Bourita reçu par le président mauritanien (PHOTO)    Le ministre palestinien des Affaires étrangères salue l'appui constant du Monarque à la question palestinienne    Affaire Leila S : Me Zahrach va porter plainte contre les avocats de l'accusation pour injures publiques    Annulations de festivités et d'événements en cascade à Marrakech    U.S. Stocks Climb as China Pledges to Support Businesses    Une nouvelle condamnation dans l'affaire « Hamza mon Bb »    Cash Plus accompagne le groupe Fnaire pour leur 20 ans de carrière à Paris    Janvier noir pour le marché automobile européen    La Chine retire leur accréditation à trois journalistes du Wall Street Journal après un titre controversé    Le MAE palestinien a évoqué le roi Mohammed VI    Fès: un chauffeur de camion arrêté dans une station-service    Le Sahara, toile de fond des entretiens entre Ould Errachid et des responsables chiliens et panaméens    Omar Balafrej : «Non, je ne suis pas athée»    Coupe arabe U20 : Le Maroc s'impose devant le Bahreïn    Le tennis de table casablancais à l'honneur    La pièce «Daïf Al Ghafla» présentée à Bruxelles    Salfaous Band dévoile «Gher Nta»    Marrakech s'électrise !    Un week-end fructueux pour les Lions de l'Atlas    Le Sahara, future pierre angulaire de la coopération Sud-Sud    Secteurs régulés : qui s'occupe de la concurrence ?    Le paiement en ligne reste modeste malgré sa progression    Le président français annonce des mesures contre le «séparatisme islamiste», et la fin des imams détachés    Coronavirus: Des passagers du paquebot débarquent au Japon, plus de 2.000 morts en Chine    Haro sur Bloomberg: Le milliardaire attendu au tournant pour son premier débat démocrate    Jeff Bezos crée un fonds « pour la Terre » doté de 10 milliards de dollars    ENYAQ: le prochain SUV 100% électrique de Skoda    Véhicules électriques: Volkswagen et E.ON développent la charge ultrarapide    15 longs métrages, dont Adam, en lice    La CGEM lance 1 milliard DH de commandes pour les TPME d'Intelaka    Foot : La Bundesliga dépasse les 4 milliards d'euros de chiffre d'affaires    La Commission européenne salue les efforts du Maroc en matière de réformes fiscales    Le Chili porte un coup dur aux séparatistes    Voici le temps qu'il fera ce mercredi    Le Japon considéré comme le premier employeur privé étranger au Maroc    Divers Economie    L'appel de l'USFP aux partis de la majorité et de l'opposition à un débat sur la réforme du système électoral    Les gouvernements se doivent d'accorder aux gens les droits dont ils ont besoin    Des étudiants à l'origine d'une campagne de sensibilisation dédiée à la santé mentale en milieu universitaire    Divers    Battu par Man United, Chelsea sous haute pression    Guardiola et Sterling resteront à City même sans Coupe d'Europe    La question du jour : Mattéo Guendouzi peut-il être sélectionné en équipe nationale ?    Nouveau coup de filet en Turquie contre le mouvement du prédicateur Gülen    Quelles voies d'émergence pour le Maroc ?    Signature d'une convention actant une forte baisse des primes d'assurance pour les bénéficiaires du programme "Intelaka"    Abdallah Baida, un explorateur des mots    Patrick Sébastien tacle Nagui et France 2    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Performances financières au 1er trimestre 2016: Des indicateurs au beau fixe pour Maroc Telecom
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 26 - 04 - 2016

Le Groupe Maroc Telecom a enregistré une accélération de la croissance de son chiffre d'affaires qui progresse de 10,2%. De même, les parcs du Groupe atteignent 53 millions de clients, en croissance de près de 2,9%.
«La croissance des résultats consolidés enregistrés par le Groupe Maroc Telecom est portée par toutes ses activités, notamment dans ses filiales africaines». C'est ainsi que Abdeslam Ahizoune, président du directoire de Maroc Telecom, a commenté les résultats de son entreprise au 1er trimestre 2016.
En effet, l'opérateur a enregistré une accélération de la croissance de son chiffre d'affaires qui progresse de 10,2%. De même, les parcs du Groupe atteignent 53 millions de clients, en croissance de près de 2,9%, avec une forte croissance du résultat net part du groupe qui s'apprécie de 16% au premier trimestre 2016. Ainsi, Maroc Telecom a réalisé un retour à la croissance du chiffre d'affaires au Maroc en hausse de 0,9%, malgré une baisse de 30% des prix du «Mobile». Aussi, l'opérateur s'est inscrit dans la poursuite du succès de ses activités internationales renforcées par les nouvelles filiales africaines avec un chiffre d'affaires et Ebitda en hausses respectives de 12,7 et 11,2% à base comparable.
