Covid-19 au Maroc : 153 nouvelles infections et aucun décès ce samedi    Compteur Coronavirus : les nouveaux cas continuent leur augmentation, 153 contaminations en 24h    Amélioration de l'école publique : le ministère de l'Education lance un formulaire pour recueillir les avis des citoyens    Le Maroc récolte les fruits d'une riche expérience institutionnelle des Rois de la Dynastie Alaouite    RDC : au moins 1.284 cas suspects de variole du singe signalés depuis le début de l'année    La guerre en Ukraine sur fond de crise énergétique internationale, par Yassine Gamal    Températures prévues pour le dimanche 22 mai 2022    Tempête en Allemagne: un mort et près de 60 blessés    Yasmina Sbihi : «Les figures féminines de la sainteté sont des modèles de leadership» [Interview]    Les supporters de l'OCK interdits de déplacement à Casablanca    Bourse de Casablanca : Une nouvelle semaine dans le rouge    Guerre en Ukraine : Joe Biden valide l'envoi de 40 milliards de dollars d'aide à Kiev    Boxe: Khadija El Mardi sacrée à Istanbul vice-championne du monde des poids lourds    Variole du singe : pas de raisons de s'inquiéter selon Tayeb Hamdi    Nostalgie : Hassan Sefrioui, un grand dirigeant sportif de Tanger    LaLiga : Dénouement dans les courses à l'Europe et au maintien    Photos. Le Maroc et la France unis dans un exercice militaire aérien    Le Directeur Général de l'ONEE explore de nouvelles possibilités de financement avec la Suisse    L'Ambassade du Maroc au Sénégal réfute les allégations de l'ambassadeur palestinien à Dakar    Melilla a enregistré une secousse de magnitude 4    INTELAKA : 44 695 crédits accordés depuis le début du programme    Voici la date de l'Aid Al Adha 2022 au Maroc    Première édition de "Safi Investor Day" : la cité portuaire en émergence    Région de Casablanca: les prix des légumes ce samedi    Quand Rico Verhoeven danse sur du Chaâbi (VIDEO)    SM le Roi félicite le club de la renaissance sportive de Berkane suite à sa consécration à la coupe de la CAF-2022    Bono vainqueur du trophé Zamora    Le DG de l'ADM Anouar Benazzouz prend la présidence de la fédération routière internationale    France : grève au Quai d'Orsay le 2 juin contre les réformes qui décapitent le corps diplomatique    Nabila Mounib peut désormais accéder au parlement    ONU : engagement renouvelé aux objectifs du Pacte de Marrakech sur les migrations    Casablanca. Interdite d'accès en classe à cause d'une jupe: du nouveau dans l'affaire    Région de Khémisset: trois enfants meurent noyés    Maroc-Espagne: Plus de 2 600 véhicules ont déjà franchi les frontières    Dérives verbales de l'ambassadeur palestinien à Dakar : Hassan Naciri remet les pendules à l'heure    Etude : Vivre à proximité d'un feu de forêt augmente les risques de cancer    PSG où Real Madrid ? Mbappé se prononcera ce week-end    France : voici les 27 ministres du nouveau gouvernement Macron    Justice : réactivation de l'accord de jumelage maroco-belge    Le Maroc fait don d'un laboratoire de langues à l'Académie diplomatique en Mauritanie    Le Maroc appuie l'élargissement de la Convention contre la torture    Voici la météo pour ce samedi 10 mai 2022    Paris : Spectacle solidaire de D'jal le 29 mai au profit de l'association keepSmiling    Décès de l'acteur égyptien Samir Sabry à l'âge de 85 ans    L'icône de Jil Jilala, Hajja Sakina Safadi, n'est plus    Gnaoua Festival Tour dévoile sa programmation    Madrid : Présentation du 26e Festival de Fès des musiques sacrées du monde    Le projet de loi n° 66.19 sur le droit d'auteur adopté à la Chambre des conseillers    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Voitures de luxe : Attention à la contrefaçon !
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 12 - 08 - 2013

Si les sacs et autres vêtements contrefaits peuplent nos rues, la contrefaçon de voitures est plus rare, d'ailleurs on parle plus souvent de pièces de voitures contrefaites que du véhicule en lui-même. Mais depuis quelques jours, l'information fait le tour de la presse internationale.
En effet, des faussaires espagnols ont été arrêtés alors qu'ils transformaient des voitures de gamme moyenne en Ferrari ou en Aston Martin pour les revendre sur Internet à des prix défiant toute concurrence. La police espagnole a démantelé deux ateliers clandestins à Algemesí et Albalat dels Sorells, dans la région de Valence. Ils ont trouvé 19 voitures dont 17 fausses Ferrari (modèles F 430, F 430 et F 458 Spider Ferrari) et 2 imitations d'Aston Martin. Au total, huit personnes ont été interpellées: 5 à Valence et 3 à Madrid.
Elles étaient chargées de transformer et de commercialiser les nouvelles voitures. Les faussaires «confectionnaient eux-mêmes les pièces en fibre de verre qui servaient à transformer les voitures», explique le communiqué de la police. Selon un site espagnol, Madridiario, si des «pièces étaient trop difficiles à fabriquer, les faussaires les importaient d'Angleterre ou les commandaient directement via Ferrari».
Et pour que leurs copies deviennent encore plus réalistes, ils disposaient d'une boutique, qui élaborait pour eux et sur commande «les logos et signes distinctifs des marques en question», toujours selon la police espagnole. Ainsi, les faussaires proposaient, à titre d'exemple, une Ferrari pour la modique somme de 40.000 euros alors que l'authentique coûte plus de 200.000 euros. Mais ce qui est étonnant, ce sont les acheteurs qui, selon la police espagnole, étaient parfaitement conscients d'acquérir une contrefaçon.
C'est le représentant de Ferrari en Espagne qui, en tombant sur une annonce de vente sur un site, a décidé de porter plainte. Il a très rapidement repéré la supercherie puisque la marque au cheval cabré possède un historique de chaque vente de voiture et surveille minutieusement les marchés de l'occasion et des enchères.
Cette surveillance, que Ferrari garde secrète, a permis de retrouver de nombreuses voitures volées et maquillées. Suite à l'arrestation des faussaires, Ferrari, qui est en contact avec les autorités espagnoles, pourrait porter plainte pour violation des droits de propriété intellectuelle et fabrication présumée de répliques. Mais en attendant, le mystère reste intact quant à la provenance des véhicules servant comme matière première et Ferrari a invité les acheteurs de ces contrefaçons à se rendre à l'un de ses 200 showrooms répartis dans plus de 62 pays.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.