Maroc-Allemagne : L'ambassadrice de retour à Berlin, un message pour l'Espagne    Tunisie: La directrice de cabinet de Kaïs Saïed rend le tablier    Fondation Mohammed VI de Promotion des Œuvres Sociales : Un bilan conséquent et des projets prometteurs en 2021    CAN 2021. Une bousculade avant le match Cameroun-Comores aurait fait plusieurs victimes [Vidéo]    Sommet arabe : Tebboune envoie un nouveau message à l'émir du Qatar    Lydec renouvelle ses réseaux de Maârif    Des Wissams Royaux accordés à des fonctionnaires de l'Education nationale    Le pain ou la maladie: l'étendue du dilemme marocain    Covid-19 : Une sortie de la phase aiguë de la pandémie est possible cette année pour l'OMS    Banques: la position de change s'améliore    La Bourse de Casablanca débute ce lundi en légère hausse    Retour des l'ambassadrice du Maroc en Allemagne au cours de cette semaine    Les Houthis tirent des missiles contre les Emirats et l'Arabie    Présidentielle. Macron: « J'annoncerai ma décision en temps voulu »    USFP. Jawad Chafik: « Il n'existe aucun amendement servant l'intérêt de Lachgar! » (VIDEO)    Chelsea: Ziyech s'exprime après son superbe but contre Tottenham    CAN-2021: La Gambie se qualifie aux quarts de finale aux dépens de la Guinée (1-0)    CAN: tout ce qu'il faut savoir sur le match Maroc-Malawi    Sahara marocain: des experts US taclent l'Algérie    Maroc: reprise des cours en présentiel dans plusieurs écoles    Alerte météo: chutes de neige dans plusieurs villes du Maroc    Maroc/Covid-19 : le point sur la campagne nationale de vaccination à date du 24 janvier    Omicron au Maroc: le pic de la vague atteint (Dr Merabet)    Narjis El Hallak célèbre le baptême de sa fille: la cérémonie comme si vous y étiez (VIDEOS)    «L'homme est né pour se perdre dans l'étendue inconnue de son périple»    «Indigo» de Selma Bargach dans les salles de cinéma    Les Industries Culturelles et Créatives présentent une étude sur la transformation du secteur    Liban: l'ex-Premier ministre Saad Hariri annonce son retrait de la vie politique    Enquêtes de conjoncture: le HCP appelle les entreprises à souscrire à la plateforme digitale    Selim Amallah : « On devra être à 100% pour faire la différence »    Rapport de HRW: la partie réservée au Maroc présente des données « sans fondements ni réels ni juridiques    PL : Tottenham envisage d'enrôler Sofyan Amrabat    Covid-19: Que sait-on du sous variant d'Omicron BA.2 ? (Spécialiste)    La Fondation Zakoura fête ses 25 ans d'engagement en faveur du développement humain    L'écosystème marocain face à un nouveau risque, les abeilles désertent    CAN 2021: les Comores défient le Cameroun, la Guinée affronte la Gambie    Mondial (Qatar-2022)- Matchs barrage-Afrique. L'Algérie ... encore «sabotée» ?    HRW accusée d'implication dans une «campagne politique systématique hostile» au Maroc    Meknès : Restauration des mosaïques de Volubilis    Pour financer sa croissance, Mutandis augmente son capital à la bourse de Casablanca    Paris : La Bourse plonge nettement sous les 7.000 points    Aide à l'Ukraine: la Commission européenne prépare un nouveau « paquet » de 1,2 milliard d'euros    Stof, la punk attitude comme manière de vivre...Un documentaire fort et percutant à (re)voir en Replay    Passe Vaccinal : Entrée en vigueur dès ce lundi en France    Burkina Faso. Le président Kaboré détenu dans un camp militaire    Armand Boua révèle ses «enfants de Yopougon» et de Tanger chez Montresso    « Les constellations de la Terre », le paysage plastique au Maroc    La justice britannique examine la demande d'appel de Julian Assange pour suspendre son extradition    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Tarik, Khadija, Rachid, Najwa, Mehdi, Amine... la relève !
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 31 - 08 - 2015

Essaouira sur la liste USFP, Khadija Idrissi Janati est candidate à Casa sur la liste RNI, Mehdi Bensaid sur la liste PAM à Rabat, Rachid Elfakir - le plus jeune de tous les candidats- se présente sur la liste PND à Casa, Amine K Akesbi à Rabat sur la liste FGD… d'autres encore tels Najwa Koukous, Anouar Zyne, Mounir Aznail, Mehdi El Bayad… représentent – chacun dans leur ville – le renouveau de la classe politique. Ces élections, de par les nouvelles compétences y afférant, revêtent une importance primordiale. Elles ont pour première conséquence un chiffre record d'inscrits sur les listes électorales et un nombre élevé de candidatures jeunes et de candidatures féminines... une chance de renouveler, rajeunir et assainir la classe politique.
Je voudrais prendre le cas d'Essaouira -ville que je connais bien, comme exemple de ce que la jeune génération politique peut réussir. Tarik illustre à merveille cette jeunesse qui, passée par le mouvement associatif, s'engage à présent en politique. Souiri de naissance, militant associatif de longue date, il est aujourd'hui président de l'association Essaouira Mogador, il connaît chaque recoin de sa ville, les besoins de la population, les attentes de la jeunesse et – engagé dans le social, la culture, le sport - il connaît parfaitement les chances d'Essaouira, mais hélas aussi tous les problèmes laissés en suspens.
A l'image de tous ces jeunes qui se présentent aux élections communales, il est un homme de terrain, au contact avec ses concitoyens tout au long de l'année, et tout comme Mehdi, Anouar, Khadija, Rachid ou Najwa... il est un homme des réseaux sociaux, ce qui leur donne une vision de notre époque, que les vieux routards de la politique n'ont pas, eux qui n'apparaissent qu'au moment des élections .
Tarik a basé sa campagne sur le réalisme et l'espoir : Essaouira possède de très nombreux atouts mais il est plus qu'urgent d'y retisser du lien social, de redonner du sens au «vivre-ensemble», de lutter contre l'exclusion qui pousse tant de jeunes au désœuvrement (et pas en distribuant des billets de 200 dirhams), de redonner du crédit au mouvement associatif en cessant de l'instrumentaliser, d'avoir enfin une politique qui donnera aux talents artistiques, sportifs la possibilité d'émerger.
Tel est le triple défi qui se pose à Tarik et à tous ces jeunes et ces femmes qui se présentent à nos suffrages : rénover en profondeur la classe politique, restaurer la confiance et réussir à instaurer une nouvelle gouvernance de nos villes. Les paroles de SM le Roi le disent avec force : «Si nombre de citoyens ne s'intéressent pas beaucoup aux élections, et s'ils n'y participent pas, c'est parce que certains élus ne remplissent pas leur devoir comme il se doit… Aux citoyens, Je dis ceci : le vote est un droit et un devoir national. C'est une lourde charge qu'il vous incombe d'assumer. C'est un moyen que vous détenez entre les mains pour modifier la méthode de gestion quotidienne de vos affaires, ou de maintenir et consacrer la situation déjà en place, bonne ou mauvaise».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.