Gouvernement : Les contours de la majorité se préciseront au cours de la semaine prochaine    Production industrielle : Hausse de 19,9% de l'indice de la production au T2-2021    Sahel : Le chef de l'EIGS et mercenaire du « Polisario » tué par la force Barkhane    Attaque au Mali : L'ASMEX condamne les agressions contre les routiers marocains    JO et Jeux paralympiques : La Fondation Mohammed VI des champions sportifs rend hommage aux athlètes médaillés    Compteur coronavirus : 2.432 nouveaux cas, Casa, Rabat, Salé en tête de liste    Covid-19 : première baisse substantielle du nombre de cas hebdomadaires,    DGSN : Quatre responsables suspendus pour manquements dans l'exercice de leurs fonctions    Politique de vaccination : Le pragmatisme marocain    Covid-19: 2.432 nouveaux cas, plus de 17,2 millions de personnes complètement vaccinées    Technologie. Une nouvelle gomme increvable signée Michelin    Transport aérien: Emirates lance une campagne de recrutement mondiale incluant le Maroc    Elections du 8 septembre: la stratégie digitale des partis politiques disséquée    Les provinces du Sud connaissent un essor remarquable sur tous les plans    Attente...    PJD : après la déroute électorale, la dure thérapie de groupe    Libye : l'Egypte, le Maroc et la communauté internationale appellent les autorités à tenir les élections comme prévu    Israël : Vers le lancement d'un projet de fabrication de drones au Maroc    Le Maroc se dote d'une série de drones autonomes    M. Babou Sène, nommé Consul général de la République du Sénégal à Dakhla    ONDA : Plus de 3,56 millions de passagers internationaux entre le 15 juin et le 31 août    Technologie : Des fenêtres qui fournissent de l'énergie    L'économie mondiale va rebondir mais de manière inégale selon les régions    Initié par l'Ambassade des Pays-Bas au Maroc, un Demo Day pour couronner les 3ème Orange Corners Morocco    Contrôles continus: le ministère fait une annonce    La CDG intègre le programme DATA TIKA de la CNDP    Cinéma : L'Institut Français du Maroc rouvre ses salles de projection    Festival : la 14ème édition du Festival national du Zajal se donne à voir en digital    Botola Pro D1 / FAR-JSS (0-3) : Victoire méritée de Chabab Soualem    Le changement climatique pourrait pousser 1,9 million de Marocains à migrer d'ici 2050    Covid-19 : plus de 70% de la population chinoise entièrement vaccinée    Le Maroc reçoit 5 millions de doses du vaccin Sinopharm    Pakistan: 7 soldats et 5 terroristes tués au Waziristan du Sud    Hamdi Ould Errachid reconduit à la tête du conseil de Laâyoune-Sakia El Hamra    Classement FIFA: Les Lions de l'Atlas au 33ème rang    Interview avec Neta Elkayam : «Je m'intéresse à beaucoup de musiciens marocains contemporains»    Xander Pratt dévoile son nouveau titre en hommage à Casablanca    Radisson Hotel Group : Une expansion record au Maroc et en Afrique du Nord    Allemagne : le site fédéral des élections probablement visé par une cyberattaque    Retour sur la saga des héros paralympiques    «Lewy» et le Bayern surclassent encore le Barça    Lukaku tire Chelsea du piège du Zenit, Ziyech décevant    Match nul pour Séville, En Nesyri voit rouge    Abdelkader Bourhim: "Le sport, parent pauvre des programmes électoraux"    Le plus haut gradé américain craignait que Trump n'attaque la Chine    Cinéma : L'IF du Maroc rouvre ses salles de projection    Des ateliers consultatifs de la musique du 17 au 28 septembre    Arts plastiques : Samira Ait El Maalam expose sous le thème «Vortex»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Quatre auteurs primés
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 18 - 06 - 2009

Le Prix Grand Atlas (PGA) 2009 a été attribué, mardi 17 juin à Rabat, à quatre auteurs: Zakya Daoud, Mohamed El Ayadi, Hassan Rachik et Mohammed Tozy ainsi qu'au traducteur Mohamed Sghir Janjar. Le PGA «Essai» a été décerné, ex aequo aux ouvrages «Les années Lamalif» de Zakya Daoud (Tarik Editions et Senso Unico, 2007) et à l'ouvrage collectif « L'Islam au quotidien» (Prologues, 2007) de Mohamed El Ayadi, Hassan Rachik et Mohammed Tozy. Le PGA «Traduction» est revenu à Mohamed Sghir Janjar pour la traduction du français à l'arabe de l'ouvrage «Le Politique et le religieux dans le champ islamique» de Mohamed Chérif-Ferjani (Prologues, 2008/Fayard, 2005). S'exprimant lors de la cérémonie de remise des Prix, Jean François Thibault a indiqué que le PGA reflète l'importance accordée à la littérature francophone, instrument de pluralisme et de diversité qui appartient autant au Maroc qu'à la France. «Ce Prix, a-t-il ajouté, est en quelque sorte le point d'orgue annuel d'une action conduite par la France qui, au quotidien et sur le terrain, cherche à favoriser la publication de textes de qualité, à encourager les programmes de traduction et à rendre les livres accessibles à tous». L'ambassade, a rappelé le diplomate, contribue depuis quatre ans, en coopération étroite avec le ministère de la Culture, au développement de médiathèques publiques, avec l'ouverture de 70 points de lecture publique dont une dizaine de médiathèques dans le Royaume. Dans ce même élan, des actions inlassables sont entreprises en faveur de l'édition, de la publication de textes originaux qui attestent de la vitalité de la création littéraire au Maroc, a-t-il souligné. Le philosophe et intellectuel français et président du jury de cette 16ème édition, Régis Debray, a salué «un pays où de tels sujets peuvent être traité en toute sérénité». L'actuel président de l'Institut européen en sciences des religions a trouvé dans le livre de Zakya Douad, du courage pour écrire une histoire contemporaine pour contribuer à la modernité marocaine et une part d'analyse même si le titre est un «peu réducteur».
Pour l'ouvrage collectif «L'Islam au quotidien», Régis Debray l'a qualifié d'important, soulignant que c'est une recherche innovante qui peut être une source de travail pour alimenter une analyse. Ali Benmakhlouf, philosophe et membre du Jury, a de son côté indiqué que le PGA «Traduction» a primé un travail soigné répondant aux critères de respect du texte et la fidélité du contexte. Outre M. Debray et Benmakhlouf, le jury de cette édition est composé de Makram Abbes, Ahmed Alami, Jean-Robert Henry et Mounia Belafia et Samira Ezzel. Les lauréats primés lors des éditions précédentes comptent parmi les écrivains et intellectuels marocains les plus prestigieux. On y retrouve ainsi Hind Taarji, Driss Chraibi, Mohamed Ennaji, Mohamed Kabli, Abdou Filaly-Ansary ou encore Mohamed Bennis. Créé en 1991 afin de promouvoir l'édition marocaine, le PGA est devenu, au fil des ans, un rendez-vous incontournable de la vie littéraire et intellectuelle marocaine. Ce Prix récompense, alternativement, des œuvres littéraires, des œuvres pour la jeunesse et, depuis 2004, des traductions du français à l'arabe ou l'inverse.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.