Flash hebdomadaire    Finale de la coupe de la CAF : La RSB en pole position    Bouskoura. Mort par asphyxie de 3 ouvriers dans un canal des eaux usées    Coopération bilatérale : Bourita s'entretient avec son homologue libérien    Rabat : Arrestation d'une quadragénaire qui vendait illégalement, des boissons alcoolisées    La FRMF reprogramme les matchs de la Botola Maroc Telecom : Le suspense jusqu'au bout !    49ème édition du cycle de conférences de la Fondation Attijariwafa bank : Valeurs éthiques et vivre-ensemble au centre des échanges    Le Festival international de musique andalouse à Casablanca    1er numéro du «Bulletin du patrimoine de Marrakech et de sa région»    Journée internationale : La diversité biologique célébrée à Rabat    Casa Transport lance les travaux d'une trémie au niveau de Ghandi    L'Arabie Saoudite intercepte des missiles visant la Mecque et Djeddah    Service militaire : Le nombre de candidats dépasse toutes les espérances    Abderrassoul Lehdari : «Si Aziz nous a appris la méthode, la rigueur, la maîtrise du sujet et l'esprit critique»    Huawei ne cédera pas à la pression de Washington, assure son fondateur    P&G renouvelle son opération solidaire "Iftar Saem"    L'ancien ministre RNIste, Taieb Bencheikh, n'est plus    Les professeurs universitaires annoncent un grève nationale    Casablanca-Settat : Destruction de 56 tonnes de produits alimentaires impropres à la consommation    CAN2019. Mascotte, plateforme de vente de billets... l'organisation s'active    Louzani et Blinda au Mondial mais pas en CAN    Kylian Mbappé élu meilleur joueur du Championnat français    Le CESE donne la parole aux citoyens    La CGEM octroie son Label RSE à Géocycle Maroc    Abdelhak Zerouali, le maître du monodrame    La Chambre d'agriculture de Draâ-Tafilalet primée en Tunisie    Aéroports du Maroc : Plus de 2,3 millions de passagers en avril    US – Iran : Téhéran minimise les risques de conflits malgré les menaces américaines    Les sans-papiers protestent à l'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle    Salon Viva Technology. Quid de l'offre Maroc ?    Edito : INDH évolutive    ''Avengers" se fait doubler par ''John Wick'' sur le box-office américain    Le "biz-Hoeness model" gagnant du Bayern    La sélection marocaine féminine de boxe remporte le tournoi international du Gabon    Et si notre amnésie était dégénérescente… ?    Ramadan et diabète riment obligatoirement avec des dispositions spécifiques    Divers    Ces Marocains dits de la 3ème et de la 4ème générations Tiraillés entre l'identité revendiquée et celle attribuée    WhatsApp attaqué par Pegasus    Projets d'extension de la SOMACA et de création d'un Institut de formation aux métiers de l'automobile à Casablanca    Mohamed Jalid Les intellectuels marocains ne sont pas suffisamment ouverts sur les médias !    L'humoriste Bassou offre un spectacle captivant au public r'bati    Meknès abrite son premier Festival international du film arabe    Egypte: Près de 17 blessés dans l'explosion d'un bus touristique    Caire. Au moins 17 blessés dans une explosion visant un bus de touristes    Une délégation de la Direction du PPS au Mausolée Mohammed V    Washington dans le bourbier vénézuélien…    Les Pays-Bas remportent l'Eurovision 2019    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Avec une part de 52% sur les 38,08 milliards de dirhams d'investissements projetés: L'industrie rafle la mise
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 31 - 12 - 2015

Le Maroc serait-il en train de s'industrialiser ? C'est du moins ce qui se dégage de la réunion de la Commission des investissements qui s'est tenue, mercredi 30 décembre 2015 à Rabat, en présence du ministre de l'industrie, du commerce, de l'investissement et de l'économie numérique, Moulay Hafid Elalamy. Une réunion qui place le secteur industriel en pole position des investissements projetés. En effet, sur les 21 projets de conventions et d'avenants aux conventions d'investissement, d'un montant global de 38,08 milliards de dirhams, approuvés lors de cette réunion, près de 20 milliards de dirhams proviendraient du secteur de l'industrie, représentant ainsi plus de la moitié du total des investissements projetés.
