renforcer
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 23 - 03 - 2015

Le Japon est considéré, selon les dernières statistiques, comme le deuxième émetteur d'investissements directs étrangers (IDE), grâce à quelque 123 milliards de dollars investis à travers le monde, mais avec très peu en Afrique et encore moins au Maroc. Ce qui ressort de la première rencontre maroco-japonaise, organisée, samedi 21 mars, à Tanger.
Intervenant à cette occasion, l'ambassadeur du Japon au Maroc, Tsuneo Kurokawa, a appelé au renforcement de la coopération économique entre le Maroc et le Japon dans une logique gagnant-gagnant. Il a mis en avant les potentialités du Maroc permettant d'en faire une destination de choix pour les entreprises japonaises. Le diplomate a poursuivi que des mesures sont à l'étude visant le développement de l'environnement des affaires japonaises dans le Royaume. Parmi lesquelles «la mise en place d'un organisme représentant les entreprises japonaises au Maroc», a souligné M. Kurokawa.
En se basant sur le dernier rapport de l'Office des changes, «le Japon n'est encore que le 26ème partenaire du Royaume avec un volume d'échanges commerciaux de 5 milliards de dollars», a déploré le directeur du Centre régional d'investissement (CRI) Tanger-Tétouan, Omar Chraïbi.
Ce dernier a souligné, tout de même, l'importance de l'ouverture, en décembre 2014, d'une antenne de l'Organisation japonaise du commerce extérieur à Rabat. Ce qui confirme «la volonté du Japon de s'ouvrir sur le marché marocain», a affirmé M. Chraïbi.
Organisés par le CRI Tanger-Tétouan et l'Association des participants marocains aux programmes de l'Agence japonaise de coopération internationale (JICA), les travaux de cette première rencontre maroco-japonaise ont connu la présentation des potentialités de la région, dont les grands projets structurants réalisés ou ceux en cours de réalisation dans le cadre du programme royal Tanger-Métropole. Ce qui encourage «les milieux d'affaires japonais à explorer les opportunités d'investissement offertes par la région Tanger-Tétouan dans les domaines de l'aéronautique, de l'automobile, des composants électroniques ou encore de l'industrie agroalimentaire», a dit M. Chraïbi, soulignant l'importance de «ces secteurs où le Japon occupe le premier rang à l'échelle planétaire».
Parmi les activités marquant cette rencontre, la signature d'une convention cadre de partenariat entre le Forum mondial pour la solidarité humaine et l'avenir et l'organisation Maroc-Afrique. Cette convention s'assigne parmi ses objectifs principaux de «renforcer et consolider la coopération stratégique et institutionnelle Sud-Sud avec le soutien du Japon», selon les parties signataires.
Il est à noter que cet événement a été clôturé par l'organisation de visites au profit de la délégation japonaise, notamment au projet de reconversion de l'ancienne zone portuaire Tanger-Ville, Tanger free zone et la ville d'Asilah.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.