Chiffre d'affaires : Reprise des activités au Maroc
Le nombre de clients du Groupe atteint 53 millions à fin mars 2016, en progression de 2,9% sur un an. Cette performance est portée essentiellement par la croissance de 3,6% du parc à l'international. Sur le seul premier trimestre, les parcs du Groupe sont en augmentation de près de 2,2 millions de clients. De ce fait, au 31 mars 2016, le Groupe Maroc Telecom a réalisé un chiffre d'affaires consolidé de 8,750 milliards de dirhams, en amélioration de 10,2% par rapport au premier trimestre 2015. A base comparable, celui-ci est en progression de 5,1%, grâce aux activités à l'international qui poursuivent leur développement avec un chiffre d'affaires en hausse de 27%, soit 12,7% à base comparable, et le retour à la croissance des activités au Maroc (en hausse de 0,9% contre une baisse de 0,5% en l'an 2015) qui bénéficient du maintien d'une croissance soutenue dans le «Fixe et Internet» et de la résilience des activités «Mobile» dans un contexte concurrentiel toujours intense.
Ebitda : Merci aux activités à l'international!
A fin mars 2016, le résultat opérationnel avant amortissements (Ebitda) du Groupe Maroc Telecom a atteint 4,214 milliards de dirhams, en hausse de 4,7%, soit une hausse de 2,6% à base comparable. Selon le Groupe, cette performance s'explique par la croissance soutenue de l'Ebitda de ses activités à l'international, soit une hausse de 11,2% à base comparable et la réduction de la baisse de l'Ebitda au Maroc avec un recul de 1,8% contre 3,8% en l'an 2015. Aussi, malgré l'effet dilutif de l'intégration des nouvelles filiales africaines, la marge d'Ebitda du Groupe se maintient au niveau élevé de 48,2%, en baisse de 2,5 points par rapport au premier trimestre 2015, soit un recul de 1,2 pt à base comparable.
Un résultat net en croissance
Durant le premier trimestre de 2016, le résultat opérationnel (EBITA) consolidé du groupe Maroc Telecom s'est élevé à 2,910 milliards de dirhams, en hausse de 13,7% à base comparable par rapport au premier trimestre 2015. Selon le Groupe, cette hausse provient essentiellement de la progression de l'Ebitda, de la croissance maîtrisée de la charge d'amortissement, en hausse de 3,5% à base comparable, et d'une plus-value réalisée suite à la cession d'un bien immobilier. Hors cet élément exceptionnel, l'Ebitda du Groupe serait en hausse de 1,1% à base comparable. De ce fait, à fin mars 2016, le résultat net part du groupe progresse de 16%, porté par la croissance du résultat au Maroc et à l'international qui bénéficie notamment de la cession immobilière. Hors cet élément exceptionnel, le résultat net part du groupe progresse de 4,2%.
Bonne tenue des activités à l'international
Au cours du premier trimestre 2016, les activités du Groupe à l'international ont enregistré un chiffre d'affaires de 3,860 milliards de dirhams, en hausse de 27%, soit une hausse de 12,7% à base comparable. Cette hausse importante des revenus reflète à la fois le maintien d'une croissance très soutenue des filiales historiques marquant une hausse de 9,9% à taux de change constant, notamment au Burkina Faso, et la poursuite de l'accélération de la croissance des nouvelles filiales en hausse de 19,1% à base comparable, avec une performance remarquable en Côte d'Ivoire, au Niger et en République Centrafricaine. Sur la même période, le résultat opérationnel avant amortissements (Ebitda) s'établit à 1,534 milliard de dirhams, en hausse de 18,2% sous l'effet combiné de la hausse du chiffre d'affaires, d'une légère progression du taux de marge brute et malgré une importante croissance des coûts opérationnels liée principalement à la hausse des taxes et redevances réglementaires. L'intégration des nouvelles filiales africaines a un impact dilutif sur la marge d'Ebitda qui baisse de 3,0 points à 39,7%. A noter que les activités à l'international intègrent depuis le 26 janvier 2015, date de la finalisation de l'acquisition, les nouveaux opérateurs africains en Côte d'Ivoire, Bénin, Togo, Gabon, Niger et Centreafrique, ainsi que Prestige Telecom qui fournit des prestations IT auprès de ces entités. Aussi, sur une base comparable, la marge d'Ebitda est pratiquement stable avec une légère baisse de 0,5 pt.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.