L'industrie : Championne des investissements
«L'industrie s'impose par son poids en matière d'investissement en plus de se démarquer en étant le principal pourvoyeur d'emplois en s'adjugeant près de 2.943 emplois sur les 4.467 emplois directs prévus par les investissements à venir», a relevé M. Elalamy. Et s'il préfère garder le silence sur la nature des projets prévus, il ne cache pas que «la chimie et l'agroalimentaire accaparent le plus gros du lot industriel». Dans le même sillage, le ministre a annoncé que cette forte dynamique de l'industrie fait que le secteur représente ainsi près de 66% du total d'emplois à créer. Par ailleurs, le secteur des télécommunications arrive en 2ème position avec plus de 16 milliards de dirhams, soit 42% des investissements projetés, mais, seulement 4% des emplois à pourvoir. Vient ensuite le secteur de l'énergie qui ressort en 3ème position avec seulement 5% des investissements projetés et 23% du total d'emplois à créer.
La part belle aux investissements nationaux
Avec près de 22,3 milliards de dirhams, les investissements nationaux représentent plus de la moitié des investissements projetés, soit 58%. Ce résultat est attribuable aux grands projets relevant des secteurs de l'industrie et de l'énergie. Pour leur part, les joint-ventures arrivent en seconde position avec 42% du total, essentiellement dans les grands projets relevant du secteur des télécommunications.
Les régions, oui ! Mais, Casablanca en tête…
Sans grandes surprises, les projets éclatés sur plusieurs régions raflent la 1ère position avec plus de 58% des investissements projetés, soit près de 22,23 milliards de dirhams. Arrive ensuite la région de Casablanca-Settat qui s'adjuge à elle seule 40% des investissements, soit près de 15,36 milliards de dirhams.
Ensuite, les régions de l'Oriental, Fès-Meknès et Rabat-Salé-Kénitra arrivent, respectivement, en 2ème, 3ème et 4ème positions avec un investissement cumulé de près de 680 millions de dirhams. De même, les projets situés sur l'ensemble du territoire national s'érigent en principaux pourvoyeurs d'emplois avec près des trois quarts du total des emplois prévus, soit près de 3.307 emplois.
Aussi, la région de Casablanca-Settat arrive en 2ème position, avec près de 860 emplois directs, soit 19% du total et la région de l'Oriental arrive en 3ème position avec près de 200 emplois, soit 5% du total, suivie de la région de Fès-Meknès avec 100 emplois, soit 2% du total des emplois à créer.
62,86 milliards de dirhams d'investissements en 2015
A aujourd'hui, deux commissions des investissements ont été tenues en 2015 avec au total 36 projets d'investissement examinés pour un montant global de près de 62,86 milliards de dirhams et 8.452 emplois directs et stables générés. Aussi, parmi les principales tendances ressortant de l'année 2015, les commissions ont relevé que le secteur de l'industrie reste en pole position en termes d'investissement et de création d'emplois.
En effet, avec plus de 20 milliards de dirhams, il représente près de 32% du total des investissements soumis à la commission des investissements. De même, il s'érige en principal pourvoyeur d'emplois avec près de 3.068 emplois, soit près de 36% des emplois à créer.
Une autre tendance veut que les joint-ventures représentent près de 53% des investissements projetés soumis pour approbation à la commission. Ce résultat est attribuable aux grands projets relevant des secteurs des télécommunications et de l'énergie. De même, la ventilation des projets selon leur région de localisation fait ressortir l'importance des projets répartis sur plusieurs régions avec près de 37% des investissements, soit plus de 23 milliards de dirhams. De plus, ces projets représentent les principaux pourvoyeurs d'emplois avec près de 60% du total et près de 5.007 emplois.
Les IDE tiennent bon…
Deux principales tendances ont caractérisé les investissements directs étrangers (IDE) en cette année 2015. La première est la progression des recettes des investissements directs étrangers de 14%, soit 29,2 milliards de dirhams à fin octobre 2015 contre 25,6 milliards de dirhams un an auparavant (en hausse de 3,6 milliards de dirhams).
Alors que la seconde concerne la hausse du flux net des IDE de 11,3% passant de 21 milliards de dirhams à fin octobre 2014 à 23,3 milliards de dirhams à fin octobre 2015, soit une hausse de 2,4 milliards de dirhams. Ce résultat est à attribuer à l'accroissement des recettes de 3,6 milliards de dirhams, plus important que celui des dépenses évalué à 1,2 milliard de dirhams.
A noter que, selon FDI intelligence, le Maroc est la première destination en termes d'IDE en Afrique du nord sur les cinq dernières années. Il a ainsi attiré 35% des projets destinés à la région. De même, en termes de projets à forte création d'emploi, le Maroc a attiré 45% d'emplois destinés à la région.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.