Souhail: la décision opportune pour faire tourner la machine    Crise sanitaire : Vivo Energy Maroc offre une dotation en carburant aux véhicules médicalisés    91 nouveaux cas, 1275 cas cumulés ce mercredi à 18H, et 97 guérisons    Dr Souad Jamaï: «ce que le confinement a changé dans ma vie?»    Les Marocains bloqués à l'étranger sollicitent l'intervention du Roi    Les confessions de Benatia sur son passage à l'AS Rome    La culture, un réconfort en crise en période d'anxiété    La controverse fait rage entre les écoles privées et les parents d'élèves    L'Espagne retrouve l'espoir dans la gestion de la pandémie    A l'heure de la pandémie, la Pologne adopte le vote par correspondance…    Le Wisconsin vote en pleine pandémie    Aicha Lablak: «La priorité aux questions en liaison avec l'état d'urgence sanitaire»    BVC: les sociétés du Masi devraient verser près de 19,3 MMDH de dividendes    Un concours à distance pour dénicher les jeunes talents de Taroudant et Tata    Avis Locafinance : une flotte de véhicules à disposition du personnel soignant    Recherche Covid-19 : Les pays les plus actifs selon le Coronavirus Research Index    Coronavirus : 83% des entreprises en arrêt total de travail selon une étude    Coronavirus : Autoroutes du Maroc applique les dernières recommandations    Coronavirus : le GPPEM propose son expertise aux SDL    Confinement : l'Institut du monde arabe se virtualise et lance #LImaALaMaison    Grâce à la campagne : 24 élèves du douar Islane bénéficient de tablettes numériques    La récession de l'économie mondiale anticipée par Coface    Ahmed Ghazali : «Nous anticipons un réel effondrement des indicateurs d'activité»    Mobilité, logements et restauration assurés : Une chaîne de solidarité au profit du corps médical de Marrakech    En collaboration avec GE Healthcare : Ford produira 50.000 ventilateurs respiratoires dans son usine du Michigan    Une œuvre conçue en plein confinement : «Guelssou feddar», un nouveau single de la chanteuse Bouchra    Remaniement partiel : El Firdaouss nommé ministre de la Culture, Amzazi porte-parole du gouvernement    Pour une application stricte de l'obligation du port du masque    L'engouement culturel à l'ère du confinement    Mesures exceptionnelles pour le bon déroulement des travaux de la session parlementaire    Session du printemps : Les parlementaires en mode crise    Driss Lachguar : La grâce Royale est hautement noble et humaine    « Les Casques bleus ne sont pas le remède, mais ils tiennent une place dans la lutte contre le Covid-19 »    Secousse tellurique de magnitude 3,2 dans la province de Figuig    Le Premier secrétaire à la Fondation Fkih Titouani    Rooney : Les joueurs de foot en Angleterre sont des cibles faciles    City n'aura pas recours au chômage partiel    Youssef El Arabi : Le plus important est de rester à la maison pour empêcher la transmission du virus    Quand le poème se fait consolation au temps du coronavirus    Confiné en famille, Michel Drucker se rend utile    EST-WAC : le TAS rendra son verdict le 29 mai    Le top 10 des meilleurs buteurs de l'histoire de la LDC    Coronavirus : la France devrait connaître en 2020 sa plus forte récession depuis 1945    Un symbole de la mobilisation du monde sportif en faveur des valeurs de solidarité    Coronavirus : 40 marocains bloqués aux Maldives    Football : Les clubs marocains dans le flou total    Assistance aux familles de nos compatriotes décédés en France et en Belgique    Grâce Royale au profit de 5.654 détenus    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Indice de performance du changement climatique: Le Maroc au 15ème rang mondial
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 28 - 03 - 2014

Dans l'Indice de performance du changement climatique (IPCC) pour l'année 2014, le Maroc a gagné cinq places par rapport au classement de l'année dernière et 13 places par rapport à l'année 2010. Il occupe aujourd'hui le 15ème rang mondial, se plaçant ainsi en pole position sur le plan africain et arabe. Cette avancée en une année de cinq places sur l'index IPCC constitue une nouvelle reconnaissance internationale des efforts déployés par le Royaume dans le domaine de la lutte contre le changement climatique.
Le rapport IPCC est édité annuellement depuis 2005 par le réseau d'ONG Climate Action Network Europe, et l'ONG Germanwatch et est rédigé par des experts internationaux qui évaluent les stratégies des pays dans les domaines de l'énergie et du climat. «Ce qui est remarquable par rapport à ce pays (le Maroc), c'est sa volonté de mener un développement socio-économique à travers l'économie verte et le fait qu'il ait engagé des initiatives et des programmes à cet égard», lit-on dans ce rapport international réalisé par Wendel Trio, directeur de Climate Action Network Europe, et Klaus Milked, président de Germanwatch.
Dans cet indice international qui classe les efforts de 58 pays en matière de climat, les trois premières places restent vides pour dire qu'il n'y a pas encore des pays qui fournissent actuellement les efforts nécessaires pour éviter le changement climatique.
Le Danemark se classe à la quatrième place, devant le Royaume-Uni et le Portugal. Le dernier de la classe est l'Arabie Saoudite. Les efforts du Royaume en la matière ont été mis en exergue à Davos. En effet, le Maroc a organisé le 24 janvier dernier, en marge du Forum économique mondial, une table ronde sur les changements climatiques. Lors de cette manifestation, Hakima Hiti, ministre déléguée auprès du ministre de l'énergie, des mines, de l'eau et de l'environnement chargée de l'environnement, a présenté les grandes réalisations du pays en matière de développement durable et les grands programmes dans les domaines de l'énergie, l'agriculture, l'eau et les déchets.
Le Royaume s'est engagé dans la mise en œuvre de programmes ambitieux de promotion de l'énergie propre et d'atténuation des gaz à effet de serre, a-t-elle souligné. Elle a cité les plans d'action mis en œuvre ces dernières années dans les domaines du solaire, de l'éolien et de l'efficacité énergétique du bâtiment, en particulier la création de villes nouvelles avec zéro émission à l'instar de la ville de Chrafat.
L'accent a également été mis sur le projet de valorisation énergétique des déchets dans l'agriculture ainsi que celui d'installation de pompes à eau solaires qui vise à offrir gratuitement de l'énergie aux petits et moyens agriculteurs pour leurs activités d'irrigation.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.