Rude épreuve doukkalie pour le Raja et le Wydad    La Juve en quête d' un 10ème titre de suite    La gaffe de Drew Barrymore    Qui a hérité de la fortune d'Amy Winehouse ?    Pourquoi la famille Kardashian a voulu que l'émission s ' arrête    Algérie : 4 morts et six portes disparus après le chavirement d'une embarcation de fortune    En RDC, les fonctionnaires fictifs rattrapés par la justice    Voici quand débute le mois de Safar au Maroc    Casablanca: le distanciel pour 2 semaines supplémentaires    France: fermeture de 89 établissements scolaires    Finale de la ligue des champions CAF 2018-2019 : L'appel du Wydad rejeté par le TAS    Les Produits alimentaires agricoles affichent un bilan solide à l'export    Casablanca : La quarantaine prolongée deux semaines à partir de lundi prochain    Le Maroc signe avec les Russes une pré-commande d'un vaccin suédo-britannique    Casablanca: arrêté pour avoir menacé le directeur d'un média    Cybersécurité : La CGEM établit un guide pour les entreprises    Tramway. Un voyageur blessé    Chambre des conseillers : création d'un groupe de travail thématique provisoire chargé de la Couverture sociale    Rabat: les professionnels de la Santé seront récompensés    Le Maroc signe un mémorandum d'entente pour l'acquisition de vaccins anti-Covid 19    Etat-Unis : Les applications chinoises TikTok et WeChat interdites    Ait Taleb: « la situation au Maroc est préoccupante, mais… »    Dislog lance une fondation pour l'entrepreneuriat en partenariat avec Endeavor    Mostra de Venise. L'actrice marocaine Mila Suarez crée le buzz avec un baiser « hot »    Maître Gims membre d'une secte islamiste ?    Projet de loi sur la grève: Moukhariq fustige «un gouvernement au service du patronat»    Rabat : fermeture temporaire des bureaux du siège de l'ONMT après la détection de huit cas asymptomatiques    Où sont passés les 1,9 MMDH alloués à la Santé ? Ait Taleb s'explique    Promotion immobilière : voici les trois principaux chantiers des opérateurs pour relancer l'activité    Algérie : deux ans de réclusion pour un ancien policier devenu une figure du «Hirak»    Le gouvernement adopte un projet de décret relatif à la simplification des procédures et formalités administratives    Le Trésor place 1 MMDH d'excédents de trésorerie    Port de Safi : fort rebond des importations du charbon    Officiel: Gonzalo Higuain quitte la Juventus    Mise à jour de la 23ème journée de la Botola Pro D1 : Le Wydad revient à un point du leader    Le forum de la jeunesse du cinéma hassani démarre ce soir    Chic Intemporel : La dimension humaine d'une marketplace solidaire    Marchés publics et gouvernance des tribunaux : Le ministère de la justice trace son plan d'action    Soudan du Sud : progrès très lents du processus de paix et nouveau risque de famine    En Libye, Faïez Sarraj quittera ses fonctions d'ici à fin octobre    Message de condoléances et de compassion de S.M le Roi à la famille de l' artiste Anouar Al Joundi    Enfin, un carton plein du Wydad    Une ONG sahraouie interpelle le CDH sur les pratiques esclavagistes à l'égard des femmes    Football féminin: la LNFF et la DTN ambitionnent la restructuration des clubs    Le BCIJ découvre à Témara un véhicule frigorifique contenant des substances explosives    Face à la Chine, l'Union Européenne change son fusil d'épaule    L'association Espace les Oudayas salue les travaux de restauration    On ne peut pas écrire, sans lire    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Pacifique, aller simple
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 30 - 09 - 2002

Avec la mort, vendredi dernier, du principal protagoniste de la disparition de Bison Dele, ancienne star du NBA, et qui n'est autre que son frère Miles Dabord, le mystère d'une traversée du Pacifique transformée en cauchemar reste sans solution.
L'Histoire est digne des meilleurs films à suspense. Elle a eu lieu au large du Pacifique où une promenade en mer s'est transformée en une mystérieuse disparition. Tout a commencé en juillet dernier quand l'ancienne star du NBA, Bison Dele, 33 ans, sa petite amie Serena Karlan, 30 ans et son frère Miles Dabord, ont décidé de traverser l'Océan Pacifique à bord du voilier «Hakuna Matata», une expression dont on a retenu le sens, «pas de souci», grâce au chef d'œuvre des dessins animés «Le Roi Lion». Il y a avait aussi le skipper du voilier, un français du nom de Bertrand Saldo.
L'aventure s'annonçait inoubliable. Peu après leur arrivée à Papeete le 8 juillet, les quatre protagonistes ont été portés disparus. Plus aucune nouvelle sur leur sort. Excepté celui de Miles Dabord, Kevin Williams de son vrai nom, frère de Bison et la dernière personne à avoir vu les disparus. Ayant quitté Tahiti le 19 juillet, il était normal que tous les soupçons se dirigent vers lui.
Pour la police française, la disparition ayant eu lieu en Polynésie française, il était le principal accusé. Il a refait surface le 5 septembre à Phoenix (Arizona), où il a brièvement été interpellé par la police après avoir tenté d'acheter pour 150.000 dollars d'or en utilisant le chéquier et le passeport de son frère. Après avoir payé sa caution, Miles Dabord s'est à nouveau évanoui dans la nature jusqu'à ce qu'on le découvre début septembre dans le coma et à moitié nu sur une plage mexicaine à Tijuana, près de la frontière américaine. Il aurait apparemment fait une overdose d'insuline et omis de prendre un médicament destiné à soigner son asthme. Dès son hospitalisation de l'autre côté de la frontière à San Diego, le FBI (police fédérale) avait indiqué qu'il souhaitait interroger Miles Dabord à propos de la disparition de son frère. Mais la mort subite, vendredi dernier, du principal protagoniste vient entourer d'un secret encore plus épais la disparition des trois autres passagers du « Hakuna Matata ».
Sa mort anéantit quasiment tout espoir de résoudre cette affaire, digne des meilleurs mystères à la Agatha Christie. L'argent aurait été le motif. Bison Dele, de son vrai nom Brian Williams, avait accumulé une véritable fortune pendant huit saisons dans la National Basket-Ball Association (NBA), au sein des Chicago Bulls, des Los Angeles Clippers, des Denver Nuggets et des Detroit Pistons. Affirmant ne plus avoir le feu sacré, le joueur avait quitté la NBA en 1999, renonçant par là même à un contrat de plus de 30 millions de dollars sur cinq ans avec les Pistons.
L'enquête, qui a montré que Miles Dabord acceptait difficilement de vivre dans l'ombre de son frère mais sollicitait sans cesse son aide financière, en est réduite à suggérer des hypothèses: une dispute ayant mal tourné, un accident... Avec la mort de Miles Dabord, «la résolution du mystère entourant ce qui s'est passé sur ce bateau va être bien plus compliquée», a déclaré un porte-parole du FBI à San Francisco, Andrew Black. Mais Miles Dabord a emporté son secret avec lui dans la tombe.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.