ONU : Chapeau aux casques bleus    Possible maintien du trend haussier des prix des carburants    Pronostics Cannes 2019    Tenue de la 6ème édition du SITeau à Casablanca    Des services bancaires à portée de clic : La banque privée à l'heure du tout numérique    Banque privée : Les principaux requis de succès    Festival Gnaoua et Musiques du Monde : 22 ans déjà !    Vidéo – WAC-ESS : Les supporters enflamment les gradins du complexe Moulay-Abdallah    Abus sexuels : Le Maroc classé 34ème pour la protection de l'enfance    Messi remporte le sixième Soulier d'or de sa carrière    Des morts et des blessés dans un accident de la circulation à Tanger    Ligue des Champions d'Afrique : Le Wydad évite le pire    Vidéo – Le WAC arrache le nul à 10 et ne se fait pas aider par la VAR (1-1)    Un juge suspendu pour avoir critiqué Donald Trump    Match nul pour le WAC    Noor Midelt I attribué au consortium mené par EDF    Mammifères    Un nouveau festival dédié à la «cuisine de rue»    Coupe d'Allemagne : La dernière danse de Robben    Lyon prépare son grand ménage d'été    La RSB tout près de sa première étoile africaine    Chine : Le contrat secret qui a sauvé des millions de vies    L'Unesco reproche aux assistants vocaux de véhiculer des "préjugés sexistes"    Délais de paiement des entreprises : L'Intérieur animé de bonnes intentions    Les personnes vivant seules souffrent plus de troubles mentaux    Les politiques de vaccination contre la rougeole insuffisantes pour contrer l'épidémie    S.M le Roi inaugure la section régionale du Centre national Mohammed VI des personnes en situation de handicap    Amir Al Mouminine préside la quatrième causerie religieuse du Ramadan    Habib El Malki : Les associations constituent un pilier essentiel pour les institutions    Recul des prix des actifs immobiliers au premier trimestre    Ces tournages qui ont tourné au drame : Resident Evil    Insolite : Enorme surprise pour des étudiants américains    Issam Kamal : Les textes de la chanson marocaine, à quelques exceptions près, n'ont pas encore atteint la qualité souhaitée    Evénements d'Al Hoceima : Le CNDH accueille des mères et membres de familles de détenus    Al Barid Bank: 16% des transactions réalisées via le canal mobile au T1-2019    «Génération Africaine, la force du design» : A la découverte d'une cinquantaine de designers africains    «En cas d'insuffisance rénale ou de dialyse, il faudrait s'abstenir de jeûner»    Khalid Naciri: «En hommage à celui pleuré, seul, à quatre mille kilomètres d'ici»    Certification de documents : L'administration traîne les pieds    Selon un rapport du Conseil de l'éducation : A peine 83.000 handicapés décrochent un job    Santé. Plus de 3,8 millions de rendez-vous en ligne    Mohamed Saïd Afifi, le «Hamlet» marocain    Theresa May pose les armes    Plus de 30.000 tentatives d'immigration clandestine ont été mises en échec en 2019    La guerre contre l'Iran n'aura pas lieu    La politique sanitaire exposée en séance plénière de la Chambre des représentants    L'Everest pour la 23ème fois    Pas de cessez-le-feu en vue en Libye : Haftar reçu par Macron à Paris    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





F.C. : Lahjouji élu pour quatre ans
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 13 - 05 - 2002

Abderrahim Lahjouji, candidat unique à la présidence, a été élu pour un mandat de quatre ans. Sa candidature ayant été cautionnée par 10% au moins des membres de chacune des 16 fédérations.
Décidément, le parc des expositions de l'Office des changes à Casablanca, est en passe de devenir un lieu mythique pour tout parti qui veut organiser son congrès, constitutif ou renouveler ses instances. Le parti de Forces citoyennes, nouvellement créé, vient lui aussi de passer par là. Son premier congrès s'y est tenu les 10 et 11 mai. Une nouveauté à souligner tout de même : le design de la salle a été relooké et la tribune a changé de place.
Cela fait six mois, que FC a tenu son assemblée constitutive, le 10 novembre 2001 à Casablanca. Six mois de préparation et de contacts. Et comme l'a dit Abderrahim Lahjouji, élu président sans surprise aucune, les six mois étaient nécessaires aux militants pour «se familiariser avec les structures, assimiler les orientations et les choix du parti et décider en toute conscience leur appartenance à Forces citoyennes ».
Il faut dire qu'il y avait du monde ce vendredi. Du monde des affaires certes, mais aussi de nouvelles figures appelées à enrichir le paysage politique national. Une forte délégation des provinces du Sahara. L'une des stars incontestées de la grande-messe fut Bouchaib Benhamida, une grande figure du BTP, avec sa barbe sel et poivre, qui se démenait entre les groupes formés ici et là, à la manière des militants issus des 8 mai 1968, le sourire en prime. Visiblement il y avait moins de jeunes, une respectable représentativité des femmes. Quant aux débats, tout porte à croire que FC veut se frayer son chemin dans la transparence interne la plus totale.
Des mécontents, il y en a eus, comme partout. Des qui crient au scandale, à la falsification et aux pressions… Mais tout cela n'empêche pas de dire que les travaux du congrès de forces citoyennes ont justifié l'attente des six mois et permis de mettre sur orbite une nouvelle formation libérale avec un zeste de discours sur la solidarité…
Les plates-formes politique, économique, sociale et culturelle, ainsi que les statuts et le règlement intérieur du parti ont été adoptés.
Rappelons que dans son allocution d'ouverture des travaux du congrès, M. Lahjouji a souligné l'"originalité" de l'action de ce nouveau parti, sa valeur ajoutée au paysage politique national depuis sa création il y a six mois et le rôle qu'il entend jouer sur la scène politique.
Pour lui, la période qui a séparé la date de constitution et la tenue du congrès a permis la mise en place des structures nécessaires pour le fonctionnement de cette formation et l'élaboration des plates-formes politique, économique, social et culturel. M. Lahjouji a fait part
de la détermination de "forces citoyennes" à mobiliser les compétences "qui ont été tenues durant longtemps à l'écart de l'action politique à cause, entre autres, de l'incapacité du discours des partis politiques à mobiliser les jeunes".
L'originalité de l'action de forces citoyennes, a-t-il ajouté, réside dans "la sélection des adhérents, particulièrement dans la perspective des prochaines élections, l'attachement aux valeurs de démocratie et l'assimilation des défis réels de la société marocaine". "Ceux qui contestent les choix de notre parti et nous accusent de marginaliser le rôle du politique, a-t-il dit, font en réalité l'amalgame entre la signification globale et réelle de la politique et la définition caricaturiste de ce concept".
Abderrahim Lahjouji, candidat unique à la présidence, a été élu pour un mandat de quatre ans. Sa candidature ayant été cautionnée par 10% au moins des membres de chacune des 16 fédérations que comptent Forces citoyennes.
Les 160 membres du conseil national ont eux été élus par vote secret. Les 40 membres qui formeront le comité exécutif de Forces citoyennes seront élus prochainement. Les travaux du congrès ont pris fin dans la nuit du samedi à dimanche.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.